Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cyclo-vtt club du chalabrais

  • C’était hier : Dernière sortie pour les cyclos

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 10 octobre 2003.

    cyclo-vtt club du chalabraisLes grandes vacances approchent pour l’intendance des CCC (photo archives, Place Charles-Amouroux, Septembre 2003).

    Le Couserans en octobre et sous le soleil vaut certainement un détour que les cyclos du Chalabrais feront ce week-end à l’occasion de la dernière sortie mensuelle de la saison. Dès le coup de sifflet final de la rencontre à XV France-Fidji, les accros du pédalier enfourcheront leur mécanique en direction de Tarascon-sur-Ariège via Laroque-d’Olmes, la vallée de l’Herm et Foix. Un échauffement nécessaire avant l’ascension du col de Port et ses 1.249 m, lesquels favoriseront une grisante descente vers Massat, berceau des bouilleurs ambulants et de l’ami Aristide Peyronnie (photo).

    cyclo-vtt club du chalabrais

    Un dernier faux plat emmènera les troupes jusqu’à Biert et Mourès, point d’attaque du col de Saraillé perché à 942 m. Le village de Oust sera alors en vue, avant une arrivée à Seix, point de chute d’un peloton invité à mettre pied à terre. Dimanche sera mis à profit pour rallier le col de la Crouzette (1.241 m) puis le col des Marrous (990 m). Embarqués sur la route verte, ils traverseront Burret et la Mouline, et de Saint-Pierre-de-Rivière jusqu’à Foix, les CCC arrêteront le choix du circuit à emprunter pour revenir dans leur cher Kercorb. Soula, Saint-Cirac et Roquefixade semblent tenir la corde. Une visite dans le Couserans pour une superbe balade frisant les 200 km, les CCC ne pouvaient faire meilleur choix pour clore leur saison.  

  • C'était hier : Les cyclos en pays de cocagne

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait paru dans l'Indépendant, édition du jeudi 7 avril 1994.

    Cyclos Ganguise Mars 1994.jpgAu rendez-vous de la Ganguise, ils étaient quinze et un sprinters. De gauche à droite, debout : Roger Théron, Claude Chauveton, Robert Guilhemat, Jean Quério, Hervé Franot, César Martinez, Robert Duchan, Eric Fayet, Robert Beret, Eric Guilhem. Accroupis : Jean Navarro, Mariano Gimenez, Guy Calvène, Claude Théron, Christian Moralès. Photographe : Aline Guilhemat (Photo archives, Mars 1994).

    Les rendez-vous du calendrier 94 présentent un bel enchaînement de dénivelés que les cyclotouristes chalabrois n'ont surtout pas l'intention de sous estimer. Le vélo exigeant une préparation de longue haleine, quinze cyclos déjà très aguerris, ont pris le départ de la première sortie dominicale pour un périple en pays lauragais, via Mirepoix et la Vixiège, halte gastronomique prévue sur les rives de la Ganguise où l'arrivée ne se fera pas sans mal. Comme il n'est rien de pire que les idées reçues, certains auront très vite constaté que l'arrière-pays lauragais n'a vraiment rien à voir avec la plaine de la Beauce.

    Et c'est en compagnie d'un appétit fortement aiguisé par une succession de montées non mentionnées sur le "road book", que les Chalabrois du président Roger Théron vont entrer sur la base nautique de la Ganguise, où un festin les attend. Et voilà ausitôt relancée la querelle qui divise régulièrement, adeptes de la musette et partisans d'une intendance mûrement organisée. Un débat qui va tourner court, devant les arguments alignés sur la table grâce aux bons soins d'Aline, et de Roger, véritable père du peloton.

    Le plat de flan caramel maison passait pour la deuxième fois, lorsqu'il fut suggéré pour que la fête soit complète, de pousser jusqu'à Saint Félix-de-Lauragais, goûter à l'atmosphère de la Fête à la Cocagne. Certes il ne restait en tout et pour tout, qu'une soixantaine de kilomètres à parcourir, mais était-ce bien convenable ? Les tenues de nos cylos n'allait-elles pas détonner avec les crinolines des belles de Saint-Félix ? Et c'est très raisonnablement que le retour vers le Kercorb fut décidé, toujours sous le soleil, et l'inhabituelle légèreté de la brise lauragaise.

