Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

betty sibra

  • C’était hier : Betty a quitté le zinc du café de la Paix

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 9 janvier 2000.

    café de la paix,betty sibra,josé sanchezC’était le 1er juillet 1996, et Betty succédait à José. De gauche à droite : Betty Sibra, Marc Boulbès, Véronique Sibra, José Sanchez, Sébastien Pierron (photo archives 1er juillet 1996).

    Dimanche, quelques heures avant que 1999 ne tire sa révérence, le cours Colbert connaissait l’affluence des grands jours. Musiques et chants venaient bien du café de la Paix où Betty avait convié tous ses amis pour une soirée exceptionnelle en guise d’au-revoir. En effet, après plus de quatre années passées derrière le zinc du vieil établissement chalabrois, Betty Sibra a pris la décision de passer définitivement la main au seuil de l’an 2000.

    De nombreux invités s’étaient fait un plaisir de répondre présents, et l’on remarquait notamment la présence des sociétaires du Cyclo-club et du Pétanque club chalabrois, ainsi que les footballeurs du FCC, une nouvelle fois réunis en leur siège Café de la Paix. Egalement à la fête, une belle équipe d’inconditionnels parmi lesquels les solistes virtuoses de l’OPVC, venus saluer en musique leur sympathique hôtesse. A l’orée d’un nouvel an, une page s’est à nouveau tournée au cœur de ce lieu particulièrement convivial de la cité du Kercorb. Betty a pris dimanche les dernières commandes, l’occasion de lui adresser tous nos meilleurs vœux de réussite dans les nouvelles activités qui seront les siennes.