Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

municipales 2020 chalabre

  • Communiqué commun de Jean-Jacques Aulombard et Jacques Mamet

    Jean-Jacques Aulombard (Ensemble pour Chalabre) et Jacques Mamet (Chalabre au Centre), s'adressent aux citoyennes et aux citoyens :

    « Une lettre diffamatoire, non signée, ce qui témoigne du courage de l’auteur, attaque les deux candidats et leurs colistiers. Comportement inadmissible tant dans la forme que dans le fonds. Ces allégations ne méritent aucune réponse et n’honorent pas l’auteur de ce misérable papier. Les personnes attaquées se réservent le droit de poursuite ».

  • Chalabre au centre : « Mettre en oeuvre une gouvernance collégiale »

    Elections. Réunion publique de Chalabre au centre.

    municipales 2020 chalabre

    Vendredi 6 mars dernier, l'équipe de Chalabre au Centre conviait les Chalabroises et les Chalabrois à une réunion publique, place Charles-Amouroux (salle de l'Abattoir). Après la tenue de cette rencontre citoyenne, le collectif de Chalabre au Centre communique : 

    « Jacques Mamet et ses colistiers remercient les participants de leur avoir donné l'occasion d'expliquer plus en détail leur projet, mais également, d'entendre les préoccupations et suggestions de leurs concitoyens. Cette démarche volontaire et courageuse, ainsi que l'état d'esprit dans lequel se sont déroulés les échanges, ont été soulignés et appréciés par l'assistance.

    Jacques Mamet a ainsi réaffirmé la volonté pour son équipe de tout mettre en œuvre pour tendre vers une gouvernance collégiale et participative, axée sur la réflexion générale.

    Dans un climat constructif et loin de toute polémique, de nombreux domaines ont été abordés ; domaines dans lesquels l'équipe de Chalabre au Centre œuvrera dans l'intérêt général en s'appuyant sur une large concertation : santé, commerces, intercommunalité et notion de territoire, devenir du lac de Chalabre, maintien du collège, tourisme et voie verte, propreté des rues du village comme des toilettes publiques, gestion des encombrants, affichage et moyens de communication, économie d'énergie et écologie, accompagnement du tissus associatif, maison de la minéralogie.

    Autant de sujets de préoccupation dont les réponses ou propositions ont trouvé un écho favorable dans le public. Sans être exhaustif, voici une partie des réponses formulées par la liste Chalabre au Centre :

    Dans le domaine de la santé, un comité de pilotage (COPIL) sera mis en place pour initier sans délais le projet de création d'un cabinet médical afin d'installer un médecin salarié. Ce COPIL sera essentiellement constitué des professionnels de santé présents sur la commune ; les maires des communes de notre territoire seront naturellement conviés à la réflexion.

    S'agissant de l'annonce de la réouverture d'une boulangerie, Jacques Mamet et son équipe accueillent la nouvelle avec beaucoup de satisfaction. Nonobstant, ils n'ont pu répondre aux interrogations exprimées par l’assistance sur la soudaineté de l'annonce à quelques jours du scrutin, comme sur le degré d'implication de la municipalité actuelle dans la transaction. Nul doute que l'équipe sortante s'emploiera à dissiper le doute soulevé par le public. Quoiqu'il en soit, c'est une excellente nouvelle pour Chalabre et les communes environnantes ; le cas échéant, nous accompagnerons bien volontiers l'installation de Madame Serrano.

    Concernant la CCPA, le Kercorb doit retrouver la considération et le traitement qu'il mérite au sein de l'intercommunalité. Face à la probable récurrence de la gouvernance actuelle, il est impératif que notre territoire se fédère pour amplifier son poids et faire valoir ses droits. Le futur maire de notre village est le mieux placé pour incarner ce leadership.

    Aux questions sur le devenir du lac de Chalabre, il a été précisé que la décision était entre les mains du préfet qui rendrait son avis après analyse des expertises sollicitées sur l'état de la digue et des conséquences du dernier phénomène climatique.

