Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

camplimoux

  • Du Blau au Chalabreil

    Camplimoux en fête.

    camplimoux,vide-grenier chalabre

    Samedi 2 août, le hameau de Camplimoux sera en fête. A 14 h 30, concours pétanque (80 €), 19 h apéritif tombola, 20 h repas (13 €). Inscriptions au 06 87 98 02 76 (Didier). L'animation musicale sera assurée par DJ La Furgue (photo archives Carnaval 2014).

    Vide-grenier sur les cours.

    camplimoux,vide-grenier chalabre

    Les adeptes de la chine sont informés qu'un vide grenier est organisé le dimanche 3 août de 7 h à 19 h, sur la place François Mitterrand, la halle et les cours Colbert et d'Aguesseau. Prix de l’emplacement, 3 € les trois mètres. Renseignements et inscriptions au 06 70 02 04 89 ou 04 68 69 20 39.

  • C'était hier : Du blé sur le bitume !

    Sous ce titre, l'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 16 juin 1994. Flash-back en noir et blanc, avec une pensée pour André Boussioux, disparu le 11 novembre 2010.

    Camion André Boussioux Juin 1994.jpgLa cabine du poids-lourd n'a pas résisté (Photos archives, Juin 1994).

    Les pommiers de Camplimoux sont devenus les témoins d'accidents plutôt spectaculaires, mais heureusement sans gravité. Et André Boussioux peut raisonnablement penser qu'il a bénéficié de beaucoup de chance, puisqu'il a pu s'extraire par ses propres moyens, de l'amas de tôles qui lui servait de cabine.

    andré boussioux,camplimoux,greniers du razèsEn abordant le dernier virage avant le hameau de Camplimoux, le camion de la coopérative agricole du Chalabrais (Greniers du Razès), acheminant un chargement de blé, a croisé un autre véhicule qui l'a vraisemblablement obligé à serrer à droite. Les roues arrières ont-elles mordu le bas-côté ? Ce dernier a-t-il cédé ? Malgré son expérience, André Boussioux ne pouvait éviter l'embardée, le camion se retournait sur la chaussée, entraîné par le poids de la benne. L'hélicoptère du Samu était aussitôt dépêché sur place afin d'évacuer le conducteur, dont le visage était très tuméfié. Dans le même temps, la brigade de gendarmerie de Chalabre assurait la sécurité sur le site.

    andré boussioux,camplimoux,greniers du razèsDécidément, les derniers hectomètres de ce coin du département ne sont guère favorables aux poids-lourds, puisque dans l'espace de quelques semaines, plusieurs véhicules de ce type ont terminé dans le fossé.

  • Janine Boussioux n'est plus

    janine boussioux,camplimouxMercredi 26 juin était célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste de Sonnac-sur-l'Hers, la cérémonie des obsèques de Janine Boussioux, décédée le lundi 24 juin, à l'âge de 84 ans (photo Novembre 2012). Née à Sonnac-sur-l'Hers le 17 novembre 1928, aînée d'une fratrie de cinq frères et soeurs, elle apportera son soutien dans les tâches du quotidien, avant d'unir sa destinée à Camille à l'été 1950, à Camplimoux. Le jeune foyer s'enrichira de la venue au monde de quatre garçons, tandis que Janine Boussioux assure, aux côtés de son époux victime d'un accident, le bon fonctionnement de l'exploitation familiale. Après le décès de sa belle-fille Anne-Marie, survenu en mai 2005, Janine Boussioux est encore et toujours auprès des siens, accompagnant ses deux petites-filles Cécile et Camille, dans la douloureuse expérience du deuil.

    Chacun était le bienvenu dans la maison familiale du hameau de Camplimoux, et à l'heure d'un repos mérité, Janine Boussioux avait rejoint les rangs de l'ensemble vocal du Chalabrais, au sein duquel sa gentillesse était particulièrement appréciée (photo ci-dessous Juin 2000).

    janine boussioux,camplimouxLa cérémonie religieuse, célébrée par Soeur Odette assistée de François Terris, a permis de lui adresser un dernier adieu, accompagné par les chants de ses amis choristes de l'ensemble Eissalabra. En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Camille son époux, à Christian, René, Michel et Patrick ses enfants, à ses petits-enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

  • Un petit Victor est né

    Victor et Anna.jpgVictor et Anna, sa grande soeur.

    Un beau petit garçon prénommé Victor a vu le jour le mardi 15 janvier à 6h 55', pour le plus grand bonheur de Pascal et Hélène Boussioux, domiciliés à Auterive, et auxquels nous présentons de sincères félicitations. L’heureux événement a eu pour cadre la maternité Ambroise Paré de Toulouse, où Victor, 50 cm pour 3.480 kg, est aussitôt devenu le centre de toutes les attentions.

    Sa grande soeur Anna, 3 ans et demi, est aux anges, tout comme Papy et Mamy René et Annie Boussioux, résidant à Camplimoux. Sincères compliments à toute la famille, sans oublier Camille et Janine Boussioux, et Gabrielle Izard à Camon, arrière grands-parents comblés. Souhaits de prompt rétablissement à la maman, et meilleurs voeux de santé et bonheur à Victor.

  • Les « accros de la monjetado » étaient à Camplimoux

    Camplimoux 2012.jpgRive droite ou rive gauche, le petit hameau entretient l’hospitalité sans compter.

    « Il faut chanter ce que l’on aime, exalter tout ce qui est beau… » Ainsi commence un superbe poème mijoté et chanté à la gloire des haricots. Au coeur de la fête samedi sur la place de Camplimoux, les « monjetas » ont bien été à la hauteur de leur réputation, réveillant les papilles de plus de cent-cinquante convives. Choyés par les sociétaires du club de pétanque local et leur président Didier Roget (photo ci-dessus), les amateurs se sont une nouvelle fois régalés des talents culinaires de Gisèle Calvène. Prélude d’une soirée enflammée par DJ La Furgue, prophète en son pays, et qui aura fait monter les notes jusqu’aux ruines oubliées du vieux château de Balaguier. 

    Le jour d’après sera moins stressant, pour les dynamiques animateurs d’un hameau riche de près de quarante âmes, blotti à un jet de pomme de Sonnac-sur-l’Hers. A nouveau réunis après avoir raccompagné un à un leurs invités, ils pouvaient sereinement laisser retomber les décibels, autour d’une succulente pyramide d’entrecôtes. Après le cochon à la broche en 2011, et les haricots samedi, août 2013 devrait coïncider avec un nouveau rendez-vous gastronomique.