Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

collège antoine-pons - Page 5

  • Le court métrage est à la fête

    collège antoine-pons,fête du court métrageLes collégiens du club lecture prêts à arborer la casquette de machiniste.

    C’est une manifestation nationale portée par le CNC (centre national du cinéma), la fête du court métrage a lieu partout en France, du 14 au 20 mars. Elle a pour objectif, de sensibiliser le grand public à ce genre bien particulier, avec le soutien de l’Agence du Court Métrage.

    A l'initiative de Karine Fridman, enseignante documentaliste, le collège Antoine-Pons organise plusieurs projections hors-les-murs et pour l'occasion, la mairie a mis à disposition le théâtre Georges-Méliès. Les projections sont destinées au public scolaire, de la maternelle au collège, mais aussi aux familles, avec une séance hors temps scolaire, le jeudi 15 mars à 18 h 30. Des séances pour les résidents de l'Ehpad et de la clinique Christina sont également prévues. Elles seront gratuites et présentées par quelques élèves volontaires du club lecture.

    Au programme du jeudi 15 mars et à partir de 9 h 30 au théâtre Georges-Méliès, Vive la musique (Maternelle), En route ! (CP, CE1, CE2), Drôles d'inventions ! (CM1, CM2, 6e), Ne vous fiez pas aux apparences (5e, 4e, 3e), Des courts tout court (tout public).

    Vendredi 16 mars à l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil (14 h 30), Ciné poème, séance présentée par les élèves du Club lecture (volontaires). « Onze films enchanteurs, pour vous bercer d'une douce rêverie à l'occasion du Printemps des Poètes ! ».

    Lundi 19 mars à la Clinique Christina (14 h 30), Prix polar SNCF 2018, séance également présentée par les élèves du Club lecture. « Découvrez le polar en format court et les grands réalisateurs de demain ! ».

    collège antoine-pons,fête du court métrage

  • C’était hier : Cross du collège Antoine-Pons : A vous couper le souffle !

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 14 février 1998.

    collège antoine-ponsLinda Seyve, Sandy Roussel et Charlotte Proust sur le podium (Photos archives février 1998).

    L’édition 98 du cross du collège Antoine-Pons a eu lieu dans une super ambiance propice aux performances. Libérés dès 14 h 30 par le starter, 111 fondeurs engagés sur quatre courses distinctes s’en sont remis corps et âme au verdict du chrono. Le profil du parcours modifié par rapport aux années précédentes ménageait plusieurs passages, permettant aux très nombreux spectateurs de multiplier leurs encouragements. Les derniers hectomètres ont donné lieu à de sympathiques batailles souvent réglées au sprint dans l’entonnoir d’arrivée du terrain Legrand. Ainsi pour 1998, les résultats inscrits sur les tablettes seront les suivants :

    Classement scratch : garçons (CM2, 6e et 5e) sur 3.060 m. 1er Fabien Conte, 2e Mathieu Cassagnaud, 3e Sébastien Roméro. Classe de CM2 : 1er Lionel Martinez, 2e Anthony Rosich, 3e Aurélien Moralès. Classe de 6e : 1er Christophe Décima, 2e Zakary Croison, 3e Wannes Malevez. Classe de 5e : 1er Jean-Claude Martinez, 2e Loïc Tur y Tur, 3e Maxime Sanchez.

    Classement scratch : filles (CM2, 6e et 5e) sur 2.430 m. 1ère Sandy Roussel, 2e Linda Seyve, 3e Charlotte Proust. Classe de CM2 : 1ère Marie-Line Iranzo, 2e Marie Papin, 3e Fanny Sariège. Classe de 6e : 1ère Vanessa Garcia, 2e Marie-Alice Noy, 3e Delphine Guirao. Classe de 5e : 1ère Marlène Amiel, 2e Virginie Mabru, 3e Manuela De Mendonça.

    Classement scratch : garçons (4e et 3e) sur 4.100 m. 1er Mickaël Rosich, 2e Thibault Junqua, 3e Aurélien Pierron. Classe de 3e : 1er Robin Malevez, 2e Baldu De Moyer, 3e Romain Chasseloup. Classe de 4e : 1er Jerry Delaurier, 2e Jean-Raymond Pizon, 3e David Castel.

