Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Social - Page 6

  • Jean-Jacques Aulombard a pris congé des Hauts de Bon-Accueil

    JJA.jpgJean-Jacques Aulombard aux côtés de ses collaboratrices de l’Ehpad. 

    A l’entrée de l’hiver 1987, un nouveau directeur venu de Montpellier prenait ses fonctions à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, maison de retraite de la rue Saint-Pierre. Jean-Jacques Aulombard succédait à Nicole Rebel, en partance pour les Alpes-Maritimes, et signait alors un bail de 25 ans avec le pays chalabrais. 

    Le vendredi 14 septembre dernier, non loin du parc où tout avait débuté, une nombreuse assemblée s’est retrouvée afin d’accompagner sur la voie dorée de la tranquillité, un directeur à l’orée de la retraite. Une fête très amicale a ainsi réuni collègues, personnel et amis, sous les platanes de la place Charles Amouroux, où Jean-Jacques Aulombard  a officiellement mis un terme à son activité professionnelle. Un retrait relatif néanmoins, puisque le néo retraité, va garder un contact étroit avec le canton de Chalabre, dont il est le conseiller général. Ce que n’a pas manqué de souligner Christian Guilhamat, maire de Chalabre, à la conclusion de l’hommage rendu au nom de la municipalité.

    Il revenait ensuite à Ghislaine Vanwersch-Cot, nouvelle directrice intérimaire de l’Ehpad, de saluer l’action de son prédécesseur, et d’affirmer sa volonté de poursuivre dans la même ligne. Le personnel soignant et administratif s’adressait ensuite à son directeur, par le biais d’un remarquable reportage vidéo, retraçant les étapes d’un parcours initié voilà près d’un quart de siècle.

    Ces témoignages de reconnaissance auront certainement fat naître un peu de nostalgie dans le cœur de Jean-Jacques Aulombard, qui remerciait chaleureusement l’assistance. Avant de féliciter tout particulièrement son personnel, et une coopération qui aura permis de mener à bien nombre de projets, en faveur des résidents. Excellente retraite à Jean-Jacques Aulombard, et bienvenue à Ghislaine Vanwersch-Cot.

  • Résidence du "Clos de Bon Accueil" : le chantier est ouvert

    Vue Chantier Juin 2012.jpgLa vieille ferme de Bon-Accueil a renoué avec le ballet des camions.

     

    Depuis quelques jours déjà, les pelleteuses sont entrées en action sous la colline de Roquefère, où sortiront bientôt de terre, huit maisons traditionnelles. Sur un site attenant à l’hôpital local, une petite résidence intimiste, intermédiaire entre logement de droit commun et hébergement en institution, sera livrée au printemps 2013.

    Ce lotissement baptisé « Clos de Bon Accueil » bénéficiera sous la forme de T2 ou T3 avec jardin privatif et place de stationnement privée, de la proximité immédiate d'un établissement de santé. Grâce à une convention passée avec l’EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), cet habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, conciliera sécurité, confort, convivialité et sérénité. Les futurs résidents bénéficieront ainsi de services de restauration, de soins, et pourront participer à la vie de la maison de retraite.

    A titre indicatif, il en coûtera 113.000 € TTC (loyer prévisionnel 471,12 €) pour un T3 (66,32 m²), et 93.200 € TTC (loyer prévisionnel 388,21 €) pour un T2 (50,05 m²). Pour plus d’informations, contacter Jean-François Gliosca au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20, ou via l'adresse mail dédiée à l'opération : valorim.leclosdebonaccueil@gmail.com  

  • André Viola et le conseil général à la rencontre des élus du Chalabrais

    Les visites à Montjardin, au collège Antoine-Pons et au Musée du Quercorb étaient à l’ordre du jour.

    André Viola, président du conseil général de l’Aude, était présent tout dernièrement en pays chalabrais, pour une visite des réalisations et des chantiers en cours, ayant bénéficié d’investissements subventionnés. Ce tour d’horizon effectué en compagnie du conseiller général Jean-Jacques Aulombard, a commencé à Montjardin où l’accueil était assuré par Jacques Laffont, maire, et Manuel Montoro, adjoint.

