Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ehpad hauts-de-bon-accueil

  • C'était hier : Les aînés en balade à la ferme

    L'article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du vendredi 12 août 2011.

    C'est à la ferme de Roubichoux que les pensionnaires de l'hôpital local ont passé de très agréables moments dans une bonne ambiance.

    roubichoux,ehpad hauts-de-bon-accueil,jean bénet,adrienne bénetDepuis trente ans, Jean et Adrienne Bénet ouvrent leurs portes aux pensionnaires de l’hôpital local, avec la même gentillesse (Photo archives, Juillet 2011).

     Fidèles à un rendez-vous annuel et attendu, les pensionnaires de l’hôpital local des Hauts-de-Bon-Accueil mettaient tout dernièrement le cap vers la ferme de Roubichoux, sur les hauteurs de Sonnac. Ils répondaient ainsi à l’invitation de Jean et Adrienne Bénet, maîtres des lieux, et trop heureux de leur réserver leur meilleure table, au pied de la chapelle Saint-André.  

     L’ambiance paisible et conviviale de ces retrouvailles en plein air a permis à nos aînés de passer un formidable moment de détente. Accompagnés par une partie du personnel soignant et de Jean-Jacques Aulombard directeur de l’établissement, grands-mères et grands-pères ont été particulièrement choyés, par l’entremise d’un délicieux repas.

    Après la visite de la chapelle restaurée par les Compagnons, quelques chansons seront montées sous les frondaisons de Roubichoux, avant que la joyeuse troupe d’anciens ne reprenne le chemin de Roquefère. Auparavant, Adrienne Bénet se voyait offrir un beau bouquet fleuri, en guise de remerciements pour un chaleureux accueil et d’aussi précieux moments partagés.

  • C'était hier : La magie du cirque s’est invitée à Bon-Accueil

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 28 juillet 2011.

    ehpad hauts-de-bon-accueilMagali, Johnny et Rocco le boa, dans un numéro inédit (Photos archives, juillet 2011)

    Les pensionnaires de l’hôpital local étaient dernièrement à la fête à l’occasion de la venue du Johnny Circus et de sa ménagerie. Cette attraction qui sillonne le sud-ouest est menée par Sandrine et Johnny, dresseurs d'animaux qui perpétuent la passion de leurs parents respectifs. Originaire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le duo a présenté ses petits protégés, à un auditoire multi générations, rassemblé sous un chapiteau improvisé dans le parc des Hauts de Bon-Accueil.

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    Anciens et plus jeunes ont ainsi fait la connaissance de Rocky le lémurien, Arthur le kangourou, Rocco le boa constrictor, la compagnie des chiens comédiens et les chèvres savantes. Un spectacle vivant et un intermède de pur bonheur et d’évasion pour l’ensemble des résidents et de leurs invités. Ce rendez-vous mis en place par le comité d’animation de l’établissement sous la houlette de Magali Richou, aura permis à nos aînés de renouer avec la magie du cirque. De chaleureux applaudissements ont conclu ce bel après-midi festif partagé au pied de la colline de Roquefère.

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    ehpad hauts-de-bon-accueil

  • L’Ehpad a célébré le Printemps des poètes

    ehpad hauts-de-bon-accueil,mélanie prochassonLes résidents sont prêts à goûter à la lecture à voix haute (photos Clément Pradel).

    « Il n’y a plus de saisons ! ». Voilà comment les pensionnaires de l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil, auraient pu accueillir Jean-Jacques Aulombard maire et Noëlle Danjou, responsable de la bibliothèque municipale, venus à leur rencontre. C’était le vendredi 3 juillet, et cette visite facilitée par Sylvie Soinnard, directrice de l’hôpital, s’inscrivait dans le cadre du Printemps des poètes, initialement programmé en mars dernier.

    Après le rendez-vous manqué du 17 mars, pour des raisons qui n’échappent à personne, les lectures impromptues qui devaient être assurées par Mélanie Prochasson, lectrice professionnelle, ont fait l’objet d’enregistrements. Lesquels ont été gracieusement offerts par la municipalité, et remis aux lectrices assidues de l’établissement, invitées à découvrir ou redécouvrir les Contes des Pyrénées. Comme le précise Noëlle Danjou, « La vague contagieuse a contrarié l’événement, mais ce procédé nous permet d’offrir aux résidents un petit moment d’évasion littéraire ».

    ehpad hauts-de-bon-accueil,mélanie prochasson

    Elle indique également que ces lectures sont tirées des Contes de la montagne (contes, légendes, mythes et récit des Pyrénées par Louis Espinassous), Contes populaires et légendes du Languedoc et du Roussillon, et Contes traditionnels des Pyrénées (Michel Cosem). Avec un final en beauté, procuré par « les Quillanades ». Pour la petite histoire, ces Quillanades avaient cours dans le canton de Quillan et une partie du canton de Couiza. Ce sont de toutes petites histoires qui mettent en lumière la supposée « bêtise des habitants de Quillan, moqués par ceux d'Espéraza ».

  • Les Hauts-de-Bon-Accueil maintiennent le cap malgré l’adversité

    Sylvie Soinnard 002.JPGUne séance photo est programmée dans la résidence dirigée par Sylvie Soinnard.

    Comme partout ailleurs, la période de confinement se prolonge pour les pensionnaires de l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil, mais la situation reste sous contrôle. Comme le précise Sylvie Soinnard directrice de l’établissement, « Pour le moment tout va bien, le rythme est soutenu et difficile pour les professionnels, mais ça tient ! ».

    Une autre vie s’est donc mise en place au pied de la colline de Roquefère, avec les contraintes que cela génère pour les pensionnaires et le personnel. Une situation exceptionnelle qui a inspiré un projet au sein de la structure, lequel s’accompagne d’une demande faite auprès des Chalabroises et des Chalabrois, comme l’explique Sylvie Soinnard :

    ehpad hauts-de-bon-accueil,sylvie soinnard« Pour garder un souvenir empli d’émotion de cette période, nous avons le projet de faire un portrait de chaque résident, portraits qui seront affichés dans l’Ehpad lors de la réouverture des portes, puis remis aux familles. Nous allons mettre à profit les vocations artistiques de quelques professionnels. Cependant, nous recherchons des parapluies lumineux ou spot de photographe. Etant bien entendu qu’il ne s’agirait là que d’un simple prêt ».

    Les personnes disposant de ces équipements et qui souhaitent participer à cette initiative, peuvent contacter l'établissement au 04 68 69 20 52.

  • Portage de repas à domicile

    ehpad hauts-de-bon-accueilSylvie Soinnard, directrice de l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil, rappelle que le service de portage de repas continue à livrer à domicile sur le canton de Chalabre. Exceptionnellement, il est ouvert à toute personne quelque soit son âge. Le repas livré est à 8 € 50. Les commandes doivent être réalisées 48 heures avant auprès de Anne Audouy au 04 68 69 20 52 ou bien par mail : a.audouy@ehpad-chalabre.fr