Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

camille boussioux

  • Sonnac-sur-l’Hers : Camille Boussioux nous a quittés

    camille boussiouxMardi 20 novembre était célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste, la cérémonie des obsèques de Camille Boussioux, décédé samedi 17 novembre, à l'âge de 93 ans. Né le 19 janvier 1925 au hameau de Camplimoux, scolarisé à Sonnac puis à l’école supérieure de Chalabre avec Monsieur Moutou, Camille s’investira dans l’exploitation familiale de battage, aux côtés de son frère Jean. Il fera ensuite le commerce de paille et de fourrage, jusqu’à l’âge respectable de 70 ans, avant de reprendre l’activité après une pause, épaulé par son ami Albert Artigues.

    Il vivra la période de la Résistance au plus près de l’action, avec l’arrivée dans la maison familiale de François Le Berre, alias Stephan, parachuté sur Picaussel le 10 avril 1944 avec la Mission Amédée. Ce dernier, acheminé depuis le maquis jusqu’au hameau de Camplimoux par le partisan Albert Houssailles, assurera les vacations radio avec Alger, jusqu’à la Libération. Courageux et homme d’honneur, Camille Boussioux évoquait toujours avec la même émotion, la tragédie du col de la Flotte survenue le 27 juillet 1944, et fatale à cinq résistants, victimes d’une embuscade tendue par l’occupant. Monté à vélo aux côtés d’Antoine Canal, maire de Sonnac-sur-l’Hers, ils découvriront les corps abandonnés depuis la veille. Camille Boussioux avait ramené les dépouilles vers le village sur sa camionnette, dont le permis de circuler était délivré en cette période de battages.

    Camille avait épousé Jeanine Boussioux, jeune Sonnacoise, le 15 avril 1950, et le foyer s'était enrichi de la venue au monde de quatre garçons. Malgré un grave accident dont il avait été victime en 1958, Camille assurait avec le soutien de Jeanine, la bonne marche du négoce. Sa gentillesse et son sourire rayonnant faisaient le bonheur de ses proches et de ses amis, au premier rang desquels ses compagnons de chasse. Animé par une passion qui lui avait valu d’être décoré le 28 avril dernier, de la médaille du plus ancien chasseur du Département.

    Depuis le décès de son épouse Jeannine, survenu le 24 juin 2013, Camille Boussioux restait très entouré par sa famille. La cérémonie religieuse a permis de lui adresser un dernier adieu, avant que la chorale Eissalabra n’interprète le Chant des Partisans, en sa mémoire.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Christian, René, Michel et Patrick ses enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige. 

  • Carnet noir

    Camille Boussioux 2 août 2015.JPG

    La cérémonie des obsèques religieuses de Monsieur Camille Boussioux, décédé samedi 17 novembre à l’âge de 93 ans, sera célébrée mardi 20 novembre à 10 h, en l’église Saint-Jean-Baptiste de Sonnac-sur-l’Hers, suivie de l’inhumation au cimetière du village.

  • Une fine gâchette réside à Camplimoux

    Camplimoux chasse.JPGLe coup de fusil de Camille Boussioux (au premier plan) a fait mouche.

    La journée du mercredi 20 octobre aura été fatale pour un superbe sanglier mâle, « estourbi » par Camille Boussioux, 85 ans et doyen de l'équipe ariégeoise de chasse au sanglier, "Camon-Lagarde-Roumengoux". Après une attente de plusieurs heures au poste, Papy Camille a vu fondre dans sa direction un « singularis porcus » accusant, mais il ne le saurait que plus tard, le poids de 62 kg. Il était alors exactement 15h lorsque, foudroyée dans son élan, la bête a rendu l'âme sur la commune de Corbières, plus précisément sur les terres du domaine de Laillet, propriété de Moïse Carabin.

    L'écho de la détonation à peine retombé, la meute appartenant à Claude Dumons de la Besse à Camon apparaissait pour contempler le tableau, conclusion de la somme d'efforts déployés depuis le matin. Après avoir grandement contribué au succès de la journée, les chiens ont fièrement escorté l'équipe par ailleurs composée des trois frères Gatti et de Michel, le neveu de Camille. Il ne restait plus qu'à immortaliser cette journée, chacun posant devant l'objectif, avec le sourire et le sentiment du travail bien fait. A l'exception probablement d'un fox-terrier issu de la meute, et peut-être étreint par le remord.