    Après constat des différents travaux de rénovation menés sur la commune, une halte était prévue au collège Antoine-Pons, avec le concours de Christian Guilhamat maire de Chalabre, et Marie-Thérèse Roque, principale de l’établissement. Une visite effectuée dans le cadre du projet de chaufferie bois, présenté en octobre 2010. Inscrite dans le projet « Audevant » initié par le Département, et dans le projet local Agenda 21, cette réalisation à venir permettra de mettre en œuvre les concepts de développement durable. Ainsi, le collège Antoine-Pons, dont la chaudière à mazout donne des signes de faiblesse, sera équipé dès la rentrée 2012, d'une chaudière à bois qui chauffera également l'école primaire et l'école maternelle. En partenariat financier avec la Région et l'Ademe, un nouveau local adjacent au collège qui contiendra la chaudière à bois, l'ancienne chaudière à mazout (en réserve) et le silo des plaquettes pour environ un mois de chauffe, sera également construit. Le démarrage des travaux, d'un montant de 400.000 €, est programmé pour le mois de juin. Dès l’hiver prochain, les élèves du secteur seront des précurseurs pour évaluer les bienfaits de cette source d'énergie renouvelable et peu polluante.

    IMG_1043.JPGLe projet de chaudière à bois avait été présenté, lors d’une précédente visite au collège (photo, archives octobre 2010).

    Cette rencontre avec les élus s’est terminée au musée du Quercorb à Puivert, en compagnie de Gaston Bauzou, maire, de ses adjoints, et de Jean-Pierre Salvat, président de la CCC (communauté de communes du Chalabrais). Ouvert depuis le 31 mars, le musée propose un salon d’accueil plus spacieux, et une nouvelle boutique, offrant un choix plus large d’objets artisanaux et d’ouvrages thématiques. A ces travaux s’ajoute l’aménagement de deux appartements à louer, au-dessus du musée (renseignements à la CCC, 04 68 69 21 94)

  • Extension programmée pour la crèche « Vanille et Chocolat »

    vanille et chocolatPour Martine Raynaud et Yves Ettori, la mission première de la crèche est de répondre à la demande exprimée par les familles.

    L'association « Vanille et Chocolat », gestionnaire de la crèche intercommunale, tenait dernièrement son assemblée générale dans les locaux de la crèche, rue St Pierre, en présence d’une assistance représentant les adhérents et le personnel. Les élus locaux avaient également répondu à l’invitation, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, Jean-Pierre Salvat, Daniel Lefebvre et Lucien Clergue, président et vice présidents de la communauté de communes du Chalabrais (CCC), Christian Guilhamat et Yves Bachère, maire et maire-adjoint de Chalabre.

     Le président Yves Ettori et Martine Raynaud, directrice de l’établissement, abordaient les deux points principaux proposés à l'ordre du jour, le vote du budget 2012, et la création d'une annexe à la crèche. Il apparaît ainsi que le budget 2012 prévoit le maintien de l’activité soutenue, constatée en 2011 (39 000 heures réalisées, pour un taux d’occupation de 78% sur 24 places). Il correspond  aux dépenses et aux prévisions d'activité inclues dans le contrat Enfance-Jeunesse 2011-2014.

    Au chapitre des projets, et après confirmation du pic de saturation atteint par la crèche (effectifs au complet jusqu'en juillet 2012), la création d’une annexe prend forme. Justifiées par l’augmentation de la demande, dix places seront créées dans les locaux de l’école maternelle de Ste Colombe-sur-l’Hers. Comme le précisait Yves Ettori, la  réalisation sera assurée par la communauté de communes, et l’association « Vanille et Chocolat » sera responsable de la gestion. Ce projet devrait être rapidement finalisé, sous réserve de vérification de la viabilité financière et technique par la CAF, la PMI et la CCC.

     Vingt places seraient alors disponibles en Kercorb, et dix sur le Plantaurel, grâce à une extension qui permettrait non seulement de répondre à la demande et de donner plus d’espace à la crèche de Chalabre, mais aussi de redonner vie à des locaux scolaires pour l’heure fermés.

  • « Le Clos de Bon-Accueil » livré au printemps 2013

    Cette petite résidence, de huit maisons traditionnelles, propose un habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite.

     

    Le Clos de Bon-Accueil,jean-françois gliosca,jean-jacques aulombard,christian guihamatUne perspective du futur lotissement destiné à recevoir des personnes âgées.

    Le projet courait depuis 2008, motivé par un constat qui s’impose chaque jour davantage, la société vieillit, et les citoyens souhaitent vivre le plus longtemps possible à domicile. Par ailleurs, et pour des raisons économiques, l’entrée en maison de retraite ou EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ne se fait qu’au dernier moment, lorsque la dépendance devient trop importante pour être vécue à domicile.

