Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cyclo-vtt-club du chalabrais - Page 2

  • C'était hier : Les cyclotouristes du Kercorb dans les Corbières

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 3 novembre 2004.

    cyclo-vtt-club du chalabraisLes cyclos ont retrouvé le soleil au sommet du col de Termes (photo archives, Octobre 2004). De gauche à droite, debout : Jacques Martinez, Francis Amouroux, Monique et Patrick Rault, Jean Quério, Henri Durand. Accroupis : César Martinez, Joëlle Conan, Christian Courdil, Christian Moralès. 

    Avant de raccrocher les vélos au clou, les cyclotouristes du président Jean Quério se sont offert une évasion au pays de la vigne et du soleil des Corbières. Cette traditionnelle balade automnale instaurée par François Lopez, président fondateur du CCC, a vu onze passionnés du pédalier mettre le cap sur Limoux via le col de la Flotte et le col de Saint-Pierre. Objectif final, Camplong d'Aude, Nicole et Janine se voyant confier l'essentielle responsabilité de l'intendance.

    Il était alors 13 h au clocher de Notre-Dame, le ciel était clément au-dessus du siège café de la Paix et pourtant les choses allaient se gâter sous la ferme du Ménéchal. Tandis qu'il régnait à l'arrière une classique insouciance, la tête du peloton essuyait déjà une première averse. De l'avis général, cela n'allait pas durer ! Mais à la sortie de Saint-Polycarpe, il pleuvait encore, l'entrée dans Belcastel-et-Buc se faisait sous les ondées, il faisait presque nuit sur Caunette et Clermont-sur-Lauquet, à Labastide-en-Val, il pleuvait toujours et les comportes gisaient à l'abandon dans les vignes, à la sortie de Lagrasse, l'idée de faire demi-tour effleurait les esprits de onze fantômes au caractère néanmoins bien trempé. Ce peloton d'automates transis touchait vers 17 h le pied du Fournil, là même où le gîte et le couvert leur étaient promis. Accueillis par Jocelyne et Séverine, hôtesses des lieux, les cyclos du Kercorb recevaient leur lot de bouillottes individuelles tandis que les vélos effectuaient leurs derniers tours de roues sur une corde à linge sommairement tendue dans la buanderie. Le repas du soir partagé en compagnie de quelques lapins accommodés au rancio renvoyait un après-midi infernal au rayon des souvenirs, d'autant que le jour d'après se levait aux côtés d'un soleil radieux. Le retour vers le Kercorb n'allait poser aucun souci, de Lagrasse à Saint-Pierre-des-Champs, Saint-Martin-des-Puits, Termes, Laroque-de-Fa, Mouthoumet, le col du Paradis, Arques, Couiza et les Tougnets, les CCC rassérénés allaient pédaler de concert sous le soleil retrouvé des Corbières. Cueillant les fruits d'un mûrier ici, d'un arbousier là, avant que la cité chalabroise ne retrouve enfin ses cyclistes un peu fou. Car enfin, qui la veille s'était hasardé à donner le top départ ? La question sera réglée le samedi 27 novembre prochain, date de l'assemblée générale annuelle du club.

  • C’était hier : Derniers tours de roue au pays du fenouil

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 18 octobre 1999.

    cyclo-vtt-club du chalabraisLes cyclos en pause sur les hauteurs de Cubières-sur-Cinoble (photos archives octobre 1999).

    Respect du calendrier oblige, le club cyclotouriste du Chalabrais organisait le dimanche 10 octobre dernier, l’ultime balade « officielle » de la saison 1999. Une randonnée qui emmenait les fidèles de la petite reine du Kercorb sur les routes sinueuses et escarpées du pays de Fenouillèdes. Huit heures sonnaient au clocher de l’horloge de Notre-Dame et le groupe des dix fendait le léger brouillard flottant sur la vallée du Blau. En tête, le président Francis Amouroux, derrière et en réserve du peloton, François Lopez, président d’honneur confortablement installé à ce titre,dans le véhicule d’intendance. Le soleil levant qui inondait la plaine de Puivert allait permettre à chacun de trouver la bonne carburation, jusqu’au pied du col de Saint-Louis, lequel était absorbé avec une aisance phénoménale. Aiguillonnés par un léger vent de travers, nos cyclos aguerris abandonnaient la forêt des Fanges pour basculer en direction du « colimaçon », véritable tremplin vers le pays catalan. Après avoir louvoyé dans les ruelles de Caudiès-de-Fenouillèdes, les troupes chalabroises se retrouvaient à Prugnanes et au cœur du vignoble des coteaux de Saint-Paul-de-Fenouillet, décor d’autant plus superbe qu’il était paré des couleurs étincelantes de l’automne.

