Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Social - Page 2

  • La génération dorée est descendue dans la rue

    retraités chalabrois,csgLa grogne a fédéré les retraités du pays chalabrais.

    Jeudi 15 mars les retraités du Chalabrais se sont fortement mobilisés (10 % de la population de la commune qui compte 1100 habitants), pour exprimer leur ras-le-bol contre la baisse de leur pouvoir d’achat et la hausse de la CSG. Le rassemblement a eu lieu devant la mairie, cours Sully, à l’appel d’un collectif citoyen qui s’est borné à dénoncer la situation. retraités chalabrois,csgSituation dans laquelle, « depuis le gouvernement socialiste de François Hollande, les pensions ont été gelées et ce, malgré l’augmentation des prix à la consommation et des services, et les taxes ont été relevées, amputant d’autant le niveau des pensions des retraités, qui ne s’estiment pas être des nantis, avec 1200 ou 1500 € mensuels ».

    Autre inquiétude, avec « un gouvernement qui déclare défendre le système de répartition voulu à la création de la sécurité sociale en 1945, et basé sur la solidarité intergénérationnelle, les actifs cotisant pour les retraités. Tandis que le président Macron décide le contraire, en appelant les retraités à fournir un effort pour les actifs ».

    retraités chalabrois,csg

    Egalement mise en avant, « la petite musique qui dit que les retraités vivent mieux que les actifs, une litanie qui vise uniquement à dresser les uns contre les autres. N’oublions pas que les retraités d’aujourd’hui ont été les actifs d’hier. Et, par ailleurs que ces mêmes retraités font marcher le commerce et les services, aident leurs enfants et petits-enfants comme ils ont, en leur temps, aidé leurs parents, s’investissent amplement dans les associations, notamment caritatives ».

    Autres questions posées lors de ce rassemblement, « les retraités propriétaires de leur logement doivent-ils avoir aujourd’hui mauvaise conscience après une vie de labeur ? Le chômage des jeunes doit-il aussi leur être imputé ? ».

    retraités chalabrois,csgCette mobilisation sous le balcon de l’hôtel de ville a renvoyé l’image de retraités déçus, « qui ont la sourde impression d’être indûment ponctionnés alors que certaines largesses sont accordées aux plus riches et, notamment, en ce qui concerne l’ISF ou autres avantages distribués aux détenteurs du CAC 40 ». Et de souligner que depuis 1995, les pensions ne sont plus indexées sur les salaires, mais sur les prix, et que les différents gouvernements n’ont eu de cesse que de tirer la société vers le bas.

    Expérience aidant, la « génération dorée » a émis un dernier doute, quant à la profession de foi stipulant que les retraités ne perdront rien dans la mesure où ils seront exonérés de la taxe d’habitation. Précisant pour conclure, « cela ne vaudra que lorsque la mesure sera effective. Pour le moment, ils en supportent la charge, sans compter le gel des pensions jusqu’en 2019 ».

    En date du 20 mars, le collectif chalabrois a adressé une lettre ouverte à Mme Mireille Robert, députée de la 3e circonscription de l’Aude, lettre conclue sous la forme d’une mise en garde :  « Attention ! Les 16 millions de retraités pourraient bien exprimer leur colère jusque dans les urnes… ».

    retraités chalabrois,csg

  • Ehpad : mobilisation pour un accompagnement digne des aînés

    Manifestation. Les familles et la population ont soutenu l'action du personnel.

    ehpad hauts-de-bon-accueil,fhfL’insuffisance des ressources reste au cœur des revendications.

    La mobilisation ne faiblit pas sur les Hauts-de-Bon-Accueil, où le personnel de l’Ehpad était réuni jeudi 15 mars, afin de prendre part à la journée de manifestation nationale. Nouvelle mobilisation après celle du 30 janvier dernier, pour dénoncer les conditions de travail devenues déplorables au fil des ans, mais également pour défendre les conditions de vie des résidents. Présents devant l’établissement, familles et citoyens chalabrois étaient venus soutenir celles et ceux qui au quotidien, sont en première ligne pour constater les ravages des coupes budgétaires imposées dans le cadre de la réforme de la tarification dépendance.

