Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cérémonies

  • Armistice du 11 novembre 1918

    11 novembre à chalabre

    La cérémonie commémorant le 103e anniversaire de la signature de l’armistice à Rethondes, sera célébrée jeudi 11 novembre à partir de 11 h. Jean-Jacques Aulombard, son conseil municipal et le comité des anciens combattants invitent la population à s’associer à cette journée du souvenir. Le cortège se formera devant la mairie et rejoindra le monument aux Morts puis le carré militaire. L’accompagnement musical sera assuré par la formation Batucada. En raison des contraintes sanitaires, il n’y aura pas de vin d’honneur à l’issue de la cérémonie.

    11 novembre à chalabre

  • Picaussel : le sentier historique du Maquis a été réhabilité

    Depuis 2014, la société des membres de la Légion d’honneur (SMLH),  en collaboration avec le Souvenir Français, emmène des élèves volontaires de CM2, sur le site du hameau de Lescale et du Maquis de Picaussel. Une démarche destinée à valoriser la mémoire, « pour une citoyenneté active et un lien vivant entre le monde combattant et la jeunesse ».

    société des membres de la légion d’honneur,onacvg

    Devant la Cabane du Maquis, les élèves du collège Saint-Exupéry de Bram, attentifs aux précisions données par Laurentino de Jesùs Salgueiro, président du comité du Souvenir Français.

    (photo archives, 14 mai 2019)

    Ces visites s’effectuent à travers le sentier historique du Maquis, un sentier qui est apparu au fil du temps, comme difficilement praticable.  Le colonel Louis Salavy, membre de la section de l'Aude de la SMLH,  ancien maire de Nébias, en relation avec la Communauté de communes des Pyrénées audoises, a intégré la SMLH dans un projet de rénovation de ce sentier.

    société des membres de la légion d’honneur,onacvgComme le souligne Francis Meignan, président départemental de la SMLH (photo), « Nous nous étions engagés pour une somme de 3.300 €. Grâce à l'Honneur en action, à qui nous avions présenté notre projet, nous avons obtenu 1.000 €. Pour les 2.300 € manquant nous avons fait appel à nos membres, alors au nombre de 230. Cet appel a dépassé nos espérances puisqu'il a rapporté plus de 3.000 €. Nous avons ainsi pu tenir nos engagements et financer de plus, à hauteur de 1.000 €, deux panneaux d'information ».

    Et c'est afin de témoigner de cet effort, que la SMLH organisait dernièrement une cérémonie sur les hauteurs de Lescale, avec l'aide de la mairie de Puivert et de l'ONACVG. Cérémonie célébrée en présence des autorités départementales civiles et militaires, et qui a permis au colonel Jacques Février, de remettre les insignes de chevalier de l'ordre national du mérite à  Madame Nadine Roussel, ex adjointe du directeur départemental de l'ONACVG (photo ci-dessous, cf article blog lundi 23 août 2021).

    société des membres de la légion d’honneur,onacvg

  • Lescale : Cérémonie commémorative à la Baraque du Souvenir

    lescale,smlhNadine Roussel a été décorée par le colonel Jacques Février.

    Le hameau de Lescale servait tout dernièrement de cadre à une cérémonie coordonnée par la section de l’Aude de la Société des membres de la Légion d’Honneur (SMLH). Un rendez-vous solennel, d’abord différé en raison du contexte sanitaire, auquel la municipalité de Puivert et le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre de l’Aude (ONACVG) étaient associés.

    Devant la Baraque du Souvenir bâtie en 2011, et en présence des élus locaux, des représentants des corps de l’Etat, d’associations patriotiques et de leurs porte-drapeaux, des sapeurs-pompiers de Chalabre, le colonel Jacques Février a salué l’achèvement des travaux de réfection du sentier historique du Maquis de Picaussel, « Chemin de la liberté », ainsi que la réalisation de panneaux d’informations.

    lescale,smlh

    Il revenait ensuite à Olivier Ferrier, maire de Puivert (photo ci-dessus), de retracer l’historique du Maquis et d’évoquer l’incendie du hameau le 9 août 1944, avant que Francis Meignan, président de la SMLH Aude ne résume les actions de la société. Laquelle participe notamment au devoir de mémoire, en amenant régulièrement des classes de jeunes élèves sur le site de Picaussel.

    Au terme des interventions, Madame Nadine Roussel était invitée à sortir du rang, afin de recevoir les insignes de chevalier de l'ordre national du mérite, remis par le colonel Jacques Février. Après un dépôt de gerbes et l’hommage aux Morts, le Chant des Partisans clôturait ce rendez-vous du souvenir partagé par de nombreux enfants. Parmi lesquels une délégation de jeunes sapeurs-pompiers et des élèves du collège Antoine-Pons, accompagnés par Edwige Lloanci, principale de l’établissement. L’ensemble des participants était ensuite invité à un intermède convivial dans la cour de l‘ancienne école du hameau, fermée en 1970.

