Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hubert carcy - Page 2

  • André Viola rend visite au Kercorb

    A. Viola.JPGLes prochaines échéances électorales ont été évoquées.

    André Viola candidat désigné à la présidence du Conseil général est venu tout dernièrement à la rencontre de la section socialiste du canton de Chalabre. Une visite pour laquelle il était accompagné de Pierre Gabas et Jean Brunel. Les militants socialistes venus nombreux auront pu les écouter et débattre avec eux sur des questions nationales, départementales et locales.

    André Viola.JPG

     

    Sur le plan national, l'urgence d'un changement de politique plus conforme à des valeurs d'égalité réelle et l'unité du parti ont été largement débattues. Pour le Département, André Viola  a présenté les grandes lignes du projet Audevant, exemple de démocratie participative qui trace la voie de la politique du Conseil général pour l'Aude. Enfin avec Roger Rosich et Marie France Ferrié, les élections cantonales de mars prochain  ont été abordées. Le candidat et sa suppléante ont pu préciser les actions menées dans le territoire et les projets pour les années à venir, qui seront portés prochainement à la connaissance de tous. Hubert Carcy, secrétaire de section s'est montré ravi d'une soirée dense et enrichissante, qui s'est achevée autour du verre de l'amitié et d'un repas convivial.

  • Le peuplement en truites décline

    C'est un des constats faits par les pêcheurs lors de l'assemblée générale.

    2157007097.jpgLes disciples de Saint Pierre prêts pour de nouvelles expérimentations.

    Vendredi 14 janvier se tenait en mairie l’assemblée générale annuelle de l’association de pêche du Quercorb (AAPMA). Le président Christian Courdil souhaitait la bienvenue à des pêcheurs venus nombreux, faire le bilan de la saison écoulée.

    Moins de cartes vendues. Premier constat, l’année 2010 a vu une chute très importante du nombre de cartes vendues, 195 seulement, soit 97 de moins que la saison précédente. Cette baisse s’explique essentiellement par la mise en vente des cartes exclusivement sur Internet, procédé nouveau qui a perturbé beaucoup de pêcheurs, notamment les plus anciens.

    Un inventaire piscicole a été réalisé le 11 juin dernier sur l’ensemble des cours d’eau de l’AAPMA avec l’aide du technicien de la fédération. Le bilan de ces recensements est assez négatif, il laisse apparaître au vu de la taille des truites pêchées, qu’il n’existe aucune reproduction naturelle. Ces résultats renforcent les observations des pêcheurs qui déplorent le déclin de la population de truites. En outre, les lâchers de truites avant ouverture ne donnent pas totalement satisfaction, ces dernières disparaissant rapidement, sans explication rationnelle. Seul le Blau, en amont de Puivert, en raison certainement du nombre de caches et du couvert important sur les berges, permet des prises en rapport avec les lâchers effectués.

    Interrogations sur la gestion de l'eau. Le volume d’eau du Blau est tous les ans un peu plus faible, et le débit de l’Hers, diminué par la prise d’eau du lac de Montbel, fragilise un retour au patrimonial. Dans ce contexte, les adhérents s’interrogent sur la pertinence de la gestion conduite jusqu’à présent par l’AAPMA. Cette dernière a décidé d’expérimenter une gestion patrimoniale dans le Riveillou et une portion de l’Hers, elle va également améliorer la capacité d’accueil des cours d’eau par la réalisation de caches, après avis technique et soutien du chargé de mission de la fédération.

     Hubert Carcy présentait un bilan financier des plus sains. Les dotations financières de la fédération sont identiques à celles de 2010, mais la baisse du nombre de cartes vendues va diminuer les ressources de l’association. Conséquence pour 2012, le volume des empoissonnements devra être revu à la baisse.

    Christian Courdil revenait ensuite sur le « Site Natura 2000 », créé en 2006, et sur le schéma national de développement du loisir pêche. Il concluait son intervention en insistant sur la nécessité de trouver un compromis entre une pêche de loisir sur la base de poissons introduits, et une gestion patrimoniale pour permettre à une population de truites de se maintenir voire de se développer.

