Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communauté communes du chalabrais

  • Inauguration du sentier des métairies

    sentier des métairies

    Jean-Pierre Salvat président de la Communauté des communes du Chalabrais, les vice-présidents et Monique Le Minez maire de Peyrefitte-du-Razès invitent à l’inauguration du "Sentier des métairies", prévu vendredi 8 juillet à 18h 30. Cet itinéraire de 8 km rallie quatre anciens domaines, marqués par la déprise agricole du XXI°siècle. Du travail de recherche à la valorisation historique et touristique, ce sentier fait parler les hommes, les ruines et les paysages ruraux de la vallée de l’Ambronne. Le rendez-vous est fixé à Peyrefitte-du-Razès, sur l’aire de départ de l’itinéraire.

    sentier des métairies,eric fabre,communauté communes du chalabraisUne araignée et sa toile sont venues interdire l'entrée vers le vieux four.

  • Clap de fin pour le festival «Souriez, c’est pour rire !» en Chalabrais

    Fest Rire I.jpgLa quatrième édition du festival « Souriez, c'est pour rire ! » s'est achevée dimanche sous un franc soleil et un chapiteau comble à Puivert. Après Cirk Oblique, la compagnie Silobulle a régalé un public de petits et grands, mêlant burlesque, musique et dialogues improbables.  

    Tout avait commencé vendredi par une inauguration pas comme les autres à Chalabre : « La cérémonie » de Cirque en Kit aura séduit autant que dérouté un public étroitement mêlé à la scène. Samedi soir  à Sainte-Colombe-sur-l'Hers, les Fabulax ont revisité en chansons le répertoire de Ricet Barrier. Même ceux qui ne connaissaient pas ont joui de la poésie des mots, et de la mise en scène de ces « z'amours z'agricoles ».  Les coups de coeur sont aussi multiples que variés : envolées blues de « Sébastopol », le one man's band, acrobaties de « Silobulles », un couple argentin venu de Lille, la caravane de « Km et Compagnie » transformée en basse cour, les déambulations de marionnettes autour du lac, la vie de Touiavii et son regard sur les « Papalaguis » (les occidentaux) par « les singes hurleurs », les contes succulents de Colette Migné, les vastes chapeaux de Véro, faits de récupération, les jeux olympiques de « Marcello », poupée de papier endiablée animée par « Les petites choses ». Sans oublier la balade contée de dimanche  matin : un conte africain, une forge ressuscitée, une visite insolite de Puivert. Mais Chalabre et Sonnac ont pu partager quelques bons moments du festival, entre marché et repas du samedi et visite de troupes en journée.Fest Rire II.jpg

    Fest Rire IV.jpgUn festival, ce sont aussi des bénévoles, les comités des fêtes et MJC, qui ont soutenu le Foyer d'éducation populaire de Chalabre et la Communauté de communes du Chalabrais dans cette organisation : hébergement, technique, signalétique, repas sous la halle, buvette, animation du « chant des bois »... Il faut citer enfin l'indispensable soutien financier du département, de la région et de l'Etat et l'appui logistique des mairies concernées.

    A l'heure du bilan, la satisfaction d'une belle aventure partagée ravit les organisateurs. Tous les acteurs de ce festival sont maintenant réunis pour aborder celui-ci de manière plus critique, afin de l'améliorer et le poursuivre.