Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Social

  • Au plus près des jeunes avec la Mission Locale Ouest Audois

    Elle traite les besoins en matière d’insertion et d’emploi, elle a ses permanences au n° 5 de l’avenue de la Gare à Limoux et au n° 53 du boulevard du général Lapasset à Castelnaudary, la mission locale de l’ouest audois dispose à présent d’un van aménagé et informatisé. C’est ainsi que Betty de Coninck, coach en emploi et formation sillonne le territoire et vient à la rencontre des jeunes à partir de 16 jusqu’à 25 ans, afin de leur proposer un accompagnement contractualisé vers l’emploi et l’autonomie.

    Des formations qualifiantes et pré-qualifiantes dans le cadre du plan régional de formations peuvent être prescrites, ou bien un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage, en lien avec les chambres consulaires. De même, un accompagnement pour les jeunes bénéficiaires du RSA peut être assuré, avec période de mise en situation en milieu professionnel, ou encore mise en relation de parrains bénévoles issus du monde professionnel, avec des jeunes de la MLOA en recherche d’emploi.

    De plus, et grâce au Fonds d’aide aux jeunes, dispositif départemental destiné aux jeunes en grande difficulté sociale, la MLOA favorise les recours temporaires face à des besoins urgents (possibilité d’aide financière).

    mloa,betty de coninck

    La mobilité du van aux couleurs de la MLOA profite aussi aux entreprises, de par les mises en relation établies par Betty de Coninck dont le rôle d’interface entre employeur et demandeur d’emploi est probant. Lieu d’accueil et d’écoute, présentant l’avantage d’être gratuit, anonyme et confidentiel, cette bulle itinérante favorise un service public moderne à visage humain. Pour joindre le van de la MLOA : 07 69 62 52 13 ou betty.deconinck@mloa.fr

    mloa,betty de coninck

  • #CultureNeverDies * : quand la culture vole au secours de la précarité étudiante

    Photo HBD Production & Lucas WOLFF blog.jpgGaëtan et Lucas dans l'enceinte du château de Lagarde.

    * La culture ne meurt jamais

    Ils sont Toulousains (un peu de Chalabre, un peu de Ste Colombe-sur-l'Hers), amis d’enfance et passionnés de musique et de vidéo, et ils ont lancé le projet #CultureNeverDies, lauréat de la mission Ambition Jeunesse du département de la Haute-Garonne. Créé par Lucas Palacios (Lucas Wolff) et Gaëtan Hébraud (HBD Production), #CultureNeverDies est un projet social et solidaire qui vise à lutter contre la précarité étudiante. Pour cela ils réalisent des vidéos mix (DJ set) dans des lieux exceptionnels et uniques, afin de récolter un maximum de fonds pour le Secours Populaire de Toulouse, en faveur des étudiants les plus précaires.

    Voici donc le défi que se sont lancés nos deux jeunes Toulousains, DJ et vidéaste de profession, et contraints au chômage technique depuis plus d’un an, à cause de la crise sanitaire du COVID-19. Dans l’incapacité de partager leurs passions en public, l’idée leur est donc venue de réaliser des « vidéos mix » dans des lieux uniques et insolites, tout en privilégiant l’aspect social de leur action. C’est ainsi qu’une collaboration avec le Secours Populaire de Toulouse est née. L’objectif étant de récolter un maximum de fonds, à l’aide d’une cagnotte en ligne, dont le lien sera affiché lors de chacune des vidéos publiées sur YouTube.

    Chacun des lieux de tournage n’est nullement choisi au hasard (châteaux, ponts, endroits insolites), l’objectif étant également, comme le précise Lucas « de mettre en avant notre patrimoine local et régional, dont nous sommes fiers ». Lauréats de la bourse Initi’active jeunesses mise en place par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, ce projet a de multiples desseins, comme le rappelle Gaëtan : « Le principal objectif est de nous rendre utile en récoltant des fonds en faveur des étudiants précaires, tout en mettant en valeur notre patrimoine et notre territoire, notamment grâce à des images filmées en drone ».

    A ce jour, Lucas Palacios et Gaëtan Hébraud comptabilisent plus de 11 448 visionnages, 597 partages sur les réseaux sociaux et 340 € récoltés, après l’annonce du projet voilà un peu moins d’une semaine. Nos deux amis rappellent que pour tout visuel ou questions, il ne faut pas hésiter à leur écrire.

    Pour en savoir plus : https://youtu.be/rdE1XYRFPUA

    La dernière vidéo publiée : https://bit.ly/31Q2vva

    Si vous souhaitez soutenir ce projet et faire une bonne action, rendez-vous sur : https://bit.ly/3d6IiXa

    Contact presse, Lucas Palacios mail : contact.lucaswolff@gmail.com ou 06 12 47 24 15, adresse : 7 Place commerciale de Jolimont, Appt 11.2 – Hall C, 31500 Toulouse.

    Gaëtan Hébraud :  hbd-production.com

  • Gilets jaunes : Un cahier de doléances ouvert en mairie

    Lundi 14 janvier, la salle du conseil municipal servait de cadre à une entrevue qui a réuni nombre de Chalabroises et de Chalabrois, reçus par Jean-Jacques Aulombard et Joliette Coste, maire et adjointe de la commune. Dans le prolongement du mouvement citoyen initié le 17 novembre dernier, cette rencontre a permis d’examiner les points, non exhaustifs, notés sur un cahier de revendications (voir les détails en fin d’article), interprète d’une colère constructive et sans violence.

    Egalement évoqué, la perspective du débat national annoncé, avec ses préliminaires et le courrier du président Emmanuel Macron aux Français, que ces derniers devraient bientôt trouver dans leur boîte aux lettres. D’un commun accord, l’assemblée a décidé de se donner le temps de la réflexion, et de se retrouver le lundi 21 janvier prochain au même endroit et à la même heure (10 h 30), afin que chacun puisse exprimer sa perception après lecture.

    Pour l’heure, un cahier de doléances a été ouvert au secrétariat de la mairie, sur lequel les citoyens qui le souhaitent peuvent énoncer leurs propositions.

    Cahier revendicatif :

    - Taxer immédiatement le fuel lourd pour les gros bateaux (1 bateau émet autant de CO2 que 1,7 million de voitures).

    - Taxer le kérosène quitte à augmenter le prix du billet d’avion.

    - Abonder la transition écologique à hauteur de 30 % (au lieu de 20 %) des taxes prélevées sur les énergies carbonées.

    - Abandonner l’augmentation de la taxe fuel-essence prévue en janvier.

    - Rétablir immédiatement l’ISF.

    - Abandonner l’augmentation de 1,7 % de la CSG et redonner du pouvoir d’achat aux pensions.

    - Augmenter le SMIC au-delà de la simple règle de l’inflation.

    - Moratoire sur le CICE et reprise, le cas échéant, après analyse des résultats constatés, après deux ans de fonctionnement.

    - Réduire le train de vie de l’Etat (suppression du Sénat, réduction du nombre de députés et contrôle strict de leur IRFM tous les ans, abolition des privilèges des anciens présidents, des premiers ministres et anciens ministres de l’Intérieur).

    - Rétablir les services publics en zone rurale.

    - Déserts médicaux, accès aux soins : combler le fossé entre les villes et les campagnes.

    - Refonte des collectivités territoriales.

    - Renationaliser les autoroutes.

    - Abandonner l’augmentation du contrôle technique.