Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

caserne jean-cabanier

  • C’était hier : Lutte contre les feux de cheminée

    Si le froid n’a pas encore vraiment sévi dans notre région, les soirées restent fraîches et les cheminées souvent mises à contribution. Bien que toutes les précautions soient prises avant l’arrivée des premiers frimas, un feu de cheminée peut se déclarer à n’importe quel instant, et plus souvent que l’on ne croit. La lance à incendie et la grande échelle de nos sapeurs-pompiers restent aujourd'hui les solutions, mais il y eut par le passé, des procédés aussi simples qu’efficaces et sérieux (aujourd'hui peut-être oubliés), permettant de circonscrire rapidement et sans dommages, un embrasement souvent dévastateur.  

    Comme le rapporte l’article mis en ligne ci-dessous, qui avait été publié dans l'hebdomadaire La Fraternité, édition du 9 octobre 1878. Ce journal paraissait à Carcassonne, le mercredi et le samedi. 

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    ... / ...

    caserne jean-cabanier

  • C’était hier : Un week-end sous la neige

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 12 janvier 2010.

    Les sapeurs-pompiers présents sur tous les fronts neigeux à Chalabre.

    Image55.jpgUn nouveau week-end sur la brèche pour l’équipe de garde (photos archives, janvier 2010).

    Comme le laissaient deviner les bulletins météo dès le milieu de la semaine dernière, la neige est tombée en abondance sur l'ensemble du département, mettant en alerte nombre de services publics, au premier rang desquels les pensionnaires de la caserne Jean-Cabanier. Ces derniers auront une fois encore démontré toute leur polyvalence, appelés à intervenir à des titres divers sur le territoire du pays chalabrais.

    caserne jean-cabanier

    Dès jeudi après-midi et l'arrivée des premiers flocons, ils ont assuré l'accompagnement des infirmières sur leurs tournées, et cela jusqu'à dimanche soir. Ils procédaient samedi à deux évacuations de personnes vers l'hôpital local des Hauts de Bon Accueil, depuis Montbel et la place Salvador Allende. Le même jour un feu se déclarait au hameau puivertain de Campeille où un mobil home était la proie des flammes. Malgré une intervention rapide en dépit des difficultés d'accès au sinistre, le logement sera réduit entièrement à l'état de cendres. Dans le même temps, le véhicule de secours (Vsab) quittait par deux fois la caserne, afin de porter assistance à malades. 

    caserne jean-cabanier

    Dans l'ensemble et comme le soulignait l'adjudant Stéphane Ferrier, l'effectif de Jean Cabanier « n'aura pas connu de suractivité, malgré un bel épisode neigeux. A l'évidence, nos concitoyens ont fait preuve de prudence ».

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    Les soldats du feu à leur retour d'un sinistre à Campeille.

  • Le Père Noël est descendu par la grande échelle

    centre du kercorb,caserne jean-cabanierHumour et magie, pour enfants sages (Photos Richard Conte).

    Le quartier de la gare était en effervescence, samedi 21 décembre, à l’heure où l’artiste ariégeois Coréo Hazzard proposait aux enfants de nos soldats du feu, un spectacle liant humour, magie et bonne humeur.

    centre du kercorb,caserne jean-cabanierCe clown-magicien, acrobate et jongleur, a ensuite passé le relais à un vieux patriarche, venant toute barbe dehors à la rencontre des grands et petits. Ces derniers ont très facilement brisé la glace avec un globe-trotter venu du froid, et en moins de temps qu'il n'en faut pour dresser la grande échelle, les enfants comblés n’avaient plus qu’à découvrir leurs cadeaux, toujours plus beaux.