    Le boudin, le retour…     Les 418 mètres du col de Péralbe ne présentant pas de difficulté majeure, le cap était mis vers le pont de la Fou et sa bienfaitrice source d’eau chaude, appréciée par le vigneron de retour après avoir traité ses vignes au soufre. Alors, ne restait plus qu’à attaquer vent de face, la sévère montée vers les Gorges de Galamus et l’ermitage de Saint-Antoine. L’arrivée à Cubières-sur-Cinoble permettra un regroupement général et les cyclos mettant pied à terre effectuaient la jonction avec l’intendance laquelle avait fait mieux que suivre. Les vélos étaient remisés dans l’affenage local, avant le repas du midi qui allait faire cesser la querelle entre anciens et modernes, querelle alimentée par une question récurrente : « le boudin est-il recommandé pour la santé des sportifs ? ». Après lecture en biais d’un bref paragraphe de la revue « The Lancet », négligemment glissée dans une poche de maillot, chacun pouvait affirmer que oui.

    Lâchement banni du menu en 1998, le boudin faisait donc son grand come-back sur les hauteurs de Cubières, à la satisfaction générale, tandis que le président Francis Amouroux assurait sa réélection dans un fauteuil. Le col du Linas pointé à 680 mètres était l’ultime difficulté de la journée, avant la descente vers Bugarach et le retour en Kercorb, sous un chaud soleil qui aura accompagné les CCC tout au long d’une splendide journée. Le président Amouroux et le bureau du CCC vous donnent rendez-vous le samedi 27 novembre à 18 heures au centre socio-culturel des Cèdres, où se tiendra l’assemblée générale annuelle.

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    La capitelle du col des Tougnets, le sommet n'est plus très loin

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    César Martinez, Patrick Rault et Roger Garros en terminent avec l'ultime montée...

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    ... suivis de près par Jean-Christophe Garros

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Le peloton regroupé avant la descente vers le siège

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Repas tiré du sac pour un Fox cubiérois, dispensé de battue aux sangliers

  • C’était hier : Trophée Véloland de vétathlon, c'est dimanche

    L’article qui suit avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 16 avril 1999.

    cyclo-vtt-club du chalabraisLes cyclos chalabrois sont fins prêts et espèrent accueillir de nombreux vététistes (photos archives avril 1999).

    Après Cavanac et Limoux, Chalabre accueillera ce dimanche 18 avril les concurrents de la 3e édition du trophée Véloland de vétathlon. Organisateurs de cette compétition pour deuxième année consécutive, les cyclos du président Francis Amouroux, espèrent bénéficier du concours du plus grand nombre de vététistes et croisent les doigts afin que le soleil soit cette année de la partie.

    Ce grand rendez-vous pour lequel le Cyclo VTT club du Chalabrais s’est investi depuis plusieurs semaines devrait réunir en Kercorb de nombreux adeptes du vélo tout terrain. Ouverte à tous, cette compétition se déroulera en deux parties : les concurrents réunis sous les ordres du starter sur le terrain Legrand auront dans un premier temps à parcourir une distance de 5,3 km en course à pied, à l’arrivée de laquelle ils enchaîneront un parcours de 18 km en VTT. Un premier fléchage dans les rues chalabroises dirigera les compétiteurs jusqu’au gymnase où ils sont attendus pour retirer leur dossard, avant de rejoindre le parc à vélos.

    Cette grande journée placée sous le signe du sport et de la convivialité se déroulera selon le programme suivant : à 9 h, départ de la course des minimes, 10 h départ des catégories cadets, juniors, seniors, vétérans et masters. L’annonce des résultats et la remise des récompenses aura lieu à 13 h.

    cyclo-vtt-club du chalabraisRassemblés autour de Patrick Rault et Francis Amouroux, les deux chevilles ouvrières de ce challenge, les C.C.C. espèrent avoir tout mis en oeuvre afin que les vététistes puissent satisfaire leur passion dans les meilleures conditions possibles. De plus, ces derniers auront le loisir de voir évoluer un jeune champion qui excelle dans une discipline encore peu connue mais qui devrait rapidement séduire les adeptes du deux-roues tout terrain.

    cyclo-vtt-club du chalabraisSociétaire du club « Vélo Trial Labège », Rémi Gillet possède du haut de ses 14 ans, un palmarès digne d’éloges. Champion du Trophée Midi-Pyrénées en national 2 pour la saison 1997-98, Rémi Gillet effectuera dimanche à Chalabre, des démonstrations de vélo trial aux abords du champ Legrand.

