Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arnaud molini

  • Une belle prise dans l’épuisette

    fabien conte,arnaud moliniArnaud et Fabien ne sont pas rentrés bredouille.

    A la faveur d’un dimanche exempt de compétition, Fabien Conte, buteur du FCC, et Arnaud Molini, quinziste retiré des mêlées, tous deux pensionnaires du centre de secours Jean Cabanier, ont réalisé un coup exceptionnel sur les rives de l’Hers. Peu avant 12 h 30, le scion frétille frénétiquement et le bouchon ne donne plus signe de vie. Une lutte acharnée commence, un duel inégal en réalité, puisque Arnaud va recevoir le prompt renfort de Fabien, maître-épuisetier dont l’intervention ruinera les espoirs de Dame Truite. Derniers sursauts pour une fario sauvage, présentant des mensurations respectables, 58 cm pour 1,7 kg. Cette dernière s’avouait vaincue, regrettant mais un peu tard de s’être aventurée hors de sa « tutte ». Vifs compliments à nos deux redoutables spécialistes, avec lesquels il est imprudent de croiser le ver.

  • Richard décroche l'or en cuisine

    Cuillère d'Or Richard Dimanche 20 juillet 2014 002.jpgArnaud, Richard, Mathieu et Joël, un quatuor qui invite à vivre avec gourmandise.

    Avant que l'automne ne dégomme un été appliqué à se dérober, le dernier regard en direction des fêtes du Cazal donne l'occasion de saluer une performance qui tendrait à passer inaperçue. Et pourtant ! Combler les attentes culinaires de plus de cinq centaines de convives, rassemblés sur la place du hameau, relève d'un sacré pari, une fois encore enlevé par un trio de chefs.

    Cazal 2011.jpgPassés maîtres dans l'art de marier une couenne avec trois haricots, Arnaud Molini, Joël Laffite et Mathieu Canal, cuisinent depuis maintenant deux ans, dans le sillage de leur maître, Richard Conte. Et c'est certainement parce qu'ils ont tout appris de lui, qu'ils n'ont pas oublié d'être reconnaissants.

    Dans l'intimité d'une cuisine improvisée, et quelques minutes avant de lâcher une armada de serveurs priés de garnir 518 couverts, Arnaud, Joël et Mathieu ont décerné la « Cuillère d'or » à leur mentor. Surpris et grisé par cette marque de gratitude, l'ami Richard aurait décidé de donner du temps au temps. Et au final, différer peut-être aux calendes grecques, un départ à la retraite que personne ne lui autorise.