    Le maintien du collège reste une préoccupation. L'attractivité de notre commune doit être maintenue voire améliorée pour pérenniser sa présence. Nous proposerons la création puis la vente de parcelles viabilisées, à des coûts attractifs pour les jeunes afin de favoriser leur installation et éviter leur départ vers d'autres cieux.

    Sur le plan du tourisme, nous mettrons tout en œuvre pour officialiser la présence d'un point d'information touristique et son fonctionnement. Nous créerons un hébergement adapté pour capter les usagers de la voie verte en nous rapprochant du label « Accueil vélo ». Nous aménagerons une aire de pique-nique au niveau de la Picharotte et réhabiliterons celui sis au Tourniquet.

    Un effort sensible sera fait pour l'entretien des rues, état des chaussées et propreté, comme des toilettes publiques. Une organisation plus performante sera mis en place pour le ramassage des encombrants.

    Tous les moyens de communication permettant une diffusion efficiente de l'information seront utilisés. Des écrans lumineux (alimentation par panneaux solaires) seront mis en place dans le village pour compléter le site internet de la mairie et les réseaux sociaux.

    L'éclairage des bâtiments publics et des aménagements décoratifs sera éteint en deuxième partie de nuit. De même, nous nous rapprocherons du SYADEN pour étudier la faisabilité d'une réduction de l'éclairage public (un lampadaire sur deux par exemple) à partir d'un horaire à définir en concertation avec la population.

    Nous bénéficions d'un tissu associatif riche et varié qui contribue activement à l'attractivité de notre village. Nous continuerons à soutenir toutes les associations dans leurs actions.

    Enfin, d'aucuns avancent que nous sommes contre le projet de la maison de la minéralogie. Nous réaffirmons ici qu'il n'en est rien. D'abord parce que nous sommes conscients de la richesse du patrimoine scientifique détenu par Freddy Marty, mais aussi parce que nous mesurons l'impact d'une telle initiative sur la visibilité de notre commune, et donc sur son attractivité. Certes, ce n'est pas un projet prioritaire avec un budget estimé à 2 283 571 € (voir les compte rendus des conseils municipaux des 13 avril 2017 et 14 janvier 2019), mais nous nous rapprocherons des personnes en charge du dossier pour faire un point de situation et évaluer la faisabilité de sa concrétisation.

    Cette rencontre avait pour objectif d'exposer notre position sur des sujets concrets qui mobilisent l'attention de nos concitoyens au quotidien. L'écho favorable ressenti nous conforte dans l'idée que notre projet est crédible et que l'équipe de Chalabre au Centre est en capacité de le conduire.

    Les Chalabroises et les Chalabrois, exprimeront dimanche leur préférence. Ce choix désignera l'équipe municipale chargée de gérer notre village pour les six prochaines années. L'alternative que propose Chalabre au Centre réside dans la perspective d'une gestion basée sur la communication, l'écoute et la concertation ».

    municipales 2020 chalabre

  • Démographie et mode de scrutin

    municipales 2020 chalabreLa prochaine visite des agents du recensement à Chalabre, ne sera pas d’actualité avant 2023. Il sera l’heure alors de réactualiser les chiffres concernant la démographie de la cité chalabroise, laquelle comptait 1181 habitants en 1999 (recensement réalisé par Sylvie Laffont, Nathalie Massat et Sébastien Pierron), et 1118 en 2017, année du dernier recensement (réalisé par Alicia Garros, Cynthia Gazza, Mireille Sanchez et Lucas Martinez). Ces quelques chiffres permettent d’en évoquer d’autres, plus anciens, relevés dans le journal La Fraternité, daté du 8 février 1882 et concernant la population du canton de Chalabre, qui comptait alors 8.346 habitants, répartis comme suit : Caudeval, 287. Chalabre, 1.919. Corbières, 144. Courtauly, 248. Gueytes et Labastide, 105. Montjardin, 260. Peyrefitte-du-Razés, 215. Puivert, 1.368. Rivel, 861. Saint-Benoît, 348. Sainte-Colombe-sur-l’Hers, 1.350. Saint-Couat-du-Razés, 196. Saint-Jean-de-Paracol, 291. Sonnac, 276. Tréziers, 184. Villefort, 294.

