Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gilles roméro

  • Le clip « Terre infirme », tourné à Château-Chalabre

    Le scénario de ce clip évoque une relation entre une femme et un loup, et se présente comme un plaidoyer en faveur de la différence.

    Melissa et ses partenaires dans la salle d'armes, prêts à affronter la caméra.

    Grâce au partenariat signé entre Gilles Roméro, maître des lieux, et Stéphane Tronet, président de l’association GVM Music France, la vieille demeure de la famille de Bruyères, a ouvert ses portes à une équipe d’acteurs et de techniciens. L’accueil très hospitalier aura permis à chacun de prendre ses marques dans un manoir chargé d’histoire, avant que le silence ne soit demandé sur le plateau de tournage.

    château-chalabre,gvm music france,gilles roméro,stéphane tronetTournage du clip « Terre infirme » (« A pas de louve »), dont l’héroïne est incarnée par Melissa (photo), auteur, compositeur et interprète. Originaire de Calais et installée à Narbonne depuis 1999, Melissa est l’une des comédiennes de la web-série « Crazy Sister », tournée à Carcassonne sous la direction de Julien Llamas.

    Sur un thème de fin du monde, le scénario de ce premier clip évoque une relation entre un humain et un animal, entre une femme et un loup, et se présente comme un plaidoyer en faveur de la différence. Après un premier séjour en Kercorb, les membres bénévoles de l’équipe, appuyés par la « team » de Château-Chalabre, ont finalisé les prises de vues et le clip sera diffusé très prochainement sur les réseaux sociaux.

    Un projet bénévole mené à terme par GVM Music France et Stéphane Tronet, qui remercient les Echansons du Carcassès (costumes et création d’une robe pour Melissa), l’élevage biterrois Marilyns (chien-loup), la boulangerie Denis (pain et viennoiseries), acteurs et techniciens bénévoles, et Gilles Roméro, pour son accueil et sa disponibilité.

    château-chalabre,gvm music france,gilles roméro,stéphane tronetL'équipe au grand complet.

  • Château-Chalabre a ouvert ses portes

    Tir à l'arc.jpgL'initiation au tir à l'arc, un des multiples ateliers proposés à Château-Chalabre.

    L’association de « Château Chalabre », en charge du parc à thème médiéval, fait savoir que l’ancienne demeure des Mauléon est ouverte au grand public, de 12 h à 18 h 30, pour la durée des vacances scolaires de la zone A (fermeture le dimanche 11 mai).

    Comme le précise Gilles Roméro : « L’association répare le château de Chalabre depuis maintenant quatorze ans, sans demande de subventions, simplement grâce à la billetterie du château : une entrée c’est une pierre scellée, un morceau d’enduit refait sur une façade …et c’est aussi un peu de nourriture pour les chevaux. Mais c’est aussi donner la possibilité aux visiteurs de profiter de « leur château », d’entrer dans le Moyen-âge en s'adonnant à la calligraphie, à l’héraldique, au tir à l’arc, à la danse médiévale, aux travaux de la forge, ou en devenant maître-bâtisseur en construisant des arches romanes ou gothiques ».

    L’invitation est lancée, pour tout renseignement, 04 68 69 37 85, chateau.chalabre@wanadoo.fr, www.chateau-chalabre.com 

    Le Château de Chalabre.jpg

  • C’est la vie de château pour la classe 1972

    Séquence nostalgie pour les anciens de l'école Louis-Pergaud

    millésime 1972Le vieux donjon a présidé à de sympathiques retrouvailles. 

    En l’an 2002, l’association « Millésime 1972 », créée quelques mois auparavant par d’imminents trentenaires, avait choisi les fêtes de l’Ascension pour des retrouvailles sous les acacias de la place Salvador Allende. Ces anciens écoliers de Louis-Pergaud, unis par une même année de naissance, avaient récidivé en 2007, disposés à éclipser la tradition décennale.

     Rattrapée par l’irrésistible marche du temps qui passe, cette joyeuse confrérie a donc sonné le rappel à la faveur des fêtes de Pâques 2012. Le point de rencontre étant la vieille demeure de la famille De Bruyères, berceau de l’histoire du Kercorb, et des fantasmes de leur enfance.

