Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

camerone

  • Cérémonie de Camerone

    2020 n'a pas permis à Chalabre de rendre hommage au capitaine Jean Danjou et à ses hommes, la cérémonie du 157e anniversaire de la bataille ayant été annulée pour les raisons que chacun connaît. En attendant demain, l'occasion est offerte d'un retour en arrière, avec une commémoration du combat de Camerone célébrée vers le milieu des années 1950. Le docteur Lazare Anduze Acher, alors président de l'association des Anciens combattants, s'était adressé à l'assistance devant la maison natale du héros de la Légion Etrangère. En images, et toujours sous l'objectif de Maurice Mazon, quelques moments forts d'une cérémonie qui avait une nouvelle fois réuni les légionnaires et leur Amicale, une délégation de la Flotte, et les Chalabrois.

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

  • Le 157e anniversaire du combat de Camerone

    camerone,marco antonio menes couttolenc

    Chalabre 13 avril 2013

    camerone,marco antonio menes couttolenc« Arrivant le 1er mai sur le lieu de la lutte, le colonel Jeanningros (photo) y trouva un seul des hommes de la 3e compagnie du 1er régiment étranger encore vivant ; c’était le légionnaire Laï, tambour de la compagnie. Il était percé de sept coups de lance et de deux balles. Laissé pour mort sur le terrain, dépouillé de ses vêtements, il avait manqué être enterré vivant. Ce fut lui qui, le premier, fit le récit du combat de Camerone » (Le livre d’or de la Légion Etrangère).

    camerone,marco antonio menes couttolencParmi les cadavres qui purent être identifiés par le colonel Jeanningros au lendemain du 30 mai 1863, se trouvait celui du Capitaine Danjou. Il fit prendre la main articulée en bois, devenue depuis l’un des symboles de la bataille de l'hacienda Santa Isabel de Camaròn de Tejeda. Un combat pour l'Histoire, au cours duquel les soixante-trois hommes du Capitaine Jean Danjou tiendront pendant dix heures, face à deux mille partisans mexicains, emmenés par le colonel de Paula-Milàn (photo).

    « Ce qui s’est passé ce jour-là a dépassé le temps et s’est transformé en légende. Le respect mutuel que se sont témoigné les adversaires lors de cette bataille, s’est paradoxalement transformé en un symbole de l’amitié franco-mexicaine » (Marco Antonio Menes Couttolenc, ancien maire de Camaròn et artisan du jumelage avec Chalabre).

    camerone,marco antonio menes couttolenc

    Signature des actes de jumelage entre Camaròn de Tejeda et Chalabre, le 20 septembre 2004

    De gauche à droite, Colonel Michel Auzias, Christian Guilhamat maire de Chalabre, Marco Antonio Menes Couttolenc maire de Camaròn de Tejeda, Roger Campariol sous-préfet de Limoux

    camerone,marco antonio menes couttolenc

  • La mémoire du Capitaine Danjou et de ses hommes a été honorée

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjouLe lieutenant-colonel Jean-Paul Bustos à évoqué les dernières heures de la 3e Compagnie.

    « La 3e du 1er est morte, mon colonel, mais elle en a assez fait pour que, en parlant d’elle, on puisse dire : elle n’avait que de bons soldats ! ». Ainsi s’exprimait le caporal Berg, survivant de Camerone, s’adressant au colonel Jeanningros.

    Dimanche 5 mai, le village natal du Capitaine Jean Danjou a rendu hommage aux légionnaires de la 3e Compagnie du Régiment étranger, engagés le 30 avril 1863 face aux guerrilleros mexicains, dans l’hacienda de Camaròn de Tejeda. La commémoration du 156e anniversaire du combat de Camerone, mise en place par l’AALE de l’Aude (Amicale des anciens de la Légion étrangère), s’est déroulée au cours de trois temps forts réunissant une nombreuse assemblée.

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    Après la messe célébrée en l’église Saint-Pierre par l’abbé Raymond Cazaban, légionnaires vétérans et Chalabrois, ont rejoint le monument aux Morts et le piquet d’honneur du 4e Régiment Etranger de Castelnaudary. En présence des porte-drapeaux, des vétérans et d’un légionnaire en tenue d’époque, d’une délégation du centre de secours Jean Cabanier, du gendarme Charles Henrique pour la brigade de Chalabre, le lieutenant-colonel Alexis de Roffignac, chef de corps du 4e RE et Jean-Jacques Aulombard maire, ont procédé au traditionnel dépôt de gerbe.