    municipales 2020 chalabreTous ces chiffres étant officiels, il est permis de rappeler à quelques jours des échéances municipales (15 et 22 mars), comment depuis la loi du 17 mai 2013, le scrutin de liste (entière), jusqu'alors réservé aux communes de 3.500 habitants et plus, s’applique à partir de 1.000 habitants. Afin que son vote soit validé, l'électeur ne doit apporter aucune modification sur le bulletin de son choix (ni rature, ni modification de liste). Le scrutin est proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête (art. L260 et suivants du Code électoral). Les listes doivent être complètes, sans modification de l’ordre de présentation.

    Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés, en fonction du nombre de suffrages obtenus.

  • La liste « Ensemble pour Chalabre » brigue les suffrages chalabrois

    Jean-Jacques Aulombard, tête de liste « Ensemble pour Chalabre » communique :

    « La liste Ensemble pour Chalabre va se présenter aux prochaines élections municipales. C’est une liste équilibrée : 8 actifs et 7 retraités. La jeunesse est bien représentée (4 jeunes de moins de 28 ans). C’est important pour Chalabre que des jeunes élus s’engagent pour l’avenir de leur commune. Le programme détaillé a été rédigé collectivement, et sera présenté prochainement à la population (après le 2 mars 2020, zéro heure, date officielle de l’ouverture de la campagne électorale).

    Actuellement, le lac est notre première préoccupation car elle concerne la sécurité des habitants et ce site doit retrouver rapidement son charme. L’étude demandée par la Préfecture va débuter.

    Par ailleurs, nous remercions les citoyens pour leur compréhension face aux désagréments générés par les travaux du cours Raynaud et de la rue du Barry-Saint. Ces travaux ont permis la rénovation de tous les réseaux d’eau et la suppression des branchements de plombs, nocifs pour notre santé.

    J’ai lu avec intérêt la proposition de l’équipe « Chalabre au centre » concernant la boulangerie, et celle-ci m’interpelle. Il est en effet suggéré d’utiliser l’atelier relais pour construire une boulangerie-pâtisserie. Il faut expliquer aux citoyens que depuis la « Loi Notre », portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République, les communes n’ont plus la compétence en matière de développement économique.

    L’atelier relais permettait aux communes d’investir dans un commerce, et de signer avec l’artisan un contrat de location-vente. Sauf qu’aujourd’hui, les ateliers relais relèvent désormais de la compétence intercommunale (Communauté de Communes des Pyrénées Audoises).

    L’équipe « Ensemble pour Chalabre » est, elle aussi, obstinée. Nous avons passé une annonce dans l’émission de TF1 « Un jour, un village ». Nous avons rencontré la chambre des métiers, et nous espérons avoir un boulanger-pâtissier, le plus rapidement possible.

    Mais en plus de l’obstination, nous sommes sérieux et responsables. Les citoyens ont le droit d’être informés correctement, et c’est un devoir pour des candidats de vérifier le contenu des informations, avant d’en faire état ».

  • Jacques Mamet s’engage avec la liste Chalabre au centre

    Avec la liste « Chalabre au centre », et à moins de trois semaines du 1er tour, Jacques Mamet évoque les raisons de son engagement aux côtés d’un collectif qui sera présenté dans les prochains jours.

    municipales 2020 chalabreQuel est le sens de votre candidature  ?