    Reçus par Messire Romero      Accueillis par Gilles Romero le maître d’un lieu renommé Château-Chalabre depuis mars 2002, Christian Guilhamat maire de Chalabre, et Philippe Cnocquart président de « Millésime 1972 », les jeunes quadragénaires accompagnés de leur petite famille ont investi une cour d’honneur transformée en cours de récréation. Après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes, Messire Romero leur confiait les clefs d’une demeure ancestrale, pour le plus grand plaisir de petits et grands. Mais avant que chacun ne parte à la découverte du donjon du XIIe siècle ou des cachots souterrains, le président appelait à ses côtés, son petit camarade Jean-Marie Laffitte, jeune quadra depuis quelques heures, et auquel une petite surprise avait été réservée.

    millésime 1972Jean-Marie Laffitte (à droite) a fêté son anniversaire dans les lices.

    La joyeuse assemblée était ensuite invitée à partager un excellent repas, dans les anciens appartements de Monseigneur l’évêque, avant la traditionnelle chasse aux œufs, dans le superbe parc du château. Au final, une journée inoubliable pour l’association « Millésime 1972 », qui remercie vivement Gilles Romero pour le chaleureux accueil réservé en cette occasion très spéciale. 

    millésime 1972Aux côtés de leurs aînés, les enfants ont pleinement apprécié ces instants privilégiés.

  • Château Chalabre : Que la fête médiévale commence !

    IMG_1201.JPGGilles Roméro communique : « Ils sont arrivés ! Les bénévoles de l'association de Château Chalabre, parc à thème médiéval unique en terre cathare, sont enfin arrivés au château ! La fête peut maintenant démarrer. Quelle joie de partager ensemble notre passion du Moyen Age, du combat, de la chevalerie et surtout de pouvoir faire partager notre passion avec nos visiteurs. Deux mois de pur bonheur.

    De plus cette année, nous démarrons très fort la saison en invitant notre public aujourd'hui dimanche 4 juillet, de 12h à 18h30, à notre fête médiévale au château. Tarif unique pour tous : le tarif enfant, soit 8 € au lieu de 12,50 € pour les adultes. Des ateliers historiques en libre accès toute l'après midi : calligraphie, architecture, épices, maîtres bâtisseurs, piano de couleurs, coloriage, héraldique, la vie des enfants an Moyen Age, la salle d'armes, le jardin médiéval, la vie des femmes au Moyen Age, chemin faisant.

    Des animations à heure fixe : conte participatif, forge médiévale, tir à l'arc, visite guidée participative, grand spectacle équestre avec tournoi de chevalerie, danses médiévales.

    Et ce jour là, en plus, cours de danses médiévales, récital de piano dans le hall d'honneur, campement médiéval civil et militaire. Alors, qu'est-ce que vous en dites ! Si ça ce n'est pas de la fête alors c'est quoi ! On vous attend tous aujourd'hui dès 12h pour que notre fête soit aussi la vôtre. Château Chalabre : l'Histoire en s'amusant ! » 

    DSC01283.JPG 

  • L’aventure continue à Château Chalabre

    img_1633.jpgLa « saison neuf » commence pour l'ancienne demeure des Comtes de Mauléon.

    Sentinelle oubliée sur la crête de la colline des « Tataoubas », le château de Chalabre est sorti de sa léthargie en mars 2002 grâce à l'ouverture d'un parc à thème médiéval inauguré alors en présence de Jane Manson et Hugues Aufray, parrains de l'événement. Pour la neuvième année consécutive, « Château Chalabre » a ouvert ses portes au grand public, sans réservation, le samedi 10 avril dernier. Il sera ouvert de 12h à 18h30 toutes vacances de printemps de la zone (du 10 au 25 avril inclus).

    Déjà plus de 140 000 personnes sont venues participer aux ateliers médiévaux proposés (calligraphie, maîtres bâtisseurs, héraldique ...), aux diverses animations comme le tir à l'arc, la forge médiévale, la danse médiévale, et ont été très actifs lors du spectacle qui se déroule en salle d'armes du château 13e siècle.

    Grâce aux nombreux visiteurs, l'association du Château peut ainsi entreprendre les réparations nécessaires et faire vivre aux visiteurs une belle journée au Moyen Age. L'association emploie à ce jour quatre salariés.