    Classement scratch : filles (4e et 3e) sur 3.400 m. 1ère Diane Junqua, 2e Pauline Allias, 3e Emilie Pierron. Classe de 3e : 1ère Marie-Aude François, 2e Marion Bérenguer, 3e Elodie Roncalli. Classe de 4e : 1ère Lucie Arnould, 2e Marie Sadourny, 3e Laury Sariège.

    collège antoine-pons

    Aurélien Moralès, Anthony Rosich, Fabien Conte, Mathieu Cassagnaud, Lionel Martinez, Sébastien Romero

    Au terme d’un après-midi intense en efforts et en émotions, la place Espérance-Folchet où se déroulait la remise des trophées a finalement retrouvé son habituelle tranquillité. Auparavant, tous les vainqueurs avaient reçu leur lot de médailles et de cadeaux, des mains des élus du canton auxquels s’étaient joints nombre de représentants du tissu associatif chalabrois, ainsi que les partenaires associés à cette manifestation.

    Félicitations à tous, avec mention spéciale à l’adresse de l’équipe enseignante et administrative du collège Antoine-Pons emmenée par Claude Ruiz son principal, ainsi qu‘à Monique Rault, professeur d’EPS. Egalement associé à cette belle réussite, Angel Gionco, un « ancien » d’Antoine-Pons, initiateur du cross du collège et heureux de se retrouver auprès des potaches chalabrois. Bonnes vacances à tous !

  • Les collégiens sensibilisés aux différents types de handicap

    Société. L'association Différent comme tout le monde est intervenue.

    différent comme tout le monde,collège antoine-ponsLes élèves se sont essayés à la pratique du sport en fauteuil roulant.

    Vendredi 26 janvier à Limoux, les élèves des classes de 5e du collège Antoine-Pons participaient à une matinée de sensibilisation autour du handicap, invités par l'association « Différent comme tout le monde ».

    Les objectifs ont été atteints, grâce à la prestation des intervenants qui ont su montrer le handicap de façon positive, en dédramatisant les situations. Expliquer la différence, insister sur la notion du « vivre ensemble » et d’acceptation de l’autre tel qu’il est, auront permis de dépasser les peurs et les préjugés.

    En prenant concrètement la place d'une personne handicapée (masque sur les yeux et reconnaissance tactile, tir à l'arc en aveugle, déplacement en canne blanche, sport en fauteuil roulant...), chaque collégien a pu appréhender ce que représente le handicap au quotidien. Elèves et enseignants adressent un grand merci à tous, pour ce moment fort passé ensemble.

  • Les collégiens multiplient les gestes en faveur de l’environnement

    Recyclage Collège Antoine-Pons 001.jpgLes corbeilles ont été installées en plusieurs points du collège.

    L’initiative entre dans le cadre des bonnes résolutions prises en début d’année, les élèves de 6e du collège Antoine-Pons ont fédéré leur énergie au service du recyclage du papier. Dans le cadre des cours d'EMC (éducation morale et civique), les collégiens ont d’abord élaboré des affiches explicatives à destination de leurs camarades de classe. Des corbeilles en 17 points de l'établissement     Et grâce à une organisation spécifique, la collecte du papier, des cartouches d'encre et des ampoules, s’est mise en place avec beaucoup d’efficacité. Des corbeilles ont été installées dans dix-sept points de l’établissement, l’étape suivante étant l'acheminement du papier à destination d’un point de collecte. Une opération planifiée en interne, en partenariat avec la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises ainsi que la mairie de Chalabre.

    Recyclage Collège Antoine-Pons 004.jpg

    Les vieux manuels deviennent des cahiers pour l'l'Unicef     Une autre action, désignée Ecogestes collège et menée avec le concours de deux services civiques, est une opération nationale, orchestrée par les éditions Belin et la société Veolia. Les manuels scolaires obsolètes du collège ont ainsi été récupérés, puis transformés en cahiers, et vendus au profit de l'Unicef. Une belle démarche qu’il faut saluer et encourager, grâce à des collégiens responsables et à l’équipe éducative.

    Recyclage Collège Antoine-Pons 002.jpg

    Recyclage Collège Antoine-Pons 003.jpg

    Mise en place des affiches explicatives

  • La lecture pour le plaisir au collège Antoine-Pons

    collège antoine-ponsDe Miss Peregrine au Hobbit, leur éventail de lecture est vaste.

    Ils sont animés par une passion commune et se retrouvent chaque lundi pendant la pause méridienne (12 h 45 à 13 h 30), les élèves volontaires de 6e à 3e participent activement à la vie du club de lecture initié par Karine Fridman, professeure documentaliste. Réunis dans le centre de documentation et d'information de l'établissement, collégiennes et collégiens échangent sur leurs lectures, donnent leur avis sur les thèmes choisis, les styles d'écriture, et expriment également les émotions ressenties. Exercice délicat qui révèle un indéniable plaisir de lire et qui à n’en pas douter, contribue à forger leur esprit critique. A l’approche des fêtes de Noël, nos jeunes lecteurs avaient proposé une sélection d’idées cadeaux, sous la forme de livres à offrir, parmi huit ouvrages ayant retenu leur attention.