    Un goûter a ensuite été offert à la jeune assemblée, tandis que le visiteur du soir s’évanouissait très discrètement dans les couloirs du centre. Pour rejoindre rennes et traîneau, remisés sur les quais de la gare et prêts à filer vers de nouvelles destinations.

    centre du kercorb,caserne jean-cabaniercentre du kercorb,caserne jean-cabanier

    centre du kercorb,caserne jean-cabanier

  • C’était hier : Nos sapeurs à la manœuvre

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 13 octobre 1994. L’occasion d’évoquer le sujet sur les « Soldats du feu en pays de Kercorb », publié dans le Tome XIV, dernier recueil édité par l’association Il était une fois Chalabre (disponible à la mairie ou chez Mireille, Maison de la presse).

    caserne jean-cabanierPendant la mise en place de l’A.R.I. (photo archives Octobre 1994). De gauche à droite : Christian Clarac, Bernard Sariège, Hélène Becquart (ARI), Julien Saddier, Stéphane Montoro, Emmanuel Izart, François Tur y Tur (sous le casque), Patrice Rodriguez.

    L’exercice mensuel qu’effectuent les pensionnaires du centre de secours Jean-Cabanier s’est déroulé samedi en présence de l’adjudant-chef Alain Cayrol, entouré de ses sapeurs rassemblés dans les coulisses du théâtre municipal. But de la manœuvre, porter secours à une personne inanimée et isolée derrière un épais rideau de fumée, à l’aide d’un A.R.I. (appareil respiratoire isolant). Munis de leurs bouteilles noires et blanches contenant ce que l’on peut appeler de l’air normal, à la différence des bouteilles blanches qui renferment de l’oxygène, Hélène Becquart infirmière du centre et François Tur y Tur, ont pénétré dans une atmosphère confinée à l’extrême, reliés par un fil d’Ariane, à la recherche d’un mannequin placé dans les combles du bâtiment.

    Auparavant, un exercice similaire qui avait pour cadre l’école primaire Louis-Pergaud, s’est très bien terminé, grâce au concours des petits potaches trop heureux de pouvoir prêter leur concours aux soldats du feu.

    Enfin, dans le cadre d’un rassemblement organisé par le CODIS, le centre de Chalabre a participé lundi à Carcassonne, à la présentation du matériel dont disposent les différents centres de secours audois. Pour l’occasion, c’est le tout nouveau V.S.A.B. (véhicule de secours aux asphyxiés et blessés), dont dispose le corps chalabrois depuis le 22 juillet dernier, et dans lequel avaient pris place le sergent-chef Patrice Rodriguez, assisté d’une des dernières recrues du centre, Emmanuel Izart, qui a été présenté au commandant du CODIS entouré des autorités civiles du département et de la région.

  • Sapeurs-pompiers : Une convention destinée à faciliter le volontariat

    sdis 11,caserne jean-cabanier,centre du kercorbLe protocole a été validé par Jean-Jacques Aulombard et Jacques Hortala.

    Mardi 10 septembre était signée en mairie, une convention de partenariat entre le SDIS 11 et la municipalité chalabroise, favorisant ponctuellement, la prise en charge et la garde des enfants de sapeurs-pompiers appelés sur une intervention.

    En présence de Jean-Jacques Aulombard, maire, Gérard Canal conseiller municipal, Jacques Hortala président du SDIS 11, le lieutenant Laure Gensch-Foulquier, le colonel Alain Gouze, et le lieutenant Jean-Marie Lafitte, chef du centre de secours Jean-Cabanier, accompagné d’une délégation de sapeurs-pompiers de Chalabre, les conditions dans lesquelles le sapeur-pompier volontaire, appelé dans le cadre d’une mission opérationnelle peut laisser ses enfants à la cantine ou la garderie, ont été fixées. Un dispositif qui favorise la disponibilité en journée des volontaires, souvent amenés à concilier vie de famille et engagement citoyen.

    Jacques Hortala a renouvelé ses remerciements aux sapeurs-pompiers au service des populations, avant d’évoquer l’effort consacré à la construction ou la réhabilitation des 48 centres audois, « aujourd’hui devenus un véritable lieu de vie pour les soldats du feu ». Au nom de la municipalité, Jean-Jacques Aulombard évoquait les contraintes et les impératifs du service, et exprimait sa volonté de soutenir l’action des pompiers volontaires.