    Un album-photos Société de pêche a été mis en ligne.

  • L'association de pêche du Quercorb prépare l'ouverture

    AAPPMA.jpgLes pêcheurs se sont retrouvés au confluent de l'Hers, du Blau et du Chalabreil. 

    A l'heure du coup d'envoi de la saison 2010, les pêcheurs regroupés au sein de l'AAPPMA du Quercorb sont dans les meilleures dispositions, prêts à revenir au devant de Dame Truite. Ils seront en place ce samedi 13 mars avant le lever du jour et espèrent une météo clémente en ce jour tant attendu de l'ouverture. Toutes les conditions requises pour un coup d'envoi réussi ont été réunies par l'équipe du président Christian Courdil, qui procédait dernièrement à deux opérations d'alevinage portant sur 700 kilos de truites fario. Celles-ci se sont déroulées le samedi 6 février sur le Blau et le ruisseau de Campferrier (260 kg), et le samedi 6 mars pour l'Hers et le Blau, de Chalabre à Villefort (440 kg).

    Christian Courdil, Hubert Carcy et le bureau remercient vivement les volontaires, jeunes et moins jeunes, venus prêter main forte lors de ces deux exercices de rempoissonnement, réalisés dans la bonne humeur. L'AAPPMA du Quercorb invite à respecter la réglementation et les propriétés privées, rappelle que la pêche est un loisir, et souhaite une bonne saison à tous. 

       

  • La vente des cartes de pêche fait débat

    APP Kercorb 2010.jpgHubert Carcy et Christian Courdil vont poursuivre leurs efforts au sein de la société de pêche.

    Les sociétaires de l'AAPPMA du Quercorb et ses environs étaient réunis en assemblée générale le vendredi 8 janvier dernier à la mairie de Chalabre, à l'invitation du président Christian Courdil. Avant de présenter l'ordre du jour et d'établir le bilan d'activités, ce dernier souhaitait la bienvenue à une assemblée clairsemée, en cause « un manque de motivation évident, conjugué à des conditions climatiques polaires ».

    Le bilan moral permettait d'évoquer le problème de la gestion de l'empoissonnement des rivières Hers et Blau. Malgré un apport de truites fario relativement important (600 kg), effectué avant l'ouverture et ce depuis de nombreuses années, les fines gaules éprouvent beaucoup de mal à garnir correctement la « garbuste ». Si les pêcheurs du Blau sont relativement satisfaits, pour l'Hers en revanche, seuls les plus assidus réussissent quelques prises de truitelles, rescapées des 10.000 déversées annuellement. Un bilan plutôt négatif auquel il faut ajouter une sècheresse annuelle, et fatale pour les poissons rescapés du Blau.

    Côté trésorerie, le détail énoncé par Hubert Carcy a laissé apparaître un bilan des plus sains, adopté à l'unanimité tandis que les municipalités apportant un précieux soutien à l'association étaient chaleureusement remerciées.

    Le président Courdil revenait ensuite sur la décision « prise sans concertation » par les instances dirigeantes, de procéder à la vente des cartes exclusivement sur Internet, décision qui fait l'unanimité contre elle. En effet, un grand nombre de pêcheurs ne possède ou ne maîtrise pas l'outil informatique, et malgré les aides apportées, l'achat des cartes reste compliqué. « Nos revendeurs qui étaient nos principaux partenaires, se sentent trahis et ce petit commerce, déjà précaire, se retrouve fragilisé. L'argument essentiellement fondé sur la sécurisation des mouvements d'argent, ne justifie pas une telle décision. Le choix qui a été fait sera lourd de conséquences».  

    Au chapitre des satisfactions, la vente des cartes découverte « jeunes et femmes », qui a eu beaucoup de succès, mais aussi la prise en compte des demandes de régulation des cormorans sur le secteur. Pour l'heure ces prédateurs sont plutôt discrets, mais ils sont à présent sous surveillance. En guise de conclusion, Christian Courdil entrevoyait 2010 comme une année charnière pour l'AAPPMA, désireuse de voir le plan de gestion piscicole enfin mis en place.