Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carnaval

  • Petits carnavaliers en liberté

    crèche halte-garderie vanille et chocolat,carnavalDes chants, des couleurs, des rires, des confettis, les bambins ont appris la recette du carnaval.

    Ils étaient dans la rue en ce mercredi 20 avril, les petits pensionnaires de la crèche halte-garderie Vanille et Chocolat ont manifesté un dernier témoignage de sympathie à l’égard de sa majesté Badaluc le 28e, déloyalement disgraciée trois jours avant.  

    crèche halte-garderie vanille et chocolat,carnavalcrèche halte-garderie vanille et chocolat,carnavalSous un soleil timide et avec l’aide d’un vent occupé à jouer avec les pétales, une belle composition de fleurs multicolores a franchi le pont du Chalabreil pour rejoindre les artères de la bastide. En chansons et en choeur, la petite troupe encadrée par l'équipe éducative et les parents, est allée à la rencontre des Chalabrois, ainsi prévenus de l’arrivée officielle du printemps.

    crèche halte-garderie vanille et chocolat,carnaval

    Ces notes festives et rafraîssantes, interprétées dans la joie et les rires, et sans pleurs, auront permis aux enfants de signer leur entrée officielle dans la tradition de carnaval. Et à Badaluc, perché sur son nuage, d’espérer en son futur.

    crèche halte-garderie vanille et chocolat,carnaval

  • C'était hier : Carnaval : Un jumelage inattendu

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 27 mars de l’an 1995. Sa Majesté Badaluc avait alors revêtu, toutes et tous s’en souviennent, les habits d’un redoutable mafioso. A ce propos, quel sera son attifement en cette année 2015 ? Car il se murmure fortement, que le prestigieux descendant d’une tout aussi prestigieuse dynastie, aurait réservé en Kercorb, pour la nuit du 18 au 19 avril prochain.

    badaluc,chalabre,carnaval« Souriez jeune homme, Badaluc est de retour ! » (Photo archives, 16 avril 1994).

    Prévue pour le premier jour d’avril prochain et destinée à développer des liens solides entre les deux cités, une très officielle cérémonie se déroulera à partir de 17 h 30 sur un des illustres cours chalabrois. Il s’agira de jumeler la belle capitale du Kercorb avec une riante bourgade de l’ouest sicilien, dont le nom reste inconnu.

    Blottie à un jet de confetti du pic Saint-Barthélémy, Chalabre la montagnarde accueillera un représentant du voisinage de Reggio de Calabre, autour du fameux bassin qui donne son cachet au cours Henri d’Aguesseau. Un plan d’eau qui pour la circonstance, remplacera avantageusement l’immensité de notre chère mer Méditerranée.

    Chalabroises, Chalabrois, votre présence le 1er avril se révèle indispensable, afin de parrainer un projet annonciateur de liesse et de réjouissances. Il est d’ores et déjà recommandé de prendre note du protocole réglé par nos illustres édiles : Samedi 1er avril, 17 h 30, réception de sa majesté Badaluc XXVIIe du nom. Avec la participation des enfants des écoles de la chorale Eissalabra, de l’OPVC et de ses amis. A 21 h 30, tour de fécos, à 24 h, sauterie au théâtre municipal. Dimanche 2 avril, 11 h, sondage des nappes phréatiques avec la participation de sourciers assermentés. A 16 h 30, tour de fécos, 19 h jugement de sa majesté Badaluc le XXVIIe.

    Les photos ci-dessous illustrent la réception de Badaluc sous la halle, et la sortie des masques en soirée (Photo archives, 1er avril 1995).

    badaluc,chalabre,carnaval

    badaluc,chalabre,carnaval

  • En mai, sa Majesté Badaluc XLVI fait ce qu'il lui plaît

    Carnaval 2013 Mestre Tustomargue.jpgLors de l'édition 2013, « Mestre Tustomargue » avait failli finir sa plaidoirie dans les eaux froides du Blau (Photos archives Avril 2013).

    La visite effectuée par le monarque issu de la dynastie des « Badaluc », est programmée pour cette fin de la semaine. Les 3 et 4 mai ont été décrétés jours de liesse, par un chef du protocole qui a réglé les détails d’une réception prévue aujourd'hui samedi à 17 h 30. L'arrivée très solennelle du prince de l’éphémère, sera guidée par les solistes de l’O.P.V.C, depuis la rue du Pont-vieux, jusque sous la Halle aux blés.

    carnaval,badaluc,opvcOld Codger sera bien présent.