    Rendez-vous dimanche 18 avril pour un nouveau challenge sportif qui ne doit pas faire oublier le but premier qui anime les C.C.C. : faire découvrir la beauté des sites du Pays de Kercorb.        

  • Les cyclos ont flâné à côté du vélo

    cyclo-vtt-club du chalabraisLes CCC attendent patiemment les beaux jours.

    Les cyclotouristes adhérents et sympathisants du Chalabrais avaient rendez-vous en mairie samedi 12 janvier, afin de lancer une quarantième saison sur deux roues. Après les mots de bienvenue, le président Jean Quério, septième d’une amicale lignée, cédait la parole à Christian Courdil, secrétaire chargé de baisser le rideau sur la campagne 2018.

    Comme à l’habitude, le peloton fort d’une quinzaine d’unités aura varié les plaisirs, alternant balades ludiques et sorties corsées, avec quelques temps forts dédiés au chrono, à l’image de l’Ariégeoise, éminente cyclosportive.

    Avec les sorties de fin de semaine sur les routes locales, le Cyclo Vtt club du Chalabrais aura également partagé quelques temps forts hors de son pré carré, et en compagnie des amis du pays nîmois. Restent ainsi en bonne place dans les mémoires, un stage de cohabitation avec le loup de la Malepère, avant un séjour sous le ciel de Franche-Comté, du côté de Moutte et Villers-le-Lac. L’occasion de pédaler à la frontière de la Suisse voisine, et à l’unisson avec le chant des faneuses du cru. D’une frontière à l’autre, les CCC boucleront leur saison sous les embruns de la Costa Brava, le long des criques de San Feliu de Guixols, théâtre des derniers tours de roues du peloton.

    Un peloton qui a reconduit le trio de tête, après avoir pris connaissance du compte-rendu financier, tout à fait en équilibre. Jean Quério conserve ainsi la présidence, Christian Courdil le secrétariat, et Monique Rault la trésorerie. Rendez-vous au printemps pour une nouvelle campagne à vélo, avec la Lozère en mai, et une destination à déterminer pour le mois d’août.

  • C’était hier : Les cyclos prêts à partir à l’assaut du Mont Bouquet

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 8 mai 1998.

    cyclo-vtt-club du chalabrais,bouquetIls seront samedi au départ de Tavel (Photo archives, Les Cèdres, mai 1998. De gauche à droite, debout, Jean Navarro, Francis Amouroux, Patrick Rault, Christian Moralès. Accroupis, Bruno Desjardins, Monique Rault, Jean Quério).

    A l’abri des ponchos et des k-ways, les pédaliers de nos cyclos n’en finissent pas de mouliner, insensibles aux méfaits d’une météo qui s’est juré de gâcher le printemps. Malgré un horizon bouché et un ciel à ne pas mettre un vélo dehors, les membres du Cyclo-Club du Chalabrais ont pourtant répondu présents à plusieurs rendez-vous, notamment à Lagrasse où ils ont participé au vingtième anniversaire du Codep, en compagnie de l’équipe du président Max Vallès. Après un exercice de roue libre en Basse Ariège et une boucle sur les pentes du massif des Albères, ils seront samedi prochain au départ de la 15e édition du Bouquet, épreuve cyclosportive organisée par l’Entente Sportive Gardoise de Tavel. Sur un parcours de 130 km, les CCC auront à gravir plusieurs cols de l’arrière-pays nîmois, dont le fameux Mont Bouquet et ses non moins fameux pourcentages. Une sortie que le club cher au président Francis Amouroux saura mettre à profit, ne serait ce que pour goûter enfin les bienfaits d’un soleil annoncé sur le vignoble des Côtes du Rhône.