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    Francis Meignan, Roger Allemand et Olivier Ferrier ont procédé au dépôt de gerbes

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    lescale,smlh

    Nadine Roussel a reçu les félicitations de son amie Lucette Icre

  • La médaille militaire pour l’adjudant-chef Franck Dessimoulie

    adjudant-chef franck dessimoulieUn moment fort en émotion sur la place publique de Montpellier.

    Mardi 13 juillet, la place de la Comédie à Montpellier arborait les couleurs du drapeau national, à l’occasion d’une cérémonie inscrite dans le cadre des célébrations de la fête nationale. Au terme d’un défilé républicain aux accents de la fanfare du SDIS de l’Hérault, en présence des forces armées, de gendarmerie, de police municipale et nationale, de douane, jeunes du Service National universel et sapeurs-pompiers, plusieurs officiers et sous-officiers ont été distingués. 

    En présence des autorités civiles et militaires de l’Hérault, et après le passage en revue des troupes, l’adjudant-chef Franck Dessimoulie, commandant la communauté de brigades de Chalabre et Belvèze-du-Razès, a été décoré de la médaille  militaire  par le  général Jean-Valéry Lettermann, commandant adjoint de la région de gendarmerie d’Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault.

    A l’heure où le nom de la cité chalabroise résonnait sur la place de la Comédie, l’instant était solennel et honorifique pour l’adjudant-chef Franck Dessimoulie, dont la reconnaissance par ses pairs en appelle à de sincères félicitations.

  • C’était hier : L’abbé Omar Rincòn rentre au pays après trois années de sacerdoce

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 6 juillet 1996.

    En recevant en l’église Saint-Pierre de Chalabre Monseigneur Despierre, évêque du diocèse de Carcassonne, l’abbé Omar Rincòn mettait officiellement un terme à trois années de sacerdoce, exercées conjointement dans le Kercorb et le Limouxin.

    omar rinconOmar Rincòn reçoit la médaille d’honneur de la ville de Chalabre (Photo archives juillet 1996).

    Les nombreux fidèles de la paroisse ont assisté ainsi à une ultime célébration de la messe qui a permis à l’abbé Omar Rincòn d’aborder les thèmes de la fraternité et de la tolérance, le légitime bonheur de retrouver bientôt les siens ne parvenant pas à masquer l’immense regret de quitter un pays qui l’avait accueilli et adopté. Son départ sera très regretté, d’une part en raison de la personnalité attachante de l’abbé Omar Rincòn, et ensuite parce que la paroisse chalabroise, qui avait suscité les vocations de l’abbé Berland et de l’abbé Garrouste, va se retrouver à présent sans ministre du culte.

    Après avoir réglé les derniers détails de son départ pour la Colombie où se trouvent ses racines, l’abbé Omar Rincòn était tout dernièrement reçu à la mairie de Chalabre, invité à retrouver les nombreux amis ayant eu le plaisir de le côtoyer dans le cadre de la vie associative du Chalabrais. Rassemblés autour de Jacques Montagné, maire et conseiller général, étaient présents les membres du conseil municipal, les représentants du centre communal d’action sociale, du comité des fêtes, du Football Club Chalabrois, du foyer d’éducation populaire et de nombreux Chalabrois venus manifester amitié et sympathie à l’égard de ce citoyen du Nouveau Monde. En soulignant les grandes qualités humaines et morales qui animent le jeune homme d’église, Jacques Montagné remettait à Omar Rincòn, au nom de la ville de Chalabre, la médaille d’honneur de la cité. Un hommage apprécié auquel s’ajoutait le témoignage amical des footballeurs chalabrois, qui offraient à leur dynamique numéro 10, un superbe trophée en souvenir des trois saisons effectuées sous les couleurs en bleu et blanc du FCC.

    omar rincon

    Emu par tant d’égards, l’abbé Omar Rincòn remerciait chaleureusement l’assistance, et adressait toute sa sympathie à celles et ceux qui l’avaient aidé à trouver ses marques en Kercorb, et en particulier Marie-Louise Saddier, qui fut l’un de ses premiers contacts à son arrivée à Chalabre. L’abbé Omar Rincòn va désormais poursuivre ses fonctions dans la région de Cali, au sud-ouest de la Colombie. Nous lui renouvelons toute notre amitié et lui souhaitons un excellent retour parmi les siens.