Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

caserne jean-cabanier

  • Le calendrier 2019 des sapeurs-pompiers est disponible

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontYannick Lara, Christophe Gabriel et Wilfried Laran sur le terrain, à Conques-sur-Orbiel.

    Les sapeurs-pompiers des casernes Jean Cabanier (Chalabre) et Georges Grammont (Ste Colombe-sur-l'Hers), fédérés depuis 2013, s’apprêtent à aller à la rencontre des citoyens du Kercorb et du Plantaurel, à l’occasion de la traditionnelle présentation de leur calendrier.

    Ces derniers étaient tout dernièrement sur le terrain, au lendemain des terribles inondations ayant frappé le territoire audois. De Conques-sur-Orbiel à Couffoulens, Saint-Hilaire et Villegailhenc, ils auront prêté leur concours à l’ensemble des secours, afin de déblayer, de nettoyer les maisons sinistrées, les rues, intervenant également dans les fermes des alentours.

    Initiée depuis le début du mois de novembre, la tournée des calendriers va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Elle sera l’occasion pour chacun d’entre nous de manifester un soutien sans réserve à l’égard d’un jeune corps de bénévoles qui vous remercient par avance pour l’accueil que vous voudrez bien leur réserver. Ils renouvellent également un appel à l’adresse de candidates et candidats désireux de s’investir à leurs côtés.

  • Grandes manoeuvres sur le cours Sully

    caserne jean-cabanierDernières consignes avant l’irruption dans une atmosphère enfumée.

    Les effectifs du centre de secours Jean-Cabanier étaient mobilisés samedi 6 octobre, à l’occasion d’un exercice destiné à mettre en pratique les techniques opérationnelles, lors d'un incendie d'habitation. Cette manœuvre devait également permettre aux soldats du feu de s’approprier le nouvel espace que constitue le cours Sully, entièrement recréé depuis janvier.

    Le scénario préparé par l'encadrement du centre sous la supervision du lieutenant Jean-Marie Lafitte, consistait en un départ de feu au premier niveau d'une habitation traditionnelle de village, avec prise en charge de trois victimes. Des mises en situations qui permettent de valider,  de maintenir, et d'améliorer les acquis de chaque intervenant, présents sur le terrain avec trois engins pompes, une ambulance et un véhicule de commandement.

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanierDe plus, les dix-neuf sapeurs-pompiers volontaires du centre du  Kercorb ayant pris part à cette formation, ont bénéficié de la participation du commandant Julien Saddier (photo ci-contre), nouvellement intégré au Sdis 09. Une présence très appréciée d’autant que son débriefing aura incontestablement apporté une réelle plus value, ce pourquoi ils le remercient. Un grand remerciement également à la CdC des Pyrénées audoises pour le prêt des locaux (ancien District), et à Jean-Jacques Aulombard, maire et présent sur les lieux.

    caserne jean-cabanier

    L’occasion de rappeler que le centre de secours est confronté à de grandes difficultés, lors des missions en journée, difficiles à assumer par manque d'effectif disponible. Un appel au recrutement est lancé, les candidats peuvent prendre contact au  06 76 45 16 18. Et si ce nouvel exercice a été mené à bien, il a été empreint d’une morosité certaine, à écouter les bénévoles du centre Jean-Cabanier : « Après la disparition  des services public de proximités,  des médecins de campagne, il serait bien dommage de voir disparaître le seul service public basé sur le volontariat et qui est depuis des lustres  aux services de la population de notre ancien canton : doit on se faire à l'idée sans réagir qu'il sera bientôt la règle d'attendre des secours qui viendront de Quillan, Limoux ou Espéraza ? »

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

    caserne jean-cabanier

  • C’était hier : Les abeilles de Félicien ont eu chaud…

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 20 février 1998.

    Abeilles Félicien.jpgGrâce à la diligence des pompiers, les abeilles peuvent continuer à butiner (Photo archives, décembre 1997).

    Mercredi peu après 11 heures, le bip sonnait à la caserne Jean-Cabanier, signalant un incendie route de Limoux, à hauteur des courts de tennis. Immédiatement sur place, les hommes de l’adjudant-chef Alain Cayrol vont prendre la mesure du sinistre et rapidement le circonscrire, au grand soulagement des riverains directs.

    L’exceptionnelle sècheresse de ce mois de février aura un instant fait craindre une extension vers les hauteurs de la chapelle du Calvaire mais en définitive, les seules victimes du sinistre auront été les ruches installées à flanc de colline, au point de départ du feu. Visiblement habituées à la fumée, les pensionnaires du rucher sentant le coup arriver ont préféré aller butiner plus loin, laissant aux soldats du feu le soin de rétablir la situation. Il reste à souhaiter que la chaleur intense n’ait provoqué trop de dégâts à l’intérieur de ruches qui rappellent au bon souvenir du regretté Félicien Huillet.

