Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tcms xv

  • Rugby : L'USCBP s'incline face à la meilleure attaque de la poule

    Action Mars 2013.jpgFace à un TCMS très joueur, l'Entente a dû puiser dans ses réserves.

    Le stade Jean Coste du Peyrat-sur-l'Hers accueillait dimanche 17 mars, la dernière rencontre de la saison, opposant le quinze de l'USCBP, à son homologue du Toulouse Cheminots Marengo Sports (TCMS). Un rendez-vous une fois encore synonyme de casse-tête pour le staff dirigeant, avec une feuille de match réduite à sa plus simple expression. Par chance, un renfort de dernière minute sera assuré au pied-levé par Jean-Michel Ferrié et Martial Fourcassa, dont les prestations auront été des plus remarquées. Au final, le TCMS s'impose sur le score de 53 à 11 (mi-temps 31-11).

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tcms xv

    L'ouverture du score dès la 1ère minute reviendra à l'USCBP (pénalité de Thibaut Mola), avant que les feux-follets du TCMS ne mettent le feu dans la défense "rouge et bleu". Attaques classiques et slaloms de Clément, Suzuki et Bourrel, porteront la marque à 31 à 3 pour des visiteurs pratiquant un beau rugby d'école. A la limite du k.o, les partenaires de José Royo vont resserrer les rangs et se montrer plus efficaces en défense. Une pénalité convertie par Thibault Mola porte le score à 6-31, et l'USCBP qui ne subit plus, va inscrire un essai en coin au terme d'une attaque grand champ et un ballon remis à Hervé Jaumandreu, qui perce et transmet à Christophe Razeyre (11-31). Après la pause, Clément et Suzuki secondés par Loze et Sandrin, feront à nouveau parler la poudre, avec quatre nouveaux essais dans l'escarcelle, pour un score final de 53 à 11.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tcms xv

    Comme à l'habitude, le contraste saisissant entre les deux bancs de touche se passe de tout commentaire, et les dix-sept éléments de l'Entente, vaillants et soudés, méritent un nouveau coup de chapeau. Arbitrage très cohérent de Dominique Couffignal, épaulé par le Critourien Jacques Ramirez, délégué du Comité. Au terme d'une belle partie de rugby, disputée dans un excellent état d'esprit, dirigeants et joueurs ont adressé de vives félicitations à leur capitaine Fréderic Lacanal, et à son épouse Frédérique, heureux parents d'une adorable petite fille prénommée Tiphaine.

    Après deux semaines de repos, l'Entente du Kercorb et du Plantaurel mettra un terme à sa saison le dimanche 31 mars à Oust, face à l'US Haut-Salat.

    usc kercorb-la bastide-le peyrat,tcms xvLe pilier Emilien Kiess devra quitter ses partenaires en fin de 1ère période. 

  • Rugby : L’Entente démissionne sous les yeux de ses supporters

    usckbp,3e série,tcms xvAprès la sévère défaite enregistrée le 7 octobre dernier à Quint-Fonsegrives (92-0), le quinze de l’Entente de la Vallée de l’Hers avait l’opportunité de se remettre en selle en allant défier sur son herbe, l’équipe du TCMS (Toulouse Cheminots Marengo Sports), classée tout comme elle, en dernière position du général de 3e série de Midi-Pyrénées. Hélas, la rencontre disputée en ce dernier dimanche d’octobre sur le stade Surcouf, aura vu les « bleu et blanc » du Kercorb se saborder pour encaisser au final, un nouveau et cinglant 81 à rien. Au crédit des joueurs de l’Entente, leur constance d’une mi-temps sur l’autre, puisque le score à la pause était de 40 à 0.  

    Seuls quelques éléments auront essayé de relever la tête, au cours d’une prestation que certains qualifiaient au trille final, de honteuse et lamentable. L’éclaircie dans cette morne après-midi, sera venue de l’excellent arbitrage de Bernard Vialettes. Sportivement parlant, l’illusion durera cinq petites minutes, avant que ne s’ouvrent des boulevards dans lesquels s’engouffreront les « Cheminots », auteurs de treize essais dont huit transformés. Ces derniers multiplieront les attaques plein champ, face à un adversaire à vaillance variable, qui se sera tout de même procuré deux occasions de marquer des points.

    Si vingt joueurs étaient inscrits sur la feuille de match, seule une petite moitié d’entre eux aura essayé d’honorer le contrat passé avec entraîneurs et dirigeants, plutôt désabusés par la triste copie rendue. A l’évidence, le temps de l’indulgence semble révolu, et une remise en question s’impose. La trêve de Toussaint permettra-t-elle une prise de conscience ? Réponse le dimanche 18 novembre prochain, avec la venue de Montastruc au stade Lolo Mazon.