Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Cyclo Club sur les pentes du pays de Savoie

DSC05783.JPGLes CCC n'ont pas encore choisi leur destination pour 2011.

Depuis dix ans exactement, le mois d'août est synonyme d'évasion pour les membres du Cyclo Vtt Club du Chalabrais (CCC) qui en profitent pour s'éloigner d'un périmètre sillonné à longueur d'année. Après le Jura, la traversée Hendaye-Cerbère effectuée en équilibre sur la crête des Pyrénées, les Dolomites, les Asturies ou la Dordogne, les cyclos du président Jean Quério se sont offert un nouveau bol d'oxygène, au coeur cette fois du parc naturel des Bauges. Partis jeudi 5 août en voiture et à la pointe du jour, ils remettaient leurs vélos à l'endroit du côté d'Arith, petit village savoyard posé entre Aix-les-Bains et Annecy.

Accueillis au gîte de La Fruitière par Sophie et Gérard, les vingt-cinq touristes auront vite pris leurs quartiers, avant de prendre la direction des hauts lieux prisés par tout amateur de bicyclette. Le road-book proposé par Patrick invitait à un préambule sur le Crêt de Chatillon, avant le redoutable col de Revard (1537m), cadre d'un mémorable duel Gimondi-Poulidor lors du Tour 1965. Un morceau de choix ayant la particularité d'offrir deux points de vue exceptionnels, le lac du Bourget d'un côté, le Mont-Blanc de l'autre. Autant dire que toute grimace ou autre expression de souffrance aurait été du plus mauvais goût. Venaient ensuite les cols des Prés, de Marotaz et du Frêne, gravis en compagnie de Sophie et Gérard, hôtes très sympathiques et sportifs de la Fruitière d'Arith. Ces derniers offraient le soir venu une grille idéale de calories, agrémentées de liqueurs « maison », parfaitement indiquées pour qui entend faire correctement le métier. Après avoir célébré l'anniversaire d'Océane, les CCC se retrouvaient sous les lampions de la fête locale, aux côtés des 375 Arithois. Dans le même temps, raisonnables dans leur petite bulle, Francis et Jules, attendus sur le marathon de Toulouse et les 100 km de Millau, peaufinaient leur ligne au coeur des Bauges. Francis s'alignant même au départ de la Ronde des Cyclamens, un 10 km qui lui aura permis de croiser la route d'un petit bonhomme en mousse. Tandis que Maryse prenait congé de voisins affables mais peu volubiles, les CCC se transportaient vers une vallée voisine, via le col de la Forclaz (1157m) lequel domine le lac d'Annecy (cf. photo ci-dessous, avec Christian et Jean). DSC05799-crop.JPG

L'accueil dans les hôtels de Nâves-Parmelan et Villaz se fera idéalement, dans la perspective de l'ascension des cols de la Croix-Fry, de la Colombière et de Romme. En définitive, du vélo, beaucoup de vélo, mais aussi un peu de pétanque, chaque soir, et un Jean-Claude très performant dans les deux disciplines maîtresses d'un séjour pleinement réussi (photo ci-contre, Jean-Claude suivi de Régis).DSC05803-crop.JPG 

Le retour étant prévu vendredi 13 août, les vacances prenaient fin sur une flânerie dans Annecy, ses canaux, son lac, sa choucroute de la mer, et ses glaces. Avant de rentrer, les CCC s'étaient également rendus au mémorial dédié aux maquisards du plateau des Glières, haut lieu de la Résistance.  

Les commentaires sont fermés.