Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lictp chalabre - Page 2

  • Liens et Initiatives Citoyennes en Terre Privilégiée a fait le bilan de ses actions

    lictp chalabreLes membres de l’ALIC ont plusieurs fers au feu.

    L’assemblée générale de l’ ALIC (association liens et initiatives citoyennes), se tenait vendredi 8 avril dans l’ancienne salle du conseil de la mairie, cours Sully. Roland Da Costa, président, a présenté le bilan d'activités de 2014 et 2015, donnant la parole tout au long de ces rapports, aux personnes concernées par les différents sujets évoqués (groupement d'achat de produits sains et locaux avec Nature & Progrès Aude, service d’achat de fuel dont bénéficient près de 90 personnes, participation active à « Traverse 119 », qui oeuvre à la valorisation de l’ancienne voie ferrée, conférences-projections-débats, participation à la conférence du 15 juin 2015 à Genève à l'ONU, organisée par la Coalition des ONG pour faire le point et redéfinir de nouveaux Objectifs Mondiaux pour le Développement Durable après 2015, rencontres autour de la gratuité, soutien aux actions artistiques dans le domaine du théâtre à l'initiative d'Elsa Suard).

    Il s’agissait ensuite de présenter les projets pour 2016, les participants étant invités à s'inscrire afin de pouvoir travailler en « commissions thématiques » (Maison des Mémoires, ateliers-réparations et Répar-café, soirée d'information sur les compteurs Linky, Eco-Valorisation, Initiatives pour une économie solidaire, compost public, Expérience théâtre, Maison familiale, Animation avec le château de Chalabre). Autant de projets qui justifient la création d’un comité de pilotage au sein de l’ALIC.

    Il revenait à Gérard Brunelet, trésorier, de présenter le rapport financier pour 2014 et 2015, avant que l’assemblée ne donne quitus et son approbation à l’ensemble des rapports. Après démission du bureau, étaient élus à l'unanimité, Roland Da Costa, président, Gérard Brunelet, trésorier, Michel Alègre, vice-président, secrétaire Martine Galland, secrétaire-adjointe Michèle Grosse.

  • Une invitation pour le musée

    elsa suard,lictp chalabre,kaptain newbury,the incrediblesDimanche 20 mars, le théâtre servira de cadre à un après-midi de divertissement, initié par Elsa Suard, en partenariat avec la municipalité et l’association LICTP (Lien et initiatives citoyennes en terre privilégiée). Intervenante auprès des enfants, Elsa Suard propose différents formats pour appréhender le théâtre, se familiariser avec les arts de la scène, se découvrir, explorer l'espace et le rapport au corps, vivre les jeux de la scène, jouer avec les expressions.

    Le spectacle dont elle assure la mise en scène, sera présenté par « Les Adorables », compagnie d’adolescents qui évoluera « Au Musée », dans une adaptation de la pièce originale de Jean-Michel Ribes, « Musée haut, musée bas ».

    En deuxième partie, « The Incredibles », se produiront pour première fois sur une scène publique. Ce duo anglo-français précédera les performances musicales de Kaptain Newbury (photo ci-dessous), guitariste auteur et interprète. Les trois coups seront frappés à 15 h 30, et la participation est libre.

    elsa suard,lictp chalabre,kaptain newbury,the incredibles

  • Ces questions qui dérivent au fil de la Garonne

    Le film documentaire de Thierry Gentet propose une réflexion sur la gestion durable des ressources en eau.

    quand la garonne aura soif,thierry gentet,lictp chalabreIl y a urgence à mettre en place de nouvelles pratiques.

    A l’initiative de l’association Lictp-Chalabre (Liens et Initiatives Citoyennes en Terre Privilégiée), une rencontre était proposée le jeudi 19 novembre, au Moulin de l’Evêque à Rivel. En présence de Thierry Gentet, réalisateur du film documentaire intitulé « Quand la Garonne aura soif », une nombreuse assistance a pu partager les inquiétudes suscitées notamment par le réchauffement climatique.

    Accueilli par Roland Da Costa pour LicTP, Thierry Gentet (photo) a expliqué comment son film, non militant, prend le parti de raconter une histoire, à travers le périple d’un guide de montagne qui parcourt à pied les 580 km qui séparent la source de l’estuaire de la Garonne, et qui en fin de voyage fait le bilan.

    quand la garonne aura soif,thierry gentet,lictp chalabre« Tout cela est basé sur des données scientifiques de l’Agence de l’eau. En 2050, si nous restons bras croisés, la Garonne aura un déficit d’un milliard de mètres cubes. Dans mon documentaire, nous parcourons 150 ans, de 1900 à 2050. Les glaciers ont pratiquement disparu des Pyrénées (il reste 20 km²), et à l’horizon 2050, nous aurons 30% de neige en moins. Avec une évaporation accélérée dû à la chaleur, une consommation d’eau démesurée pour l’agriculture, et sachant que Toulouse tire son eau potable à 97 % de la Garonne, l'heure est venue d'imaginer des solutions. Barrages, retenues collinaires, économie d’eau grâce à une autre agriculture, nouvelles techniques pour piéger l’eau,… je pose le problème ».    

    Au terme de la projection, les intervenants ont évoqué quelques pistes ou solutions de bon sens. Comme une timide lame d’optimisme, pour chasser les nuages qui s’amoncellent sur le grand fleuve.

    quand la garonne aura soif,thierry gentet,lictp chalabre

    Roland Da Costa et le bureau de l'association « LicTP » ont assuré l'accueil du public.

  • Témoignage : « Quand la Garonne aura soif... »

    L'heure est venue d'imaginer les solutions pour une gestion durable des ressources en eau. Rendez-vous le 19 novembre, à Rivel.

    quand la garonne aura soif,lictp chalabreBenasque (Espagne), le « trou du toro », source du fleuve Garonne, et point de départ du périple de Mathieu Gimenez (photo archives, Juillet 2004).

    A l’initiative de l’association LicTP-Chalabre (Liens et Initiatives Citoyennes en Terre Privilégiée), une rencontre est proposée le jeudi 19 novembre, au Moulin de l’Evêque à Rivel. Elle offrira l’occasion de découvrir le film documentaire intitulé « Quand la Garonne aura soif », écrit par Thierry Gentet et Claude Albanese, avec Bernard Le Gall, dans le rôle de Mathieu Gimenez. Ce dernier engage un long périple, depuis la source de la Garonne, au pied de l’Aneto, jusqu’à l’estuaire de la Gironde, en passant par les confluences de l’Ariège, du Tarn, du Lot et de la Dordogne. Le voyage se déroule à pied. Mathieu découvre des paysages sauvages, insolites, intemporels, au fil de l’eau, où s’invite une réalité : celle de l’action de l’homme, du réchauffement climatique et des nuages qui s’amoncellent sur le grand fleuve. Au bout du voyage, un constat : « Si rien n’est fait pour gérer l’eau de manière cohérente, la Garonne, ce fleuve lisse, pourrait n’être qu’un lointain souvenir en 2050. Mais des solutions de bon sens existent. A l’homme de s’inventer son champ des possibles... ».

    Rendez-vous le 19 novembre à 20 h 30, le débat sera ouvert au terme de la projection. Participation au chapeau, restauration possible sur réservation avant le 15 novembre à 19 h (04 68 69 22 30, www.moulindeleveque.com, www.chalabre-info.fr).