Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ces chiens qui disparaissent

Depuis plusieurs jours déjà, un chasseur chalabrois est à la recherche d'un chien griffon vendéen, perdu en action de chasse, au cours d'une battue qui se déroulait le samedi 30 octobre. Après maintes recherches et dans l'attente d'un coup de téléphone permettant de localiser l'animal, plus aucune nouvelle, jusqu'au mardi 2 novembre. Notre chasseur reçoit ce jour-là un appel depuis Ste Colombe-sur-l'Hers, l'informant que deux chiens appartenant à sa meute, égarés eux aussi au cours du week-end prolongé de Toussaint, sont gardés en sûreté dans un enclos. Une fois sur place, notre nemrod constate que le chien perdu le 30 octobre manque toujours à l'appel. Son frère est bien là, mais quid du « frangin » ? Le chasseur de Ste Colombe informe alors son collègue que le chien en question a été récupéré le samedi même par une équipe de Nébias, et mis à l'abri dans un chenil avec nourriture et eau. 72 heures se sont écoulées et personne n'a relayé l'information jusqu'à Dédou, qui file aussitôt sur Nébias via le col du Boyer. Arrivé sur les lieux indiqués, il apparaît que l'enclos est fermé mais vide, le chien perdu demeure introuvable. Vingt-six jours après, ce chien griffon vendéen porteur d'un collier rouge sur lequel sont mentionnées les coordonnées de son maître, n'a toujours pas réapparu. Toute personne susceptible d'apporter des informations peut appeler au 04 68 69 29 61 ou au 06 75 20 70 15.

(Photo archives, partie de chasse en janvier 2010, sur les hauteurs de la ferme d'En Crème)

Image1.jpg

Les commentaires sont fermés.