    Egalement dénoncée par la Fédération Hospitalière de France (FHF), « cette réforme injuste et inéquitable, aggrave le malaise des directeurs et des personnels des Ehpad publics. Les organisations, déjà soumises à de fortes tensions depuis longtemps, craquent, expliquant la mobilisation dans les mouvements de grève des personnels du 30 janvier et 15 mars ».

    Evoquant le travail des parlementaires, Sylvie Soinnard, directrice de l’Ehpad et du SSIAD de Chalabre, déléguée départementale du secteur médico social de la FHF, rappelle que « tous les rapports reconnaissent l’insuffisance des ressources et appellent non seulement à ne pas réduire les financements des Ehpad mais à les accroître, et refonder le modèle de financement des Ehpad et de la dépendance ».

  • Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil : Pour un accompagnement digne, de nos aînés

    En prévision de la nouvelle grève nationale des Ehpad et Services de Soins à Domicile programmée aujourd’hui jeudi 15 mars, Sylvie Soinnard, directrice de l’Ehpad et du SSIAD de Chalabre, appelle en sa qualité de déléguée départementale du secteur médico social de la Fédération Hospitalière de France (FHF), les citoyens à se mobiliser massivement, aux côtés du personnel de l’Ehpad, des résidents et des familles, à partir de 14 h.

    Elle souhaite porter à la connaissance de chacun, le communiqué de presse de la FHF Occitanie, sur la situation de tension dans les Ehpad publics :

    « Une réforme de la tarification dépendance injuste et inéquitable pour les Ehpad publics qui aggrave le malaise des directeurs et des personnels dans ces établissements.

    Les organisations, déjà soumises à de fortes tensions depuis longtemps, craquent, expliquant la mobilisation dans les mouvements de grève des personnels du 30 janvier et 15 mars 2018.

    Tous les rapports des parlementaires reconnaissent l’insuffisance des ressources et appellent non seulement à ne pas réduire les financements des Ehpad mais à les accroître, et refonder le modèle de financement des Ehpad et de la dépendance.

    La FHF poursuit sa mobilisation car les avancées obtenues restent en décalage au regard de l’impasse actuelle, elle demande :

    Pour les résidents, leur famille et les personnels aux chevets des résidents, une assurance à minima de maintien des financements de la Dépendance, dans l’attente d’une refondation du modèle de financement structurelle urgente. Pour que cette réforme n’amplifie pas encore cette maltraitance sociétale sourde à l’égard de nos aînés, qui désormais gronde.

    Pour les directeurs des Ehpad, une plus grande transparence et souplesse dans le dialogue de gestion des autorités de tarification pour leur permettre d’assurer au mieux l’exercice périlleux d’équilibriste qui leur est imposé, dans ce contexte avéré d’insuffisance de ressources majeur ».    

  • L’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil se mobilise à nouveau

    Après la journée d’action du 30 janvier dernier, le personnel de l’hôpital local des Hauts-de-Bon-Accueil observera une nouvelle journée de grève le jeudi 15 mars. Les demandes relatives à l’amélioration de l’accompagnement, des services, et des soins envers les personnes âgées n’ayant pas été entendues, le personnel gréviste invite les familles et la population à venir manifester leur solidarité, autour de 14 h, devant l’établissement.

    ehpad hauts-de-bon-accueil

    La journée du 30 janvier dernier avait été très suivie

  • Du Blau au Chalabreil

    Anniversaire du 19 mars 1962.

    fnaca chalabre

    Archives, Cérémonie du 19 mars, Années 1980

    Le comité Fnaca et son président Gérard Couteau, invitent la population à se joindre à la commémoration du 56e anniversaire du Cessez-le-feu en Algérie. La cérémonie aura lieu le lundi 19 mars, en présence des corps constitués et des élus. Rassemblement devant la mairie d’où le cortège partira à 11 h vers le monument aux Morts : dépôts de gerbe, minute de silence, sonnerie aux morts, lecture du manifeste de la Fnaca. L’accompagnement musical sera assuré par la formation Batucada. Cette manifestation sera clôturée par un vin d’honneur, salle du conseil municipal.