    « Notre liste incarne un choix, un engagement et une volonté d'agir pour l'intérêt général de Chalabre. Le sens de cet engagement, c'est d'abord le souhait de proposer une alternative démocratique aux Chalabroises et aus Chalabrois. Il est essentiel que le débat démocratique soit réel face aux enjeux déterminants que représentent les élections pour l'avenir de Chalabre. C'est aussi, parce que nous partageons avec beaucoup de nos concitoyens le sentiment que tout n'a pas été mis en œuvre dans la conduite et la réalisation de dossiers jugés importants, voire vitaux. Par exemple, la création d'une maison de santé ou le maintien en activité de la boulangerie ».

    Quelle est la priorité de votre mandat  ?

    « Nous ne formulons aucune promesse, ce ne serait pas réaliste.

    Pour autant, après un état des lieux de la situation financière, nous proposerons des solutions dans la perspective de maintenir et, autant que faire ce peut, améliorer les conditions de vie de nos concitoyens.

    A l'écoute de ces derniers, deux priorités s'imposent d'ores et déjà : l'installation d'un nouveau médecin et la création d'une boulangerie. S'agissant du médecin, nous optons pour un praticien salarié, installé dans un cabinet médical. Concernant la boulangerie, nous créerons un commerce que nous proposerons en location-vente ».

    Comment voyez-vous votre commune dans 10 ans  ?

    « Nous sommes résolument optimistes. Nous voulons que notre commune soit encore plus attractive dans dix ans. Nous avons la volonté de remettre Chalabre au centre, de défendre et valoriser notre territoire, de redonner à notre cité la place qu'elle mérite, en préservant le minimum vital (santé, commerces, services, activités culturelles et sportives) et en améliorant tout ce qui peut l'être. Cette volonté, indispensable pour réussir le projet que l'on propose aujourd'hui aux Chalabroises et aux Chalabrois, elle trouve son essence dans ce sentiment d'appartenance à une référence identitaire forte, à l'attachement marqué que nous partageons pour notre village, pour ce qui l'a construit, pour ses spécificités, pour son avenir ».

  • Les candidats de la liste « Chalabre au centre » sont connus

    La liste Chalabre au centre communique :

    « Les candidates et les candidats de la liste Chalabre au centre, conduite par Jacques Mamet, vous convient à une réunion publique le vendredi 6 mars, à 18 heures, salle de l'Abattoir. Cette démarche participative volontaire s'inscrit dans la logique de concertation citoyenne, fil rouge de l'engagement de la liste Chalabre au centre.

    Axée sur l'information et l'échange, cette rencontre doit permettre à Jacques Mamet et son équipe de développer plus en détail leur programme, de débattre autour des sujets de préoccupation de nos concitoyens et répondre à leurs interrogations ».

    Ci-dessous, les candidates et les candidats aux suffrages des Chalabroises et des Chalabrois :

    Jacques Mamet (59 ans), officier supérieur de gendarmerie, retraité. Muriel Marty Cunillera (53 ans), secrétaire administrative. Christian Guilhamat (77 ans), professeur, retraité, maire de Chalabre de 2001 à 2014. Élodie Roncalli (36 ans), aide soignante. Cyrille Beauvois (51 ans), masseur kinésithérapeute. Justine Jossin Gérard (25 ans), assistante de clerc de notaire. Jean-Joseph Sanchez (61 ans), commerçant, retraité. Reine Anani Beauvois (44 ans), assistante collaboratrice, conseillère sortante. Benjamin Jammet (38 ans), fonctionnaire territorial-adjoint technique. Florence Ferrand (40 ans), préparatrice en pharmacie. Lucien Doumenc (53 ans), chauffeur de taxi. Maryse Roques Penando (56 ans), sans emploi. Pascal Garros (44 ans), exploitant agricole. Marie-Annick Saddier (68 ans), retraitée. Roland Combes (65 ans), gendarme, retraité. Suppléants, Colette Salvat Molini (75 ans), retraitée. Gil Azam (58 ans), fonctionnaire territorial-agent technique.