  • C'était hier : Hibernation terminée pour les cyclos

    Sous ce titre, l'article qui suit avait été publié dans l'Indépendant, édition du lundi 22 mars 2004.

    Les cyclotouristes chalabrois frapperont les trois coups de la campagne 2004, samedi prochain, dans le décor roulant des basses plaines de l'Ariège. Une première sortie que les troupes du président Jean Quério effectueront en roue libre afin que les cycles, tout juste décrochés du clou, passent avec ménagement d'une inconfortable position verticale à une position horizontale, plus en adéquation avec la pratique de la bicyclette.

    cyclo-vtt club du chalabrais

    Rugby et sélections obligent, le staff dirigeant a modifié les habitudes du club, ainsi la traditionnelle sortie dominicale se déroulera le samedi 27 mars à partir de 8 h 30. Les adeptes de la petite reine ont rendez-vous devant le siège café de la Paix, cours Colbert, où François Lopez, président d'honneur du CCC, invité à baisser le drapeau (photo ci-dessus, Archives Ascension 2003), donnera le coup d'envoi officiel de la saison. Cette sortie de mise en jambes et de retrouvailles, se poursuivra en soirée et autour d'une pizza, chez Stella. Auparavant, chacun aura effectué un parcours approchant les 80 km, sur un circuit dicté à la dernière minute, en fonction des brumes matinales et du vent dominant.

    cyclo-vtt club du chalabraisLes Cyclos en assemblée générale, en novembre 2004.

  • Les cyclos du Kercorb remettent les compteurs à zéro

    cyclo-vtt club du chalabraisAvec l'année nouvelle, le club fêtera 35 années d'existence (Photo archives, 1979. Ravitaillement aux abords des ruines de Fontrouge, non loin de la tour de guet. De gauche à droite : Manou Saurel, Roger Caux, Marc Crombé, Joseph Pianetti, Momon Arnou, Francis Roméro, Henri Cazas, Kiki Huillet, Christian Franot, Louis Gimenez, François Lopez, Henri Rouby, Daniel Lopez, Jean-Claude Baby, Hervé Franot, Jean-Yves Avargues).

    Les retrouvailles annuelles du Cyclo-Vtt-club-du-Chalabrais se tenaient dernièrement en mairie, où le président Jean Quério a accueilli une assemblée restée fidèle à la petite reine. Après les mots de bienvenue, Christian Courdil prenait le relais pour mettre l'accent sur la diminution constante des troupes. Avec seulement dix licences enregistrées, cinq de moins qu'en 2012, le club parvient tout de même à exister, grâce à la fidélité de sociétaires et sympathisants, ponctuels lors des grands rendez-vous. Ajouté à cela les changements intervenus dans la réglementation concernant le régime des assurances, et le souhait de ne plus établir de licences individuelles était émis par le bureau sortant. D'un commun accord, les CCC décidaient de cesser leur affiliation à la FAOL, et de remplacer la licence par une carte de membre.

    cyclo-vtt club du chalabraisComme à leur habitude, les membres du club auront participé à nombre de cyclosportives régionales, telles que l'Ariégeoise, la Castraise et la Granite-Mont-Lozère. Sur un autre rythme, les déplacements touristico-sportifs ont conduit les CCC dans le Vercors et la Drôme en août, avant une conclusion au coeur des Corbières, agrémentée d'un point de chute hospitalier à Cascastel.