    Après le colonel Alain Gouze, le lieutenant Jean-Marie Lafitte chef de corps, a remercié la démarche de la municipalité, signataire d’une convention qui va favoriser la disponibilité opérationnelle de ses éléments. Après Caunes-Minervois et La Palme, Chalabre est la troisième commune dans le département à signer ce partenariat, et la première dans l’ouest audois.

    sdis 11,caserne jean-cabanier,centre du kercorb

  • Centre de secours : Claude et Eric ont tourné la page !

    caserne georges-gramont,caserne jean-cabanierClaude Rolland et Eric Gramont, bien entourés en cette journée particulière.

    En ce jeudi de l’Ascension, les sapeurs-pompiers du Kercorb et leur amicale célébraient le départ en retraite de Claude Rolland et Eric Gramont, caporaux-chefs engagés au service de la communauté depuis août 1987 pour Claude, avril 1996 pour Eric. Un bail exercé en majeure partie au centre de secours Georges-Gramont de Sainte-Colombe-sur-l’Hers.

    Tous deux ont raccroché la tenue de cuir en présence de leurs collègues réunis autour des lieutenants Antoine Azzi et Jean-Marie Lafitte, du colonel Alain Gouze, directeur départemental adjoint, de Thierry Couteau maire de sainte-Colombe-sur-l’Hers, des représentants de l’Amicale des sapeurs-pompiers de l’Aude, et de Marie-Dominique Ancin-Léza pour l’UDSP de l’Aude.

    caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

    Lors de son intervention, le lieutenant Antoine Azzi (photo ci-dessus) a témoigné toute sa reconnaissance, au nom de l’ensemble des pensionnaires des centres du Kercorb et du Plantaurel, réunis depuis la fusion intervenue en 2011, pour une meilleure efficacité. Reconnaissance et félicitations étaient témoignées à Claude et Eric, qui auront toujours réussi à concilier obligations professionnelles et contraintes du volontariat. Avec une mention à l’adresse de leurs épouses, chacune gratifiée d’un magnifique bouquet de fleurs. A la conclusion de cette cérémonie, les deux retraités étaient élevés au grade de sergent, avant que l’assistance ne soit invitée à partager un repas fraternel.

    caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

    caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

    Le sergent Claude Rolland, épinglé par Marie-Dominique Ancin-Léza

    caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

  • Caserne Jean-Cabanier : La promotion 2019 honorée

    Le traditionnel rendez-vous de Sainte-Barbe, célébré le 19 janvier dernier, a permis de mettre à l’honneur le centre de secours du Kercorb, et ses éléments, qui outre les interventions du quotidien sur le vaste territoire chalabrois (225), ont suivi en 2018, 328 heures de formation à l’école départementale.

    caserne jean-cabanier

    Le commandant Julien Saddier (SDIS Ariège) et le lieutenant Jean-Marie Lafitte (chef de centre)

    Ancienneté et qualification sont ainsi venues récompenser l’adjudant Fabien Conte et le sergent Samuel Tur y Tur, décorés de la Médaille du Mérite départemental échelon argent pour dix ans de service. La Médaille d’Honneur des sapeurs-pompiers échelon bronze pour 10 ans de service était décernée au sergent Aurélien Pierron, André Mamet, Lucien Doumenc, Benjamin Defernez et Arnaud Molini. Tandis que le caporal-chef Alexis Fontaneau recevait la Médaille d’Honneur des sapeurs-pompiers échelon argent pour 20 ans de service. La Médaille d’Honneur des sapeurs-pompiers échelon vermeil pour 25 ans de service était attribuée à l’adjudant-chef Thierry Cnocquart, et le caporal-chef Bernard Sariège était salué pour ses 30 ans de service, avec la Médaille d’Honneur des sapeurs-pompiers échelon or. Félicitations à l’ensemble des récipiendaires et à l’ensemble des bénévoles du lieutenant Jean-Marie Lafitte, qui vous donnent rendez-vous le samedi 9 mars prochain pour le traditionnel loto.

    caserne jean-cabanier

    Lucien Doumenc épinglé par le commandant Julien Saddier

    caserne jean-cabanier

    30 ans de service pour le caporal-chef Bernard Sariège