Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la boutique

  • Du nouveau dans le commerce de proximité

    479155304.jpgLes habitués de la Boutique du cours Docteur Joseph Raynaud ou de la boulangerie de la rue du Capitaine Danjou auront déjà constaté quelques menues transformations dans le quotidien de José Sanchez et Frédéric Benoist, commerçants que seuls deux passages piétons séparent. Dans un futur très proche en effet, les deux magasins ne feront plus qu'un, à la faveur d'un transfert du débit de tabacs et journaux, en direction des fourneaux sur lesquels plane le souvenir de Joseph et Jeanne. L'imminence du mois d'octobre devrait permettre de finaliser un projet sur lequel il sera alors l'heure de revenir.    

     

  • Le concours de vitrine pour José Sanchez

    José Vitrine.jpgJosé Sanchez s'était déjà distingué lors du centenaire de l'USCK XV en novembre 2008 (voir photo ci-dessous).

    Avec l'organisation d'un marché de Noël qui s'est tenu le samedi 12 décembre dernier, l'association Kercorb Patrimoine animée par Frédéric Paillard proposait aux commerçants chalabrois de mettre leur vitrine en valeur. Une suggestion toute naturelle en ces périodes de fêtes, qui a inspiré sans peine les responsables des enseignes ceinturant le tour de ville et les rues convergeant vers la halle. Chacun allait rivaliser d'imagination, tant et si bien que le jury dépêché sur place afin d'établir un classement aura eu très fort à faire.

    Il fallait pourtant arrêter un classement, qui permet à José Sanchez de « la Boutique », de décrocher le premier prix « Décos de Noël 2009 ». Le bureau de tabac-loto et dépôt de presse sur lequel veille José depuis le 1er août 2000 coiffe sur le fil la devanture de la boucherie charcuterie Antonio sur le Cours Colbert, et le salon de coiffure Chez Viviane, Cours d'Aguesseau.  A l'heure des récompenses, le co-président de la confrérie des Badalucs allait rester égal à lui-même et déclarer en toute simplicité que rien n'aurait été possible sans le précieux concours de Francine, « décoratrice en chef très inspirée», venue tout spécialement depuis les rives du Fresquel pour prêter main forte au frangin. Sincères félicitations à José, à Didier et Mireille, à Viviane, mais aussi à l'ensemble des commerçants qu'il faut associer dans ces compliments.Vitrine José Centenaire.jpg