  • C'était hier : Les cyclos ne plaisantent pas avec l'intendance

    L’article mis en ligne, avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 25 mars 1998.

    cyclo-vtt-club du chalabraisDes cyclos intenables avant le départ. De gauche à droite. Debout : Yves Bérenguer, Francis Amouroux, Jean Quério, Bruno Desjardins, Guido Calvène, Jean Navarro, César Martinez, Luc Diaz, Patrick Rault. Accroupis : Robert Béret, Christian Moralès, Maryse Amouroux, Monique Rault, Alexandra Delpech (photos archives mars 1998).

    Un incident aussi rare qu’inattendu a failli précipiter l’éviction de Francis Amouroux, président des Cyclos du Kercorb plébiscité à ce poste en novembre dernier. Une heure à peine après le départ de la première sortie officielle de la saison, quelle ne fut pas en effet, la surprise du peloton lorsque le menu du petit déjeuner lui fut présenté : le traditionnel boudin ne figurait plus au casse-croûte !

    Hérésie ou inconscience, les chefs de route Aline et Guido réussiront à éteindre la rébellion en proposant chocolatines et croissants (encore que). Mais commençons par le commencement. Rarement peloton s’était montré aussi fringant au départ de la mairie, cours Sully, endroit de ralliement inhabituel, élections oblige (ndlr. Elections cantonales). Après avoir goûté à la tiédeur de l’isoloir, nos civiques cyclos vont affronter la gelée matinale pour s’élancer à la découverte des beautés cachées de la Basse Ariège. Cette nouvelle randonnée destinée à régler les derniers petits détails avant les grands rendez-vous de la saison, s’est déroulée sous un soleil timide mais très apprécié par le peloton aux couleurs bleu et blanche du Kercorb.

    Après un passage éclair au pied de l’abbaye de Camon, cap sur l’église rupestre de Vals dans un cadre dont le charme justifie pleinement l’éclosion des banderoles du comité de défense contre la décharge de Manses. Faciles dans la côte de Monthaut, les cyclos fondront sur Mazères avant de choisir le petit village de Molandier pour se restaurer. Cette belle traversée au pied des petites Pyrénées se terminera sans encombre au siège café de la Paix, la palme de la facilité revenant à Alexandra, Maryse et Monique, qui ont rallié la capitale du Kercorb dans un état de fraîcheur admirable. Ce qui est de bon augure à l’approche du grand rassemblement du printemps de Lagrasse prévu le dimanche 26 avril prochain. Pour l’heure, les sorties du samedi restent au programme, départ devant le siège à 13 h 30 très précises. A l’attention des distraits et des retardataires, le parcours du jour est affiché.

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Bruno Desjardins et Jean Navarro

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Francis et Maryse Amouroux, Yves Bérenguer

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Jean Quério, Robert Béret, Francis Amouroux

  • C’était hier : Premiers tours de roue pour les Cyclos

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 15 février 1998.

    1998 Février Cyclos 003.JPGFrançois Lopez a donné le départ officiel pour la saison 1998 (photo archives, Février 1998). De gauche à droite. Debout : Jean Navarro, Roger Quério, Luc Diaz, Robert Béret, Eric Fayet, César Martinez, François Lopez, Francis Amouroux, Guy Calvène. Accroupis : Edouard Garcia, Linda Seyve, Monique Rault, Maryse Amouroux, Alexandra Delpech, Yves Bérenguer, Bruno Desjardins.

    Cérémonie très solennelle sur la place Fluris, quand François Lopez, président fondateur du club cyclotouriste du Chalabrais a donné le top départ de la saison 98. En abaissant un superbe drapeau tricolore sur les scintillants rayons du peloton chalabrois, le président à vie des CCC n’a pas manqué de donner la priorité aux féminines du club, suivies de très près par les solistes du braquet. Au programme, soixante et dix kilomètres pour une mise en jambe qui a conduit les troupes du président Francis Amouroux sur les routes de l’Ariège via le château de Lagarde, Mirepoix, le château de Sibra, la Tour de Saint-Quentin, l’église du Casteilla à Laroque-d’Olmes, le col de Boyer et Chalabre. Les cyclos ont à présent rendez-vous tous les samedis à partir de 13 h 30 devant le siège café de la Paix, où les détails du circuit seront affichés grâce aux bons soins de César Martinez, vice-président du club. Une certaine assiduité aux entraînements est fortement recommandée, afin de préparer au mieux la première grande sortie qui aura lieu le 8 mars prochain.

    cyclo-vtt-club du chalabrais