    Dans le cadre de sa contribution au programme " VTT Aude en Pyrénées", le club a réalisé un parcours assurant la liaison entre les circuits du Kercorb et ceux du secteur Razès-Malepère. Ces itinéraires font l'objet d'un entretien conduit tout au long de l'année, et principalement au mois de mars, dès la fermeture de la chasse.

    cyclo-vtt club du chalabraisMonique Rault trésorière du club détaillait ensuite un rapport financier largement positif, en parfaite adéquation avec le projet de renouvellement des tenues arborées par les CCC. Un léger changement devrait intervenir au niveau des couleurs, sans que les symboles locaux et régionaux ne soient affectés. En conclusion, si l'activité cycliste au sein du club tend à s'individualiser, en raison de l'écart grandissant entre les générations, les sorties collectives remportent toujours le même succès. Sorties qui en 2014, devraient ramener les CCC dans les Alpes italiennes, avec peut-être une visite sur le Mont-Ventoux au printemps. Le bureau sortant reconduit pour un nouveau mandat, sera emmené par le président Jean Quério, secrétaire Christian Courdil, trésorière Monique Rault.

  • Les cyclotouristes ont fait étape à Cascastel-des-Corbières

    cyclo-vtt club du chalabrais,cascastel-des-corbières,domaine grand-guilhemLe peloton groupé, au pied du col de la Serre.

    Les compagnons cyclotouristes du président Jean Quério mettait tout dernièrement un terme à la saison 2013, sur un itinéraire faisant la part belle aux routes des Corbières maritimes. Peloton et intendance munis d'un double bulletin de sortie soigneusement détaillé, ont basculé au sommet du col des Tougnets, pour ensuite filer, qui vers Mouthoumet, qui vers Vignevieille, par les cols du Paradis ou de Lafage. L'essentiel étant de réussir un assemblage parfait dans le berceau du cru Fitou, et plus précisément à Cascastel-des-Corbières. Un peu moins d'une centaine de kilomètres plus tard, une armada de cycles frappés d'un célèbre trèfle italien, faisait l'impasse sur le col de la Serre, préférant suspendre l'effort au pied du Domaine Grand-Guilhem.

    Après un rapide coup de périscope depuis le belvédère surplombant Cascastel, les sportifs prenaient leurs quartiers pour la nuit, avant une séance dégustation, dispensée par Gilles et Sévérine, maîtres des lieux. La nuit en gîte au coeur des vieilles pierres de « L’Estiù » et de « La maison des vendangeurs », précédera un petit-déjeuner aussi tonique que délectable.

    Les bidons seront remplis à la fontaine fraîche du Pla del Castel, avant une remise en selle et un retour à la carte, via Tuchan, Cucugnan, Cubières-sur-Cinoble ou Maury, St Paul-de-Fenouillet et Gorges de Galamus. Après la jonction au sommet du col du Linas, les CCC tourneront le dos au Pech de Bugarach, pour fondre une dernière fois sur le Kercorb, point final d'une nouvelle saison.

    Les membres et sympathisants du Club cyclo Vtt du Chalabrais sont informés que l'assemblée générale aura lieu le samedi 7 décembre à 18 h, à la mairie, salle du premier étage. A l'ordre du jour, bilan moral et financier, entretien circuits VTT, non reconduction des licences Faol, suggestions pour 2014.

  • Le Vercors avant les Corbières pour les cyclos

    Cyclos Vercors Journal.jpgLes disciples de la petite reine ont fait le plein d'oxygène.

    La feuille de route avait été minutieusement établie dans le chalet de Lacoume, il ne restait plus qu'à enfourcher les vélos et prendre la direction du Massif du Vercors. C'est ainsi qu'un peloton emmené par le président Jean Quério, partait tout dernièrement à l'assaut de pentes non encore escaladées, autour du bourg de Villard-de-Lans. A pied d'oeuvre au coeur du «Pays des Quatre Montagnes», le groupe chalabro-nîmois en quête permanente de dénivelés, aura très vite l'embarras du choix, les yeux levés en direction des massifs à la ronde, empreints du souvenir de Lionel Terray.

    Une demi-semaine durant, cyclistes et marcheurs trouveront leur bonheur en alternance, la grisante euphorie des sommets cédant invariablement le relais au volet gastronomique. Quelques plats de gratin de ravioles et pichets de bière brassée avec l'eau des torrents voisins plus tard, l'expédition mettra le cap vers le pays drômois.

    cyclo-vtt club du chalabraisLa montée du col du Rousset figurait sur le road-book.

