Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'était hier : Les vingt ans de l'O.P.V.C.

opvc

L’article qui suit avait été publié dans le journal l’Indépendant, édition du 24 septembre 1995. L’occasion de revenir sur une information donnée en son temps, selon laquelle il n’y avait jamais eu de vendanges en Chalabrais. Faux bien évidemment, comme pourraient l’attester Vincent Alegre et la colle ci-dessous, rassemblés lors d’une cueillette effectuée dans les années 1960 sur la colline du Calvaire, et dans la vigne de la famille de Georges Peyre (à droite).

opvc

L’occasion également d’adresser un salut amical aux sociétaires de l’Opération Vacances du Chalabrais, aujourd'hui disséminés sous le ciel du Kercorb et d'ailleurs.

opvc

Inutile de chercher plus longtemps dans les archives chalabroises, « Josep » pourrait le confirmer, aucun document ne rapporte qu’il y ait eu un jour ou l’autre des vendanges en Kercorb. Et pourtant, samedi 16 septembre, l’O.P.V.C. organisait « sa » fête des vendanges au mépris de toute considération historique. Dès 18 h 30, les vendangeurs étaient exact au rendez-vous fixé place Charles-Amouroux pour un apéritif concert réunissant les inconditionnels de cette formidable équipe qui année après année, continue à faire des siennes, à grand renfort de saxo, trompette, caisse claire et autre trombone à coulisse.

opvc

La joyeuse chambrée animée par les propriétés bienfaisantes d’une excellente sangria, s’est retrouvée la nuit venue, dans un théâtre municipal et dans un décor digne du divin Bacchus, pour une soirée inoubliable. A la faveur de sketches connus mais dont l’interprétation et la mise scène ont soulevé l’enthousiasme général, les artistes du cru ont démontré tous leurs talents, avec certainement une mention spéciale pour le mime Emile (photo ci-dessous).

opvc

Dans le même temps, le repas-spectacle auxquels étaient conviés les amis de l’O.P.V.C, a permis à ces derniers d’apprécier une daube de derrière les sarments, pendant que l’on s’affairait sous les cintres afin de mettre en place les décors successifs. La prestation offerte par la chorale Eissalabra a également obtenue un succès amplement mérité, notamment lors de l’interprétation de la « Montanara », prouvant s’il en était besoin que le groupe placé sous la direction d’Edouard et Sophie a pris aujourd’hui une nouvelle dimension.

opvc

Pour aussi belle que cette fête des vendanges ait pu être, elle n’était qu’un sympathique prétexte. En réalité, l’O.P.V.C. voulait simplement célébrer ses vingt ans d’existence, en compagnie de tous ses amis, de ceux qui ont toujours marché dans des projets parfois saugrenus. « Y’a du boulot ! » disait Gérard à René lorsqu’une idée trottait dans leur imagination. Du boulot, soit, mais combien de grands moments de joie et de bonheur vécus pendant vingt ans. Bon anniversaire à l’O.P.V.C. et à très bientôt.

opvc

Lien permanent Catégories : C'était hier

Les commentaires sont fermés.