    Face à cette conjoncture, Jean Jacques Aulombard, directeur de l’EHPAD et conseiller général du canton de Chalabre, estime indispensable de parier sur des solutions d’avenir. Comme peut-être, la conception d’un habitat intermédiaire entre le logement de droit commun et l’hébergement en institution, conciliant accessibilité et fonctionnalité, avec esthétique.

    Une alternative à l'entrée en institution     En accord avec la municipalité chalabroise, qui a vendu le terrain, un contact a donc été pris avec « Valorim Développement », une société basée dans le Var qui développe des opérations de promotion immobilière médico-sociale atypiques, participant à la création d’alternatives à l’entrée en institution, et à la valorisation optimale d’un site complet. A Chalabre, ce site jouxte l’hôpital local des Hauts de Bon-Accueil, et deviendra dans les mois qui viennent, une petite résidence intimiste de huit maisons traditionnelles, « Le Clos de Bon Accueil ». Cet habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, en T2 ou T3, avec jardin privatif et place de stationnement privée, conciliera sécurité, confort, convivialité et sérénité. De plus, les futurs résidents bénéficieront de conventions passées avec l’EHPAD pour la restauration,  les soins, et la participation à la vie de la maison de retraite.

    Un nouveau modèle économique     A titre indicatif, il en coûtera 113.000 € TTC (loyer prévisionnel 471,12 €) pour un T3 (66,32 m²), et 93.200 € TTC (loyer prévisionnel 388,21 €) pour un T2 (50,05 m²).

    le clos de bon-accueil,jean-françois gliosca,jean-jacques aulombard,christian guihamatComme l’explique Jean Jacques Aulombard, « Il s’agit d’un nouveau modèle économique qui recentre les activités des EHPAD sur leurs missions premières (le soin, l’animation et l’accompagnement dans les besoins quotidiens) et qui laisse à des investisseurs privés la charge de financer et de réaliser l’hébergement des personnes âgées ». Les travaux de construction débuteront au premier trimestre 2012. La livraison est prévue au printemps 2013.

    Pour tout renseignement, contacter Jean-François Gliosca (photo) au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20, ou via l'adresse mail dédiée à l'opération : valorim.leclosdebonaccueil@gmail.com

  • Mobilisation en marche au PS

    Galette PS 2012 003.jpgLa section cantonale du parti socialiste de Chalabre s’est réunie ce mardi soir à Chalabre et à cette occasion, Marie-Christine Muelas, secrétaire de section, a présenté ses vœux aux militants pour l’année 2012 : traditionnellement des souhaits de santé, de bonheur et de réussite mais aussi une belle victoire au printemps pour François Hollande, candidat à la présidentielle et pour les idées de justice et d’égalité défendues par le parti socialiste.

    Lors des débats de la section portant sur l’organisation de la prochaine campagne, ayant mesuré l’enthousiasme né pendant les primaires d’octobre dernier, il a été décidé d’y associer tous les sympathisants qui le souhaiteront et pour cela, un courrier de principe va leur être adressé dans les prochains jours.

    La section a également approuvé à l’unanimité l’adhésion d’un nouveau militant en son sein, puis la soirée s’est achevée par un moment de convivialité, autour du verre de l’amitié et d’une galette des rois.

  • Huit villas pour les seniors

    L'article qui suit, rédigé par Bruno Coince (Journaliste à la rédaction de Limoux), a paru dans l'édition de l'Indépendant du mercredi 11 janvier 2012.

    ehpad,jean-françois glioscaLa parcelle sur laquelle devrait se dresser bientôt, les nouvelles constructions (au second plan, la ferme de Bon-Accueil).

    Huit villas bâties avec des matériaux écologiques, et destinées à accueillir des personnes âgées, sont en projet. Leurs constructions devraient intervenir prochainement. "Ces villas seront à la fois des logements classiques et une forme d'établissement d'hébergement pour personnes âgées", explique Jean-Jacques Aulombard, le conseiller général du canton. Il porte le projet en étroite collaboration avec Christian Guilhamat, le maire du village. "Ces villas sont mises en place dans la perspective de l'arrivée d'une population de retraités dans notre région. Tout autour sera instauré un système de services dont notamment le portage des repas à domicile et des soins infirmiers".    

    C'est Jean-François Gliosca, un promoteur du Var, qui est chargé de la construction des villas : "Je le connais depuis longtemps et j'ai pensé à lui pour ce projet"

    A suivre, le lien vers un prochain article de Bruno Coince.