    Sur une toile de fond tout aussi splendide, nos quinze cyclo-touristes vont poursuivre leur aventure, et multiplier au gré des envies, grimpettes et balades. Avec plusieurs temps forts, mais aussi avec quelques surprises, au hasard d'improbables rencontres. Comme ce gâteau quatre-quart, très riche, découvert vers le sommet du col de Romeyère et qui sauvera Yves Lauzet, échappé du peloton, d'un coup de fringale menaçant.

    cyclo-vtt club du chalabraisLe retour vers la vallée livrera lui aussi sa fraction d'imprévu, plus précisément à la hauteur du Canyon des Ecouges (photo ci-dessus), et son tunnel non éclairé. Dilemme de taille pour des vélos non munis de leurs lampes et catadioptres, qui franchiront toutefois l'obstacle, grâce aux optiques lumineuses d'une voiture de passage, conduite par le père de l'ancien et brillant champion cycliste Sébastien Joly, aujourd'hui directeur sportif du team Europcar.

    De retour en Kercorb, le président Quério et ses partenaires ont remisé bagages et souvenirs, pour préparer la prochaine et dernière sortie de la saison 2013. Laquelle aura pour cadre la région des Corbières, dans le plus pur respect de la tradition, et avec un point de chute au domaine du Grand Guilhem, à Cascastel-des-Corbières. 

  • C'était hier : Le Couserans sera toujours beau

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié le samedi 25 septembre 1993. Souvenirs d'il y a vingt ans, bien présents dans les mémoires. 

    Cyclos col de Port Sept. 1993.jpgDe gauche à droite. Debout : Robert Béret, César Martinez, Henri Cazas, Jean Quério, Robert Guilhemat, François Lopez, Eric Fayet, Aline Guilhemat, "Kiki" Huillet. Assis : Roger Théron, Guido Calvène, Hermine Cazas.  

    Dimanche soir au retour d'un long périple à travers la haute Ariège, huit cyclos randonneurs encadrés par une intendance au-dessus de tout reproche, avaient encore la tête pleine d'images ariégeoises. Samedi 8 h, le Club Cyclo du Chalabrais met le cap sur Tarascon, via La Charmille. Vicdessos n'est plus très loin, l'ombre du port de Lers tempère les ardeurs de chacun et les plaisanteries qui fusaient dans la plaine vont au fil des 13 km d'ascension, laisser la place au murmure des ruisseaux et cascades. 

    Tout cyclo averti est loin d'ignorer qu'il est indispensable de manger avant d'avoir faim, une recommandation qui va être suivie à la lettre sur les abords de l'étang de Lers. La remise en selle au pied du col d'Agnes est assez laborieuse, mais en accédant au sommet, les cyclos du président Roger Théron découvriront François Lopez, président d'honneur, sympathisant avec une belle laitière du cru, ignorant pour la circonstance la crainte qu'il nourrit à l'égard de ces sympathiques bovidés.

     

    cyclo-vtt club du chalabrais

    Aux gros nuages noirs pointant au sommet du pic des Trois Seigneurs, les cyclos ont préféré la douche chaude qui les attendait à Saint-Girons. La capitale du Couserans a ainsi vu fondre sur elle un peloton s'engouffrant par la vallée d'Ustou, pour rallier le " Parc de Paletès", ex auberge de jeunesse où le très bon accueil réservé les années précédentes sera tout aussi remarquable. La nuit sera sereine et réparatrice, excepté pour notre cher président, tenu en éveil par le passage répété et à basse altitude, d'une paire de bimoteurs mal réglés.

    Est-ce le faible dénivelé prévu pour la journée de dimanche qui aura incité "Kiki" à sauter un ravitaillement intermédiaire ? Le malheureux sera très vite victime d'un coup de fringale sur les premières pentes du col de Port. Un bidon savamment dosé décuplera les forces du boulanger du Kercorb, qui ralliera finalement la cité chalabroise par la vallé de l'Herm, juste dans les temps pour pétrir une nouvelle fournée.

    La randonnée du 12 octobre prochain viendra clôturer officiellement la saison 1993. Les Corbières seront au programme d'une sortie au cours de laquelle le soleil a rarement été absent lors des éditions précédentes.

    cyclo-vtt club du chalabrais