Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alain mimoun

  • Les champions s'en vont

    AM & CC Leucate Février 2001.jpgEn février 2001, Claude Cnocquart vainqueur cadet des 10 km de Leucate, reçoit les félicitations d'Alain Mimoun, champion olympique de marathon aux J.O de Melbourne en 1956 (Photo Archives Février 2001).

    Avec l'annonce de la disparition du vainqueur du marathon olympique de Melbourne (1956), les souvenirs reviendront à la mémoire des sociétaires du club des Foulées du Kercorb, présents en février 2001 à Leucate. C'était à l'occasion de la 3e édition des "10 km de la Corrège", course sur route organisée par le service municipal des sports, et dont le parrain n'était autre que le mythique champion Alain Mimoun.

    Ce jour-là, Claude Cnocquart, parfaitement concentré aux côtés des dossards privilégiés, s'était mêlé à la belle bagarre mettant aux prises les 587 concurrents engagés sur un 10 km qualificatif pour les Championnats de France. Au coup de pistolet, l'ami Claude certainement transcendé par l'aura d'Alain Mimoun, reconverti en starter l'espace d'un jour, a pris la direction du front de mer pour une course contre le temps et contre le vent. A l'arrivée sur l'Avenue de Septimanie à Port-Leucate, le chrono affichait le compte rond de 37 minutes. Soit une vitesse moyenne de 16,2 km/h pour Claude, qui s'adjugeait la première place dans la catégorie cadet.

    Un remarquable succès que Claude aura sans nul doute rangé en bonne place au rayon des souvenirs, puisqu'il l'avait signé sous l'oeil averti d'Alain Mimoun, légende de l'athlétisme mondial, auquel nous rendons un modeste hommage.