Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean-françois gliosca

  • Le Clos de Bon-Accueil accueille ses premiers résidents

    Clos Bon-Accueil Portes ouvertes 2013.jpgJean-François Gliosca (au centre), aux côtés des élus locaux.

    Une journée portes-ouvertes était programmée tout dernièrement au Clos de Bon-Accueil. En présence de Jean-François Gliosca, porteur du projet, la visite de cette résidence expérimentale de huit maisons individuelles, conçues en partenariat avec l'hôpital local, a permis de franchir le seuil de maisons d'habitation offrant une alternative économique à l'entrée en institution des seniors. Ce rendez-vous sur les hauteurs de la cité chalabroise offrait également l'occasion de souhaiter la bienvenue à un couple de résidents nouvellement installés.

    Ces résidences sont destinées à être vendues à des investisseurs en immobilier locatif qui souhaitent bénéficier d’avantages financiers conséquents (TVA à 5,5%, exonération de taxe foncière pendant 15 ans, APL versée directement au bailleur), pour un coût d’investissement particulièrement attractif (les T2, 50 m2 habitables, sont vendus à moins de 100.000 € TTC), et une rentabilité espérée supérieure à 5 %. Le financement de cette opération peut être assuré à 100% à un taux basé sur celui du livret A. Les locataires bénéficient d’un loyer représentant moins du tiers du prix de l’hébergement en maison de retraite. Il s’agit donc d’un nouveau modèle économique qui recentre les activités des EHPAD sur leurs missions premières (le soin, l’animation et l’accompagnement dans les besoins quotidiens) et qui laisse à des investisseurs privés, la charge de financer et de réaliser l’hébergement des personnes âgées.

    Pour tout renseignement, contacter Jean-François Gliosca (Valorim Développement) au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20 Email : valorim.leclosdebonaccueil@gmail.com

    clos de bon-accueil,jean-françois glioscaLa proximité de l'hôpital local représente un atout majeur pour les futurs résidents.

  • Le « Clos de Bon-Accueil » ouvre ses portes

    clos de bon-accueil,jean-françois gliosca,valorim développementA compter du mois d'avril, les nouvelles habitations accueilleront leurs premiers résidents.

    Les travaux de construction engagés au premier trimestre 2012 sont à présent terminés, et le « Clos de Bon-Accueil », petite résidence intimiste de huit maisons individuelles, sera proposé à la location, à compter du 30 avril prochain. Il s'agit de six T2 et de deux T3, érigés de plain-pied sur un site attenant à l’hôpital local, par la société « Valorim Développement », basée dans le Var. Jean-François Gliosca, promoteur du projet, a voulu développer une opération d'accession immobilière médico-sociale, qui participe à la création d’alternatives à l’entrée en institution.

    Cet habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, concilie sécurité, confort, convivialité et sérénité. Chaque maison a été dotée d'une isolation thermique et phonique renforcées, avec parking privatif, cuisine semi-équipée, pour un loyer mensuel à partir de 404 €, donnant droit à l'APL, repas, blanchisserie et animations sur options, grâce à une convention passée avec l'hôpital local.

    La location ouverte à tous, est soumise à conditions de ressources. Pour plus d’informations, contacter Jean-François Gliosca au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20, ou via l'adresse mail dédiée à l'opération : le-clos-de-bon-accueil@valorim-developpement.fr

    clos de bon-accueil,jean-françois gliosca,valorim développement

  • Résidence du "Clos de Bon Accueil" : le chantier est ouvert

    Vue Chantier Juin 2012.jpgLa vieille ferme de Bon-Accueil a renoué avec le ballet des camions.

     

    Depuis quelques jours déjà, les pelleteuses sont entrées en action sous la colline de Roquefère, où sortiront bientôt de terre, huit maisons traditionnelles. Sur un site attenant à l’hôpital local, une petite résidence intimiste, intermédiaire entre logement de droit commun et hébergement en institution, sera livrée au printemps 2013.

    Ce lotissement baptisé « Clos de Bon Accueil » bénéficiera sous la forme de T2 ou T3 avec jardin privatif et place de stationnement privée, de la proximité immédiate d'un établissement de santé. Grâce à une convention passée avec l’EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), cet habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, conciliera sécurité, confort, convivialité et sérénité. Les futurs résidents bénéficieront ainsi de services de restauration, de soins, et pourront participer à la vie de la maison de retraite.