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    Carabine à tige en main, un légionnaire en tenue d’époque rend les honneurs

    Aux accents de la musique de Mirepoix, le cortège a rejoint la maison natale du Capitaine Jean Danjou où le lieutenant-colonel Jean-Paul Bustos, président de l'AALE de l'Aude, a retracé la bataille de Camerone. Les vétérans de l'Amicale entonnaient ensuite le célèbre Boudin, avant un retour vers la maison commune où la cérémonie s’est terminée autour d’un vin d’honneur offert par la municipalité.

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

  • Il y a 155 ans, Camerone

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjouLecture du récit de la bataille, devant la maison natale du Capitaine Danjou. 

    Le village natal du Capitaine Jean Danjou a remis en mémoire le fait d’armes qui le 30 avril 1863 mit aux prises un bataillon de légionnaires français et l’armée mexicaine. Le détachement fort d’une soixantaine d’hommes placés sous le commandement du Capitaine Danjou avait été envoyé en éclaireur pour ouvrir la voie aux soldats en route vers Puebla. Pris au piège dans l’hacienda de « Camaròn de Tejeda », les légionnaires de la 3e compagnie livreront un combat jusqu’à la mort face aux troupes du colonel de Paula-Milàn.

    Samedi 14 avril, l’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère (AALE Aude) précédée par un piquet du 4° Régiment Etranger de Castelnaudary, a commémoré le 155e anniversaire de la bataille. Après une messe célébrée en l’église Saint-Pierre par l’abbé Raymond Cazaban, l’assemblée réunie au monument aux Morts, a rendu hommage aux victimes de tous les combats. Dépôt de gerbe et sonneries, en présence des drapeaux, de Jean-Jacques Aulombard et Gérard Canal, élus chalabrois, du Colonel Alexis de Roffignac chef de corps du 4ème Régiment étranger, du lieutenant-colonel Jean-Paul Bustos, président de l’AALE 11, de Paul Painco, capitaine de frégate représentant le délégué militaire départemental, de l’adjudant-chef Franck Dessimoulie commandant la BTA de Chalabre, et d’une délégation des soldats du feu autour du lieutenant Jean-Marie Lafitte.

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    Le quatuor de musiciens mirapiciens emmenait ensuite le cortège vers la maison natale du Capitaine Danjou, devant laquelle le lieutenant-colonel Jean-Paul Bustos retraçait le combat de Camerone. Le clairon du 4 puis le Boudin, entonné a cappella par les Vétérans de la Légion, venaient couronner une cérémonie réglée par le major Laurentino de Jesùs Salgueiro, responsable du protocole (photo ci-dessous).

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

    camerone,aale de l'aude,capitaine jean danjou

  • C’était hier : Le collège Antoine-Pons tisse des liens avec le Mexique

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 31 décembre 2007.

    manuel menendez,zalathiel vargas,camerone,collège antoine-ponsManuel Menendez et Zalathiel Vargas ont replacé l’épisode de Camerone dans son contexte historique et géographique (Photo archives, décembre 2007).

    Depuis le jumelage intervenu le 20 septembre 2004 entre la commune de Chalabre et Camaròn de Tejeda, ville mexicaine située dans la province de Vera Cruz, les collégiens d’Antoine-Pons ont noué un contact direct avec leurs homologues d’outre Atlantique. Dans ce contexte, ils accueillaient tout dernièrement Zalathiel Vargas, artiste mexicain spécialiste d’infographie, venu leur présenter ses productions.

    manuel menendez,zalathiel vargas,camerone,collège antoine-ponsLes élèves de Manuel Menendez, professeur d’espagnol (photo archives, août 2015), ont ainsi découvert une superbe collection de peintures originales conçues à partir de logiciels informatiques. Le fil de la discussion aura permis, bien sûr, d’évoquer la bataille de Camerone, au cours de laquelle le Chalabrois Jean Danjou, capitaine d’une compagnie de la Légion Etrangère et ses hommes, perdirent la vie le 30 avril 1863 face aux troupes du Colonel Francisco de Paula Milàn. Un épisode certes malheureux de l’Histoire du Second Empire, mais qui favorise aujourd’hui la rencontre entre deux cultures et deux pays. A l’initiative de Marco Antonio Menes Couttolenc, « Presidente municipal » de Camaròn de Tejeda de 2001 à 2004, un musée consacré à la bataille de Camerone a vu le jour. Un site dédié à la mémoire des résistants mexicains et à celle des légionnaires de Napoléon III, dans lequel la capitale du Kercorb et son collège vont bénéficier d’un espace réservé. Une prérogative appréciée comme il se doit dans ce petit coin de l’Aude, comme une invitation au voyage vers le « Nouveau Monde », que les potaches du collège Antoine-Pons vont s’évertuer à préparer.            

