Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'indépendant

  • C'est la tournée de Denis

    Qu'il pleuve ou qu'il neige, jour de l'An ou matin de Noël, il livre aux abonnés presse, les nouvelles fraîches du jour.

    Denis Mamet Mars 2014.jpgDenis Mamet, le messager de la première heure.

    Cela fait dix ans que ça dure, depuis que Denis Mamet a pris le relais de son frère André, porteur de journaux à domicile, pendant ... dix ans. Un service effectué avec assiduité et ponctualité, deux qualités saluées par les fidèles abonnés de la presse au quotidien.

    Dès potron-minet     A l'heure où les cours et les rues dorment encore dans la douce lumière des réverbères, Denis Mamet arpente méthodiquement les trottoirs chalabrois, une énorme sacoche pleine d'informations en bandoulière. Voilà comment, aux alentours de 6 h 30 chaque matin, Denis fait sa tournée avec la régularité d'un métronome, à ce point ponctuel que les fidèles lecteurs sont devenus dépendants de ce messager noctambule.

    Les hasards du calendrier ne perturbent en rien les bonnes habitudes de Denis Mamet, les matins de Noël ou du jour de l'An sont pour lui des matins comme les autres. Et s'il s'agit de braver les intempéries, Denis en redemande, il peut pleuvoir sur les trottoirs, Denis s'en fiche et c'est tant mieux.

    Les personnes intéressées par le service de portage à domicile peuvent prendre contact auprès de José Sanchez à la maison de la presse, au 04 68 69 24 16.

  • Les 15 ans du format berlinois

    format berlinois,l'indépendant,journaux du midiUn 1er numéro de l’Indépendant au format berlinois, dont l’encre sèche sous les effets de la tramontane.

    En 1997, le mercredi 5 mars exactement, les lecteurs du journal l’Indépendant découvraient chez nos dépositaires de presse, Gilles et Guilaine Bourquin, cours d’Aguesseau, et Robert et Lalou Pautrot, cours Docteur Joseph Raynaud, une toute nouvelle version de leur quotidien. Imprimé dans les locaux du nouveau siège du Mas de la Garrigue (photo ci-dessus), situé près du péage autoroutier de Perpignan-Nord et sur la commune de Rivesaltes, le premier numéro de « L’Indépendant » au format berlinois, voyait le jour.

    format berlinois,l'indépendant,journaux du midi

    Ce format de journal inventé par le quotidien allemand "Berliner Zeitung", adopté depuis par de nombreux organes de presse, correspond à une longueur (ou hauteur) de 470 millimètres pour une largeur de 320, soit des dimensions bien inférieures à celles du format classique. Côté pratique un plus pour le lecteur, et une petite révolution pour le vétéran de la presse quotidienne, qui après avoir fêté son 150e anniversaire quelques semaines auparavant, préparait le grand saut vers le troisième millénaire. Grâce à sa toute nouvelle rotative, outil ultra performant, baptisé « Wifag GTD 370 ». Cette monstrueuse presse d’impression de 30 mètres de long et de six mètres de large, accusant plus de 300 tonnes sur la bascule, justifiera le design particulier d’un bâtiment pas tout à fait comme les autres, érigé en bordure de l’A7 (photo ci-dessous, chantier mars 1996).   

    format berlinois,l'indépendant,journaux du midi

    C’était il y a quinze ans, mais depuis, cette mécanique impressionnante a quitté Rivesaltes pour les locaux du Midi Libre à Saint-Jean-de-Védas (Hérault), où elle continue sa consommation boulimique de bobines de papier, aux fins d’impression des journaux de l’Indépendant, du Midi Libre et de Centre Presse, soit 22 éditions quotidiennes.

    format berlinois,l'indépendant,journaux du midi