Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thierry noy

  • Rugby : Les Badalucs ont établi leur feuille de route

    Bureau Badalucs Mars 2013.jpgThierry Noy, Gérald Mourareau et Thierry Cnocquart ont présenté les objectifs 2013.

    Samedi 16 mars, le théâtre municipal accueillait l’assemblée générale des rugbymen rassemblés sous la bannière des « Badalucs ». Les anciens de l'USC XV, accueillis par Thierry Cnocquart, secrétaire assurant l'intérim du président José Sanchez retenu par ses obligations professionnelles, ont pris connaissance des objectifs pour 2013.

    Auparavant, un diaporama projeté sur grand écran offrait un bilan illustré des animations de la saison 2012, et de ses temps forts. Au premier rang desquels le Tournoi de l'Ascension sur le stade Roger-Raynaud, et le Bouclier Raymond-Fort, remis en jeu à l'occasion des grandes fêtes du Cazal en juillet, événements qui seront reconduits.

    badalucs xv,thierry cnocquart,thierry noy,gérald mourareauThierry Cnocquart (photo ci-contre) n'oubliait pas de revenir sur les difficultés rencontrées par le quinze de l'US Chalabre-Bastide-Peyrat, engagé en championnat de 3e série de Midi-Pyrénées, et qui mettra fin le 31 mars prochain, à une saison compliquée. L'occasion pour les anciens, respectueux devant tant d'abnégation, d'adresser des félicitations à leurs cadets, remarquablement soudés malgré l'adversité.

    La parole était ensuite donnée à Gérald Mourareau, trésorier des Badalucs, qui confirmait chiffres à la clef, l'excellent état des comptes. Il concluait son intervention avec l'appel classique à cotisation. Sans surprise, le bureau démissionnaire était aussitôt plébiscité pour un nouveau mandat : président José Sanchez, vice-président Jonathan Boussioux, secrétaire Titou Cnocquart, adjoint Thierry Noy, trésorier Gérald Mourareau, adjoint Bruno Carbonnel.

    L'assemblée une nouvelle fois réunie sous les couleurs de l’amitié et de la fête, poursuivait les travaux autour d'un vin d'honneur précédant des agapes annoncées. Sous un grand écran prêt à diffuser la victoire des Bleus du XV de France face aux Ecossais. 

    badalucs xv,thierry cnocquart,thierry noy,gérald mourareau

  • Les Foulées du Kercorb se réveillent à Moussan

    Trio.jpgTitou Cnocquart, Jean-Pierre Silvestre et Thierry Noy ont pris plaisir à souffrir dans la garrigue moussanaise.

    Après une expérience concluante tentée en octobre dernier sur les berges du lac de Montbel, un trio de coureurs à pied reprenait la route dimanche 9 décembre, en direction de Moussan. L’arrière-pays narbonnais servait ce jour-là de cadre à la 5e édition du Trail du Boër, une course nature de 23 km à travers les vignes et la garrigue moussanaises. Calés sous la banderole de départ en compagnie de 222 concurrents, Thierry Cnocquart, Thierry Noy et Jean-Pierre Silvestre ont confirmé l’intérêt grandissant qu’ils portent à ce genre d’effort.

    foulées du kercorb,titou cnocquart,jean-pierre silvestre,thierry noyTitou Cnocquart est dans l'allure et passe sans encombre les éboulis de Taillevant, l'ancienne demeure du Boër.

     Libérés par le starter à 9h précises, les représentants du Kercorb s’accommoderont d’un froid vif avant d’adopter une allure à même de les ramener dans les meilleures conditions, jusqu’à la ligne d’arrivée. Après avoir doublé la chapelle préromane de Saint Laurent, et traversé les éboulis de Taillevant, ancien ermitage d’un personnage mythique ayant donné son nom à l’épreuve (1859-1935), le trio de fondeurs apercevra enfin le clocher de Notre-Dame dressé non loin de l’arrivée.

    foulées du kercorb,titou cnocquart,jean-pierre silvestre,thierry noyJean-Pierre Silvestre, Vétéran 3 (plus de 60 ans), a fait parler son expérience de coureur au long cours.

     Au final, les représentants des Foulées du Kercorb (club toujours en sommeil à ce jour), se sont parfaitement comportés, sur des pentes certes courtes, mais particulièrement raides. Ainsi Thierry Cnocquart se classe 93e en 2h 22’ 32’’, suivi de Jean-Pierre Silvestre 155e en 2h 35’ 26’’, et de Thierry Noy 164e en 2h 39’ 15’’.

    foulées du kercorb,titou cnocquart,jean-pierre silvestre,thierry noyThierry Noy revient en forme, après une série de blessures l'ayant longtemps privé de compétition.

     Après la trêve du Nouvel An, et une séance de remise en forme avec les Badalucs, nos trailers ont rendez-vous les 16 et 17 février à Gruissan, pour la 9e édition du Gruissan Phoëbus Trail (25 km).