    La grogne fédère les retraités.

    Un collectif de retraités et futurs retraités résidant en Kercorb vient de se créer. Une manifestation est organisée à son initiative le jeudi 15 mars, contre la hausse de la CSG et la baisse du pouvoir d'achat. Rendez-vous devant la mairie de Chalabre à 11 h 45, prise de parole et apéritif tiré du sac à l'issue du rassemblement.

    fnaca chalabre

  • Rencontre avec le CLIC : « Anticiper, le secret du bien vieillir »

    clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilIl existe une méconnaissance des prestations et des droits auxquels les personnes de plus de 60 ans peuvent prétendre.

    Mercredi 13 décembre, l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil réunissait une assemblée venue à la rencontre du CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude (Centre local d’information et de coordination), un service du Département dédié aux 60 ans et plus. Lequel assure une fonction d’information, d’orientation et de conseil auprès des personnes âgées, mais aussi auprès de leur famille et de leur entourage.

    clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Accueillies par Sylvie Soinnard directrice de l’Ehpad et Joliette Coste, adjointe au maire de Chalabre, Mmes Anne-Marie Combes, responsable de coordination, et Martine Moulines, chargée d’accueil, du CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude, ont présenté le guide des Droits et prestations des seniors du Département. Ce guide reprend les aides qui peuvent être octroyées dans le cadre d’un maintien à domicile ou d’un accueil en établissement d’hébergement. Y figurent aussi les différentes mesures de soutien et protection, les dispositifs concernant les ressources, les aides financières, la santé, la fiscalité, l’octroi d’une carte d’invalidité, de stationnement...

    En outre, des actions mises en place en direction des familles qui s’occupent quotidiennement de leurs proches âgés dépendants dans le cadre de l’aide aux aidants familiaux, ont été présentées à un public qui a témoigné de l’importance de ces aides, et de la qualité des interventions des professionnels de gérontologie présents sur le territoire.

    Pour toute information, il est conseillé de contacter le CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude, Maison du Département, avenue André Chénier à Limoux (04 68 69 79 60).

    clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

    Quelques chiffres

    La population cible :                          

    27% de la population de l’Aude, aujourd’hui, est âgée de plus de 60 ans. Ces personnes expriment le souhait de rester vivre à leur domicile (33 % en Moyenne et Haute Vallée de l’Aude).

    11,6% ont plus de 75 ans et 80% d’entre elles sont aidées régulièrement par un proche, communément appelé, « proche aidant ou aidant familial » (14.5 % en Moyenne et Haute Vallée de l’Aude).

    L’enjeu de la démarche :

    Selon une étude de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), 63 % des aidants s’investissent quotidiennement et ce pendant une durée moyenne de 4 ans. Ainsi, leur temps libre est réduit, pour ne pas dire inexistant, avec bien souvent un nécessaire réaménagement de leur temps d’activité professionnelle. 93 % se sentent épuisés, 9 aidants sur 10 sont déprimés et 79 % se déclarent en mauvaise santé. 80 % se disent peu ou mal informés. D’ailleurs, dans un tiers des cas, ils ne bénéficient d’aucune aide.

  • Goûter de Noël avec les Restos du Cœur

    Mercredi 20 décembre, le centre de la Croix de Missions servait de cadre à une petite fête qui a réuni les bénévoles des Restos du Cœur et les bénéficiaires du canton. L’occasion en ces veilles de fêtes de fin d’année, d'être ensemble et de partager un grand moment convivial. Chacun aura mis la main à la pâte, à en juger notamment par la succulente variété de gâteaux « fait maison », dégustés dans une ambiance des plus gaies. De nombreux cadeaux ont également été distribués, en présence de Jean-Jacques Aulombard, maire, salué pour le soutien que la commune apporte à l’équipe.

    Etaient également remerciés, les commerçants qui ont offert boissons et gâteaux, pour une première réussie, expérience qui devrait être renouvelée. L'équipe bénévole des Restos du Coeur du Pays chalabrais souhaite une bonne et heureuse année à toutes et tous.