Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Cyclo-Vtt-Club du Chalabrais affiche une santé remarquable

AG Cyclo 2010.jpgUn regroupement général s'est effectué autour du président Jean Quério.

L'assemblée générale annuelle du Cyclo-Vtt-Club du Chalabrais se tenait dernièrement à la mairie, cours Sully, en présence d'une nombreuse assistance invitée à faire le bilan 2010. A l'heure de souhaiter la bienvenue à tous, Jean Quério, président d'un club qui soufflera trente-deux bougies en mai prochain, saluait la présence de Christian Guilhamat, maire.

Christian Courdil, secrétaire, faisait ensuite le bilan moral de la campagne écoulée et d'un programme qu'il aura été difficile de tenir à la lettre, en raison notamment de mauvaises conditions climatiques persistantes. Lesquelles n'auront pas altéré la bonne ambiance au sein du groupe, qui s'est retrouvé dès les beaux jours venus, afin d'apprécier à leur juste valeur, les pentes savoyardes. Point fort d'une saison que chacun aura mis à profit pour pédaler au coeur des paysages environnants, aux charmes souvent ignorés. Christian Courdil soulignait la bonne moyenne d'âge des CCC, symbolisée par l'image de César et Alban pédalant de concert, sur un rythme que seules soixante-deux années séparent. Autre sujet de satisfaction, l'internationalisation de l'effectif, bénéficiaire d'un renfort ibérico-italo-britannique.

Monique Rault faisait ensuite parler les chiffres, en sa qualité de trésorière du club, un club à la santé aussi solide que les mollets chargés de faire briller les couleurs chalabroises. Au sein de pelotons à présent convaincus que « Chalabre, c'est dans l'Aude », selon la formule établie par Gilbert. Ce bilan financier se singularisait par un petit bémol, le bât blesse en effet à la hauteur du contrat d'entretien des sentiers de randonnées VTT, établi voilà plusieurs années, entre la communauté de communes du Chalabrais et le CCC. Une convention par laquelle le club prend en charge l'entretien des circuits du réseau VTT  « Aude en Pyrénées ». La connexion entre les deux parties semble de moins en moins fluide, ce qui laisse hélas entrevoir le retrait de certaines bonnes volontés, et le risque de voir l'espace « VTT-FFC Aude en Pyrénées » ne plus satisfaire au cahier des charges.

Le bureau démissionnaire aussitôt reconduit, l'assemblée était invitée à partager le verre de l'amitié, offert par la municipalité. Les CCC ralliaient peu après la table de l'hôtel de France où le programme 2011 allait être largement ébauché, inspiré par les propositions culinaires de Marielle et Didier. L'heure est à présent venue de sortir les burettes à huile, dans l'attente de journées propices à de nouvelles randonnées.  

Les commentaires sont fermés.