Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

andré mamet

  • Une nouvelle étape dans la vie de Jean-Marc et André

    Mariage Mamet.jpgUne haie d'honneur attendait André Mamet et Jean-Marc Boiché sur le perron de la mairie.

    Le cours Sully était en effervescence, samedi 6 septembre, à l'heure où était célébrée l'union entre André Mamet, bien connu en pays chalabrais, et Jean-Marc Boiché, originaire de Saint-Laurent-de-La-Salanque en pays catalan. Domiciliés à la résidence de la Cigalière, les deux jeunes gens qui travaillent à la clinique Christina, avaient donné rendez-vous à leur famille et à leurs amis, invités à partager une journée particulière. Ils étaient donc très bien entourés, sous les lambris de l'hôtel-de-ville, quand leur union a été scellée par Jean-Jacques Aulombard. En sa qualité de premier magistrat, ce dernier a recueilli leurs consentements mutuels, avant de les inviter à signer le registre de l'état-civil.

    andré mamet,jean-marc boiche

    Les nouveaux mariés ont fait leurs premiers pas sous une haie d'honneur offerte par les pensionnaires du centre de secours Jean Cabanier, au sein duquel André opère. L'heure était venue pour chacun, de féliciter André et Jean-Marc, et de prolonger la fête, sous un beau soleil retrouvé. Sincères compliments et meilleurs voeux de bonheur et de réussite aux jeunes mariés.

  • C'était hier : Denis part en tournée

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 22 janvier 2004. En guise de clin d'oeil à l'ami Denis, pour son sérieux et sa régularité de métronome.

    andré mamet,denis mametDenis Mamet, nouveau messager de la première heure (photo archives, Janvier 2004).

    Après dix ans de bons et loyaux services, André Mamet a souhaité mettre un terme à ses activités de porteur de journaux à domicile. Un service qu'il a effectué avec assiduité et ponctualité, deux qualités saluées par les fidèles abonnés chalabrois de la presse au quotidien.

    Il faut dire que pendant ses dix années de tournées, notre messager noctambule aura réussi à fidéliser ses lecteurs guettant dans la nuit le bruit du vélomoteur porteur de nouvelles. Le 1er janvier dernier, André Mamet passait le témoin à son frère Denis, auquel il a confié la sacoche, mais aussi et surtout les consignes nécessaires, afin que les bonnes habitudes perdurent.

    Fort de quelques remplacements effectués au pied levé, Denis Mamet a pris le relais sans problème, prêt à arpenter les rues chalabroises par tous les temps, et quels que soient les hasards du calendrier.

    Un grand merci à André (photo ci-dessous, archives Février 1996), et bienvenue à Denis, auprès de qui les personnes intéressées par le portage des journaux à domicile, peuvent prendre contact, ainsi qu'à la maison de la presse du Cours Henri d'Aguesseau.

    andré mamet,denis mamet