    Une fois rendus les honneurs officiels, le traditionnel tour de fécos programmé vers 21h, s'effectuera en compagnie des musiciens de l’OPVC et de leurs amis. Il permettra à nos concitoyens de laisser éclater ce bonheur qu’ils contiennent au plus profond d’eux-mêmes, toute l’année durant. Instant magique prolongé par la non moins traditionnelle sauterie au théâtre.

    carnaval,badaluc,opvcCarnaval, le rendez-vous idéal pour réussir un come-back.

    Les festivités se poursuivront dimanche 4 mai à 16 h 30, avec un ultime tour de fécos en compagnie de sa Majesté, des cuivres de l’O.P.V.C, et de leur escorte masquée. Cavalcade suivie, s’il y a lieu, du jugement de Badaluc le 46e, en place Charles Amouroux. Le verre de l’amitié sera servi sur place, peu avant la tombée du jour. L’OPVC et ses amis souhaitent à toutes et tous une agréable édition 2014 de Carnaval, dans la liesse et la fraternité.

    carnaval,badaluc,opvcIl devrait y avoir beaucoup de monde, tout au long du parcours du monarque.

  • Petits carnavaliers à la crèche

    carnaval,crèche halte-garderie vanille et chocolatCes pitchouns-là étaient prêts à voler de leurs propres ailes (Photo Jacqueline Sarda).

    Ils avaient coché la date du mercredi 12 mars dans un petit coin de leur calepin, les bambins de la crèche halte-garderie Vanille et Chocolat n'ont pas manqué de faire honneur à la tradition. Et à la faveur d'une belle matinée printanière, comme pour annoncer le réveil de Dame Nature, une nuée d'abeilles et de lucioles s'est engouffrée sur la passerelle du Pont-Rouge, avant de virevolter sur les cours de la bastide. Les enfants, encadrés par l'équipe éducative d'une structure ayant pignon sur rue au pied de Saint-Pierre, ont gratifié le chaland d'une note festive, rehaussée par une prestation musicale des plus originales. A mettre au crédit d'un jeune musicien dont les percussions n'étaient pas sans rappeler certains soirs de Sainte-Luce. Grimés et arborant des costumes taillés dans une matière éphémère, saupoudrée de gommettes colorées, les petits carnavaliers guidés par leurs antennes ont ainsi fêté Carnaval, dans la joie et les rires. Avant de réintégrer une ruche douillette, qui résonne encore de gais bourdonnements.

  • Carnaval : Sa Majesté Badaluc bientôt de retour en son royaume

    carnaval,badaluc le 44eBadaluc, un invité de toujours, en Terre Privilégiée. En ce début de siècle dernier, le Cours National est prêt pour la fête. Qui n'a pas son couvre-chef ? 

    C’est la bonne nouvelle de la journée, la visite de sa sérénissime excellence Badaluc le 44e, mise un temps entre parenthèses, aura lieu les 14 et 15 avril prochains. En dépit de contraintes liées à un emploi du temps démentiel, le digne successeur d’une flamboyante lignée, fera bien escale sur les boulevards de la capitale du Kercorb. Une dernière nuit d’âpres négociations ayant permis d’établir le planning des réjouissances, les Chalabroises et les Chalabrois peuvent d’ores et déjà pavoiser.

    Sans hésitation aucune, le responsable du protocole a livré les détails du week-end de liesse à venir : samedi 14 avril, à partir de 18h, accueil sous la halle de sa Majesté Badaluc XLIV. Les notables rendront les honneurs officiels, avant un ou plusieurs tours de fécos, prévus à 21h avec les musiciens de l’OPVC et leurs amis. La soirée se poursuivra sous la forme d’une sauterie programmée dès 23h 30 au théâtre municipal, et avec « Jules ».

    Dimanche 15 avril à 16h 30, un ultime tour de fécos en compagnie de sa majesté et des musiciens de l’OPVC sera suivi, s’il y a lieu, du jugement de Badaluc XLIV, en place Charles Amouroux. Le verre de l’amitié sera servi sur place, à la tombée du jour. L’OPVC et ses amis souhaitent à toutes et tous une excellente édition de carnaval. 

    carnaval,badaluc le 44e

     La magie de carnaval s’apprête à envelopper le pays chalabrais.