  • Camerone et la commune unies par les liens d'amitié

    camerone,capitaine jean danjouLes panneaux homologuent l’acte officiel signé entre Chalabre et Camaròn de Tejeda. 

    En septembre 2004, la ville natale du Capitaine Danjou avait accueilli une délégation venue de la ville mexicaine de Camaròn de Tejeda, théâtre le 30 avril 1863, du combat désespéré livré par les 62 légionnaires de la 3e compagnie du 1er régiment étranger, face aux guerrilleros mexicains du colonel Milàn.

    Une cérémonie très fraternelle, destinée à établir des liens d'amitié entre le pays qui a vu naître Jean Danjou et le pays dans lequel il repose à jamais, avait offert aux Chalabrois, le plaisir d'apprécier la présence chaleureuse de Marco Antonio Menes Couttolenc, « señor presidente » de Camerone (maire). Aux côtés duquel Christian Guilhamat maire de Chalabre, avait signé les actes officialisant le jumelage de la ville mexicaine de Camaròn de Tejeda avec la cité chalabroise. A quelques jours de la commémoration du 154e anniversaire de la bataille, le 30 avril dernier, des panneaux ont été apposées aux entrées du village, lesquels concrétisent le rapprochement souhaité par les deux communautés.

    camerone,capitaine jean danjou

    Marco Antonio Menes Couttolenc et Christian Guilhamat déposent une gerbe devant la maison natale du Capitaine Danjou (Photo archives, lundi 20 septembre 2004).

    camerone,capitaine jean danjou

     Le gendarme Stéphane Serrano, les militaires du 4e RE, le colonel Michel Auzias, Marco Antonio Menes Couttolenc, Christian Guilhamat et Roger Campariol sous-préfet de Limoux (Photo archives, lundi 20 septembre 2004).

  • La bataille de Camerone commémorée samedi

    Samedi 22 avril sera célébré le 154e anniversaire du combat de Camerone, cérémonie à la mémoire du capitaine Jean Danjou et de ses compagnons, tombés au cours d’une bataille devenue le symbole du sacrifice au nom de la parole donnée.

    camerone,jean danjou

    Le 30 avril 1863 se retrouvaient face à face, les troupes mexicaines du colonel Francesco de Paula-Milàn (500 lanciers, 350 cavaliers, 3 bataillons de 400 hommes chacun), opposées à une compagnie de 3 officiers et 62 légionnaires, sous les ordres du capitaine Danjou. Au soir de la bataille livrée dans l’hacienda de Camaròn de Tejeda, les huit survivants d’un combat sans merci seront épargnés par l’armée mexicaine.

    Célébrée chaque année dans le village d’origine du capitaine Danjou, il faut remonter à l’année 1906 pour retrouver le souvenir de la première commémoration de Camerone. Elle se fit dans le petit poste de Ta-Lung (Tonkin), au nord de l’Indochine française, à l’initiative du lieutenant François. C’est le général Rollet qui fera de cette commémoration une des plus grandes traditions de la Légion. Et si l’Histoire a retenu l’orthographe de Camerone au lieu de Camaròn, c’est parce que le secrétaire du colonel Jeanningros qui rédigea le rapport ne parlait pas espagnol.

    camerone,jean danjou

    Lecture du récit du combat de Camerone, avec les porte-drapeaux chalabrois, Jean Cabanier, Jean Roncalli, Antoine Martin (Photo archives).

    Samedi à Chalabre, en présence de l’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère (AALE Aude), et d’un piquet du 4e Régiment Etranger de Castelnaudary, les honneurs seront rendus aux combattants de Camaròn. Après la messe célébrée à Saint-Pierre (10 h), un dépôt de gerbe aura lieu au monument aux Morts, avec la participation des élus. Le cortège prendra ensuite la direction de la maison natale du capitaine Danjou, enterré le 3 mai 1863 à Camerone. La lecture du récit de la bataille sera donnée sous la plaque envoyée de Sidi-Bel-Abbès par le colonel Azan, et apposée en 1938.

    En marge de cette cérémonie annuelle et après le jumelage intervenu le 20 septembre 2004 (photo ci-dessous), entre Camaròn de Tejeda (Etat de Vera Cruz) et Chalabre, des panneaux homologuant la signature, devraient bientôt être posés aux entrées de la cité.

    camerone,jean danjou

    De gauche à droite : le colonel Michel Auzias, Christian Guilhamat, maire de Chalabre, Marco Antonio Menes Couttolenc, maire de Camaròn de Tejeda, Roger Campariol, sous-préfet de Limoux (Photo archives Septembre 2004).