    Pour l’heure, le club est inscrit au prix D'un livre à l'Aude (prix littéraire des jeunes), organisé par la bibliothèque départementale de l'Aude, l'atelier Canopé et l’association Languedoc-Roussillon livre et lecture. Dans ce cadre, les élèves iront le vendredi 9 février, à la rencontre de Catherine Fradier, auteure du livre intitulé Une petite chose sans importance. Le récit d’une histoire d’amitié entre Sacha, 14 ans atteint du syndrome d’Asperger, et Destinée, une enfant soldat congolaise. L’entretien aura lieu à la bibliothèque municipale, où ils seront reçus par Noëlle Danjou. C’est là qu’ils avaient, le 27 novembre dernier, fait connaissance avec la comédienne Valérie Schlée, pour une lecture impromptue d’extraits des romans en compétition pour le prix D'un livre à l'Aude.

    Ce club s'adresse à tous les élèves lecteurs de l'établissement, la participation est gratuite et les lectures peuvent tout aussi bien être des romans que des BD.

  • C’était hier : Le collège Antoine-Pons tisse des liens avec le Mexique

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 31 décembre 2007.

    manuel menendez,zalathiel vargas,camerone,collège antoine-ponsManuel Menendez et Zalathiel Vargas ont replacé l’épisode de Camerone dans son contexte historique et géographique (Photo archives, décembre 2007).

    Depuis le jumelage intervenu le 20 septembre 2004 entre la commune de Chalabre et Camaròn de Tejeda, ville mexicaine située dans la province de Vera Cruz, les collégiens d’Antoine-Pons ont noué un contact direct avec leurs homologues d’outre Atlantique. Dans ce contexte, ils accueillaient tout dernièrement Zalathiel Vargas, artiste mexicain spécialiste d’infographie, venu leur présenter ses productions.

    manuel menendez,zalathiel vargas,camerone,collège antoine-ponsLes élèves de Manuel Menendez, professeur d’espagnol (photo archives, août 2015), ont ainsi découvert une superbe collection de peintures originales conçues à partir de logiciels informatiques. Le fil de la discussion aura permis, bien sûr, d’évoquer la bataille de Camerone, au cours de laquelle le Chalabrois Jean Danjou, capitaine d’une compagnie de la Légion Etrangère et ses hommes, perdirent la vie le 30 avril 1863 face aux troupes du Colonel Francisco de Paula Milàn. Un épisode certes malheureux de l’Histoire du Second Empire, mais qui favorise aujourd’hui la rencontre entre deux cultures et deux pays. A l’initiative de Marco Antonio Menes Couttolenc, « Presidente municipal » de Camaròn de Tejeda de 2001 à 2004, un musée consacré à la bataille de Camerone a vu le jour. Un site dédié à la mémoire des résistants mexicains et à celle des légionnaires de Napoléon III, dans lequel la capitale du Kercorb et son collège vont bénéficier d’un espace réservé. Une prérogative appréciée comme il se doit dans ce petit coin de l’Aude, comme une invitation au voyage vers le « Nouveau Monde », que les potaches du collège Antoine-Pons vont s’évertuer à préparer.            

  • Remise de diplômes au collège

    collège antoine-pons,Les diplômés ont partagé un peu de leur expérience avec leurs cadets.

    Vendredi 10 novembre se déroulait au collège Antoine-Pons, la cérémonie de la remise des Diplômes Nationaux du Brevet. Une douzaine d'anciens élèves, aujourd'hui en lycée, accompagnés pour certains de leurs parents, ont pu partager ce moment avec la classe de troisième actuelle de l’établissement. Ce moment solennel a été suivi d'un goûter convivial qui a permis aux « anciens » de rassurer les futurs diplômés 2018 sur ce premier examen, et surtout sur « l'effet lycée » parfois tant redouté.

    Au chapitre des chiffres, il apparaît que 27 élèves sur 29 ont été admis, soit 93%, avec 89% de mentions (Assez bien : 44%, Bien : 11% et Très Bien : 34%). Par la voie de Jean-Rémy Vanderdonckt, principal du collège, les jeunes élèves ont reçu des félicitations, pour avoir su s'adapter à la réforme de cet examen avec mérite.