    En préambule à ce grand rendez-vous, les enfants de l’école Louis Pergaud seront sur le pont dès aujourd'hui vendredi 6 avril, en début d’après-midi. Emmenés par les solistes de l’OPVC, les petits masques participeront à une sortie carnavalesque, coup d’envoi festif de leurs vacances pascales.  

  • Carnaval et Badaluc XLIII : C’est le flou intégral

    DSC_0457.JPGLa lignée des Badaluc résistera-t-elle à l’insécurité ambiante ?

    Badaluc 43e du nom, prince de l’éphémère et héritier d’une prestigieuse lignée, honorera-t-il cette année encore notre riante cité chalabroise ? Ou bien garde-t-il en mémoire la cruelle mésaventure survenue en 1993 à son illustre ancêtre, victime au petit matin de juges noctambules un tantinet expéditifs ? Un forfait sans précédent d’ailleurs non élucidé à ce jour et qui avait plongé les carnavaliers du Chalabrais dans un véritable désarroi. Depuis lors et afin de préserver l'intégrité d’un invité aussi illustre, les sociétaires de l’O.P.V.C se voient contraints d’utiliser (à leurs frais) les grands moyens, au risque de se mettre hors-la-loi, comme l’indique ce cliché d’archives. Les archets du roi étant indisponibles, les solistes du Kercorb ont brigué les services du célèbre Sergent Garcia et de son ennemi juré, lesquels se sont déclarés prêts à se mettre en quatre, et à titre tout à fait bénévole. Certes Badaluc est bon prince et n’a pas la rancune tenace, mais un flou insupportable est tout de même en train d’envahir la capitale du Kercorb. 

    carnaval,chalabre,banda les hauts de l'aude

     

  • Carnaval : triste fin pour un triste sire

    Juges.jpgLes magistrats n’ont pas marché dans la combine de « Badaluc le 43e ».

    Il faut imaginer « Badaluc XLIII » filant à la vitesse de la lumière et pour l’éternité, dans les couloirs d’un monde sidéral, après une visite en Kercorb qui aura tourné au fiasco en ce premier dimanche de mai. Surprise, incompréhension, révolte même, ont en effet submergé les carnavaliers du cru, à l’heure où ils assistaient, gorge nouée, au départ de « Badaluc » le 43e du nom, apôtre de la fête et, depuis plusieurs lustres, prince attitré du carnaval de la cité de « Eissalabra ». Certes le spectacle fut beau à en pleurer, à l’heure où l’illustre invité, saluant d’une main sur la piste d’envol de l’aérodrome Charles Amouroux, mettait les gaz de l’autre. Hélas, loin d’offrir le spectacle de haute voltige escompté par tous, le supposé prince des airs, le prétendu roi de la samba aérienne, l’hypothétique toréador des cumulo-nimbus s’est lamentablement esquivé, laissant ses hôtes sur leur faim.

    DSC_2733 bis.jpg

    Il avait pourtant réussi la veille, à conquérir son monde, en se posant avec une aisance insolente, sans soulever un seul grain de poussière, devant les enfants émerveillés et admiratifs. Les musiciens de l’OPVC et leurs amis, bardés d’un sac bien plein de partitions avaient offert l’aubade, donnant le coup d’envoi de la fête. Et la liesse s’était aussitôt emparée des rues de la riante cité du Kercorb, avec le renfort d’une multitude de masques paradant autour de notre providentiel spationaute et de son cosmique aéronef, jusqu’à fort tard dans la nuit étoilée. Hélas, et comme dit précédemment, le lendemain serait moins brillant pour notre héros ou du moins celui qui était présenté comme tel par un trio de notables au-dessus de tout soupçon.

    Une fois de plus, la capitale du Kercorb, habituée à accueillir en son sein tout ce que le territoire recèle de personnages providentiels, se sera retrouvée roulée dans une farine immaculée. Jurant que l’on ne l’y reprendrait plus, elle désignait un tribunal de bric et de broc qui n’avait plus qu’à valider la sentence réclamée à grands cris par les enfants des « Kercorbates », floués, courroucés, mais bientôt débarrassés. En dépit des effets de manche de « Mestre Refresco Barrals », le sinistre « Badaluc » était condamné à graviter "ad vitam aeternam", au-dessus de nos têtes. L’honneur de tous était bel et bien sauf. Badaluc XLIII est mort, vive Badaluc XLIV !

    Un album-photo "Carnaval 2011" a été mis en ligne.DSC_2851.JPG