    A titre indicatif, il en coûtera 113.000 € TTC (loyer prévisionnel 471,12 €) pour un T3 (66,32 m²), et 93.200 € TTC (loyer prévisionnel 388,21 €) pour un T2 (50,05 m²). Pour plus d’informations, contacter Jean-François Gliosca au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20, ou via l'adresse mail dédiée à l'opération : valorim.leclosdebonaccueil@gmail.com  

  • « Le Clos de Bon-Accueil » livré au printemps 2013

    Cette petite résidence, de huit maisons traditionnelles, propose un habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite.

     

    Le Clos de Bon-Accueil,jean-françois gliosca,jean-jacques aulombard,christian guihamatUne perspective du futur lotissement destiné à recevoir des personnes âgées.

    Le projet courait depuis 2008, motivé par un constat qui s’impose chaque jour davantage, la société vieillit, et les citoyens souhaitent vivre le plus longtemps possible à domicile. Par ailleurs, et pour des raisons économiques, l’entrée en maison de retraite ou EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ne se fait qu’au dernier moment, lorsque la dépendance devient trop importante pour être vécue à domicile.

    Face à cette conjoncture, Jean Jacques Aulombard, directeur de l’EHPAD et conseiller général du canton de Chalabre, estime indispensable de parier sur des solutions d’avenir. Comme peut-être, la conception d’un habitat intermédiaire entre le logement de droit commun et l’hébergement en institution, conciliant accessibilité et fonctionnalité, avec esthétique.

    Une alternative à l'entrée en institution     En accord avec la municipalité chalabroise, qui a vendu le terrain, un contact a donc été pris avec « Valorim Développement », une société basée dans le Var qui développe des opérations de promotion immobilière médico-sociale atypiques, participant à la création d’alternatives à l’entrée en institution, et à la valorisation optimale d’un site complet. A Chalabre, ce site jouxte l’hôpital local des Hauts de Bon-Accueil, et deviendra dans les mois qui viennent, une petite résidence intimiste de huit maisons traditionnelles, « Le Clos de Bon Accueil ». Cet habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, en T2 ou T3, avec jardin privatif et place de stationnement privée, conciliera sécurité, confort, convivialité et sérénité. De plus, les futurs résidents bénéficieront de conventions passées avec l’EHPAD pour la restauration,  les soins, et la participation à la vie de la maison de retraite.

    Un nouveau modèle économique     A titre indicatif, il en coûtera 113.000 € TTC (loyer prévisionnel 471,12 €) pour un T3 (66,32 m²), et 93.200 € TTC (loyer prévisionnel 388,21 €) pour un T2 (50,05 m²).

    le clos de bon-accueil,jean-françois gliosca,jean-jacques aulombard,christian guihamatComme l’explique Jean Jacques Aulombard, « Il s’agit d’un nouveau modèle économique qui recentre les activités des EHPAD sur leurs missions premières (le soin, l’animation et l’accompagnement dans les besoins quotidiens) et qui laisse à des investisseurs privés la charge de financer et de réaliser l’hébergement des personnes âgées ». Les travaux de construction débuteront au premier trimestre 2012. La livraison est prévue au printemps 2013.

    Pour tout renseignement, contacter Jean-François Gliosca (photo) au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20, ou via l'adresse mail dédiée à l'opération : valorim.leclosdebonaccueil@gmail.com

  • Huit villas pour les seniors

    L'article qui suit, rédigé par Bruno Coince (Journaliste à la rédaction de Limoux), a paru dans l'édition de l'Indépendant du mercredi 11 janvier 2012.

    ehpad,jean-françois glioscaLa parcelle sur laquelle devrait se dresser bientôt, les nouvelles constructions (au second plan, la ferme de Bon-Accueil).

    Huit villas bâties avec des matériaux écologiques, et destinées à accueillir des personnes âgées, sont en projet. Leurs constructions devraient intervenir prochainement. "Ces villas seront à la fois des logements classiques et une forme d'établissement d'hébergement pour personnes âgées", explique Jean-Jacques Aulombard, le conseiller général du canton. Il porte le projet en étroite collaboration avec Christian Guilhamat, le maire du village. "Ces villas sont mises en place dans la perspective de l'arrivée d'une population de retraités dans notre région. Tout autour sera instauré un système de services dont notamment le portage des repas à domicile et des soins infirmiers".    

    C'est Jean-François Gliosca, un promoteur du Var, qui est chargé de la construction des villas : "Je le connais depuis longtemps et j'ai pensé à lui pour ce projet"

    A suivre, le lien vers un prochain article de Bruno Coince.