Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dhr

  • Football : Trente bougies soufflées dans la bonne humeur

    Le 10 mai 1981, François Mitterrand était élu président et le FCC I accédait en division honneur régionale, ça valait bien une fête ...

    DHR 30 ans Tournoi 003.jpgLes Filles du Kercorb ont réussi leur sortie sur le gazon du Cazal.

    Célébré à quelques heures de la fête nationale, l’anniversaire marquant l’accession du FCC I en division honneur régionale, décrochée le 10 mai 1981, a donné lieu à une belle fête, relevée par un sympathique brassage de générations. En ce samedi 9 juillet, le comité d’organisation soudé autour du président Raymond Dumay, proposait une animation en deux temps, avec une balance équitable entre sport et gastronomie.

    Dès 9h, la pelouse du stade intercommunal accueillait dix formations engagées dans un tournoi réunissant l’ensemble des associations sportives du Kercorb. Invitées de marque, une formation féminine et sa section de « cheerleaders » remplissaient sans complexe la feuille d’engagement, histoire de semer un peu de doute dans l’esprit de garçons un tantinet « chambreurs ». Au terme de mini duels très disputés, la finale du repêchage verra les Ariégeois de Camon emmenés par le quatuor Renaud, Davy, Guillaume et Fredo, décrocher la consolante face aux Vétérans du président Franck Sauvage. La grande finale opposant Le Sept d'Hugues, aux régionaux du Cazal, verra les premiers l’emporter sur les seconds, grâce à un doublé de Gaël Planas, dissident de l’US Luzenac. Derrière, la lutte était très serrée et malgré les consignes et artifices de leur coach Christian Laffont, Les Badalucs cédaient la derrière marche du podium aux pensionnaires du centre de secours.

    La jeunesse sans états d'âme La surprise du tournoi sera à mettre à l’actif d’un « sept » féminin surclassant haut la main le Théo Team. Pour la septième place et sans surprise, le capital jeunesse des Moins de 13 ans suffira aux représentants de l’école de football du FCC pour neutraliser les sexagénaires de la DHR, appelés sur le terrain à l’heure où ils commencent d’ordinaire à somnoler dans leur fauteuil.

    La fête allait se transporter sous l’ancienne halle aux grains, devant un podium garni de superbes trophées. Fabrice Canal procédait à la remise des prix, tandis qu’un doux fumet de paella venait déjà provoquer les papilles et que Tonton Kéké faisait mijoter les décibels. Dans l’intervalle, les solistes de l’OPVC avaient assuré l’animation, à une portée de notes de la buvette. Au final une belle fête, en l’honneur des Anciens de 1980, du ballon rond, animation réussie dans la perspective d’un nouveau rendez-vous programmé à l’été 2012, pour fêter cette fois les soixante ans d’existence du club FCC. Félicitations à tous, et mention spéciale à l’encadrement de l’école de football, garant pour l’occasion du redoutable volet intendance.   

    Un album-photos Les 30 ans de la DHR a été mis en ligne.

  • Football : Le 9 juillet, le FCC descend dans la rue

    DHR FCC.jpgLa formation du FC Chalabre version division honneur régionale. Debout de gauche à droite : Guy Dumay, Jean-Claude Bazzo (gardien), Jacques Perallon (capitaine et entraîneur), Jean-Philippe Discala, Guy Sanchez, Alain Marzura, Raymond Dumay, Roger Dumay. Accroupis : Serge Clavel, Paul Alonso, Didier Cambon, Philippe Gérard, Christian Sanchez, José Planas (Archive Automne 1981).

    Le samedi 9 juillet, les footballeurs du FC Chalabre invitent à venir souffler avec eux les trente bougies d’un anniversaire qui permettra de renouer avec les souvenirs d’une certaine saison 1980-1981. Le team fanion du Kercorb avait alors été sacré champion de l’Aude de Promotion Honneur, titre acquis le 10 mai 1981 au terme de l’avant-dernière journée disputée à Narbonne. La partie fut très serrée mais le résultat nul obtenu (0-0) avait suffi au onze du capitaine Jacques Perallon. Au soir de ce dimanche dominé par un suspense électoral et national, le club emmené par un noyau de mordus, Roger Dumay, Henri Cazas, Alain Conquet, André Deramond, Ginès Lorca, Pepete Montoro, René Tisseyre, accédait enfin à la division honneur régionale. Une consécration et une grande première pour le club, mais aussi pour le District de l’Aude de Football, puisque cette division (PH) était la dernière née d’une assemblée départementale alors présidée par Pierre Cazaux.

    Samedi prochain, et trente ans après, les champions ont à nouveau rendez-vous sur la pelouse de leur jeunesse, afin de vérifier que les automatismes ont été parfaitement conservés. Cette journée festive s’articulera en deux temps, au stade intercommunal Lolo Mazon d’abord, puis sous la halle. Le coup d’envoi d’un tournoi inter associatif sera donné à 9h, avant une pause énergétique prévue sur place entre 12 et 13h. A 18h, l’ensemble des participants, leurs supporters et leurs invités se déplaceront jusqu’à l’ancienne halle aux blés où se déroulera la remise des trophées. La banda locale de l’OPVC assurera l’animation à l’heure de l’apéritif. La fête se poursuivra autour d’une bonne table parée aux couleurs d’une paella valencienne, mitonnée par Guitou, redoutable pied gauche doublé d’un cuisinier hors-pair. Jean-Claude Bazzo, alias « Tonton Kéké » et partenaire de jeu de Guitou, prendra ensuite la direction des platines pour une soirée dansante. Juste à deux pas du siège Café Tournois, où les « P’tits gars » du président Roger Dumay étaient descendus à leur retour de Narbonne.