    Et les sapeurs venaient à peine de remiser leurs deux CCF que le VSAB était demandé sur le hameau puivertain de Campsaure, où l’on signalait un accident survenu à un forestier victime d’une mauvaise fracture. Une preuve s’il en fallait une que le centre de secours Jean Cabanier animé par de très jeunes volontaires est souvent sur la brèche, et l’occasion pour nous d’adresser des félicitations amplement méritées à MM. Christian Clarac, Alain Cayrol et Patrice Rodriguez (photo ci-dessus), qui viennent de se voir décerner tout récemment la médaille du Mérite Départemental.

    caserne jean-cabanier

    Le 5 février 2012, les ruches de Félicien sont en place, laissant passer l'hiver.

  • Loto des sapeurs-pompiers

    Pompiers.jpgSamedi 10 février à 21 h, se tiendra le loto annuel des sapeurs-pompiers du Kercorb. Les amateurs de quines ont rendez-vous au théâtre Georges Méliès de Chalabre et à la salle des fêtes de Ste Colombe-sur-l’Hers.

    Douze parties à quine et cinq cartons pleins sont au programme de cette soirée de soutien aux soldats du feu. Une partie sera réservée aux enfants après l’entracte et il sera possible de participer via ordinateur (s’adresser à un pompier). Les amateurs de quines seront également invités à participer à une super consolante explosive.

  • C’était hier : Un illustre invité s’est présenté chez les pompiers

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 3 janvier 1998.

    caserne jean-cabanierLe traîneau du Père-Noël a été pris d’assaut par les enfants (photo archives, décembre 1997).

    La grande parade du Père-Noël en Kercorb s’est poursuivie samedi dernier aux abords du centre de secours Jean-Cabanier où le grand bonhomme à la longue barbe blanche a réservé une belle surprise aux enfants des sapeurs chalabrois.

    Un tel invité de marque a bien sûr impressionné tous ces bambins heureux de pouvoir sympathiser avec celui qui, année après année, ne manque pas de leur amener des cadeaux toujours plus beaux. Le concert de sirènes terminé, et selon un protocole parfaitement réglé, l’adjudant-chef Alain Cayrol a ensuite invité la grande famille des soldats du feu ainsi que les maires du canton, à se joindre à la fête.

    Le patriarche venu du froid a alors momentanément rangé sa hotte, pour apprécier avec un grand bonheur, la chaleureuse ambiance qui règne au sein du jeune cors de sapeurs-pompiers chalabrois.  

  • Manoeuvre incendie à la brigade

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanierL'adjudant Franck Dessimoulie renseigne les sapeurs-pompiers parés à intervenir.

    Lundi 20 novembre, la silhouette de la caserne de gendarmerie émergeait à la lumière des gyrophares actionnés par les véhicules de la caserne Jean-Cabanier. Près de vingt sapeurs-pompiers du centre de secours du Kercorb venaient d’engager un exercice grandeur nature, manoeuvre dont le thème portait sur la recherche et l’évacuation de victimes incommodées par des fumées. Cette intervention, conjointement préparée avec la brigade territoriale autonome de Chalabre, a permis à l’ensemble de l’effectif, d’acquérir les informations nécessaires à la prise en charge d’une victime spécifique, à savoir un militaire en service.

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    Après une rapide prise de renseignements recueillis auprès de l’adjudant Franck Dessimoulie, commandant de brigade, le scénario fixé pour l’exercice verra les soldats du feu extraire un gendarme équipé de son gilet et d’une arme à feu chargée, dans un cadre inondé d’une fumée artificielle provoquée par des fumigènes.

    Au terme de l’entraînement, durant lequel chacun des intervenants aura pu tester sa capacité de réaction, les informations techniques apportées par l’adjudant Franck Dessimoulie, ont été fortement appréciées par l’équipe du lieutenant Jean-Marie Lafitte, chef de corps.

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

    Un debriefing est venu boucler la manœuvre

  • Du Blau au Chalabreil

    Assemblées générales.

    1955 Le Robot 002.jpg

    Archives, Badaluc IV, 1955

    L’association culturelle Diabasis, donne rendez-vous à ses membres, le vendredi 1er décembre à 18 h au théâtre Georges Méliès, afin de boucler l'année et de procéder au renouvellement du bureau. Ce même jour à 19 h 30, les Badalucs feront eux aussi le bilan de l'année 2017. Samedi 2 décembre à 16 h en mairie, le collectif de Carnaval donnera des nouvelles de sa Majesté Badaluc, et évoquera la venue du prince de l’éphémère, prévue au printemps 2018. Ce même jour à 18 h 30 au club-house de la Place Charles Amouroux, l’Union Bouliste du Kercorb fera le bilan de la saison 2017. Enfin, samedi 9 décembre (18 h, mairie), les sociétaires du Cyclo-Vtt Club du Chalabrais se retrouveront pour un dernier coup de pédale avant clôture.

    Les pompiers fêtent leur sainte patronne.

    Incendie 13 sept. 2016 002.JPG

    Archives, Incendie route de Léran 13 sept. 2016

    Le samedi 2 décembre à 18 h au centre de secours Jean Cabanier, et à l’initiative de l’Amicale des sapeurs-pompiers du Kercorb, les soldats du feu de Chalabre et Ste Colombe-sur-l’Hers fêteront la traditionnelle fête de Sainte-Barbe.