Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Social - Page 5

  • Ils ont tourné la page Cartofrance

    Cartofrance News.jpgGérard Calbo (à gauche) et Daniel Lopez (au centre), ont finalisé la cession de la société avec Marie-Christine et Eric Giraud.

    L'aventure avait commencé en 1993, lorsqu'ils avaient choisi de relever le challenge qui se présentait à eux, à la suite de la mise en liquidation des Ets Franzone. De jeunes chômeurs bénéficiant du soutien de Pedro Alzamora, actionnaire de la Catalogne espagnole, avaient créé l'entité Cartofrance, dans les locaux historiques de la rue du Pont-Vieux. Deux ans plus tard, et à la faveur d'une activité en progression constante, le coeur de l'entreprise se déplaçait vers la zone artisanale de la Gare, dans un atelier-relais mis à disposition par l'équipe municipale de Jacques Montagné. Une extension des locaux interviendra en l'an 2000, avant un dernier agrandissement opéré en 2005, destiné à accueillir un combiné TCY, tout droit venu de Chine. En l'occurrence, une nouvelle machine aux performances confirmées, permettant un traitement plus rapide du carton d'emballage, et une impression en trois couleurs.

    A quelques jours d'un anniversaire marquant deux décennies prospères, Gérard Calbo, chargé de la gestion commerciale et de la fabrication, et Daniel Lopez, responsable du secteur administratif, ont opté pour une fin d'activité dans l'industrie du cartonnage. D'un commun accord, les deux associés ont décidé de rendre le tablier, non sans avoir auparavant pris les dispositions nécessaires afin de pérenniser l'activité au sein de l'entreprise Cartofrance. Il ne restait plus alors qu'à transmettre le témoin, ce qui était fait tout dernièrement auprès de Eric et Marie-Christine Giraud, nouveaux gestionnaires de l'établissement de la Z.A. de la Gare. L'occasion de souhaiter à chacun, une pleine réussite dans les nouvelles activités qui sont les leurs à présent.

  • Le « Clos de Bon-Accueil » ouvre ses portes

    clos de bon-accueil,jean-françois gliosca,valorim développementA compter du mois d'avril, les nouvelles habitations accueilleront leurs premiers résidents.

    Les travaux de construction engagés au premier trimestre 2012 sont à présent terminés, et le « Clos de Bon-Accueil », petite résidence intimiste de huit maisons individuelles, sera proposé à la location, à compter du 30 avril prochain. Il s'agit de six T2 et de deux T3, érigés de plain-pied sur un site attenant à l’hôpital local, par la société « Valorim Développement », basée dans le Var. Jean-François Gliosca, promoteur du projet, a voulu développer une opération d'accession immobilière médico-sociale, qui participe à la création d’alternatives à l’entrée en institution.

    Cet habitat adapté à la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite, concilie sécurité, confort, convivialité et sérénité. Chaque maison a été dotée d'une isolation thermique et phonique renforcées, avec parking privatif, cuisine semi-équipée, pour un loyer mensuel à partir de 404 €, donnant droit à l'APL, repas, blanchisserie et animations sur options, grâce à une convention passée avec l'hôpital local.

    La location ouverte à tous, est soumise à conditions de ressources. Pour plus d’informations, contacter Jean-François Gliosca au 09 75 92 37 69 ou 06 47 27 22 20, ou via l'adresse mail dédiée à l'opération : le-clos-de-bon-accueil@valorim-developpement.fr

    clos de bon-accueil,jean-françois gliosca,valorim développement

  • Initiative Haute-Vallée de l'Aude soutient la reprise de Cartofrance

    Cette société spécialisée dans le cartonnage, sise au coeur de la zone artisanale de la gare, a changé de mains.

    HVAI Initiative Cartofrance Janvier 2013 009.jpgEric et Marie-Christine Giraud (à droite), ont reçu le soutien du président Pierre Vergé (au centre).

    A l'automne 1995, la société Cartofrance créée fin 1992, quittait les locaux historiques mais exigus de la rue du Pont-Vieux, pour aménager dans l'espace d'un atelier-relais réalisé par la commune de Chalabre, et mis à disposition de l'entreprise. L'entité Cartofrance devenait alors une réalité, sous l'impulsion de quatre ouvriers devenus chômeurs, décidés à relever le défi de créer leur propre entreprise.

    Une page tournée     Au terme de deux décennies marquées par une progression constante de son activité, en étroite collaboration avec Cartolot, fidèle partenaire catalan, la société chalabroise vient de tourner une nouvelle page de son histoire. Avant que l'année 2012 ne cède la place, une passation de témoin est en effet intervenue entre la direction actuelle, et Eric et Marie-Christine Giraud, lesquels veillent à présent aux destinées de la société sise au coeur de la zone artisanale de la gare. Cette transmission a obtenu le soutien de l'association "Initiative Haute-Vallée de l’Aude", présente tout dernièrement au siège de l’entreprise, pour une remise de prêt. A cette occasion, Eric et Marie-Christine Giraud entourés de leurs douze employés, ont reçu des mains de Pierre Vergé, président d’IHVA, un chèque de 45.800 € à taux zéro, couplé à un prêt de 10.000 € du Nacre, pour la reprise de la société Emballages Cartofrance. Cette entreprise d’envergure nationale, spécialisée dans la transformation de plaques en carton ondulé, micro-cannelure et compact en caisses cartons ainsi que dans la production de calages, va donc pouvoir développer plus encore son influence et sa compétitivité.

    emballages cartofrance,initiative haute-vallée de l'audeEric Giraud a proposé une visite guidée de la société.

    Une visite du site a eu lieu en présence des élus et acteurs économiques du territoire, qui se sont félicités de l’action de l’association et de l’investissement des nouveaux repreneurs. Tour à tour, Jean-Jacques Aulombard conseiller général du canton, et Christian Guilhamat maire de Chalabre, se sont exprimés pour adresser leurs vœux de réussite et renouveler leur soutien aux dynamiques repreneurs. La visite s’est achevée autour d’un cocktail réunissant partenaires et salariés de Cartofrance.

    Un album-photos Emballages Cartofrance a été mis en ligne.

  • Le Père-Noël a dressé la table

    Marthe Déc. 2012.jpgC’est avec grand plaisir que Marthe Brembilla a accueilli une vieille connaissance.

    Il existe en Kercorb un personnage à l’image du Père-Noël, à la différence près qu’il effectue ses rondes 365 jours par an ou presque. Et cela pour le plus grand bonheur des personnes âgées bénéficiant du service de portage des repas à domicile. Mardi 25 décembre, Yves Deckmyn, émissaire officiel détaché par l’hôpital local, est reparti en tournée, après avoir revêtu le costume d’un vieux patriarche adulé par petits et grands.

    Son arrivée dans les chaumières desservies sur l’ensemble du canton du Chalabrais ne sera pas passée inaperçue, générant parfois même quelques larmes d’émotion, comme ce fut le cas du côté de la ferme du Boyer, sur les hauteurs de Rivel. Une initiative saluée depuis la Place Espérance Folchet  jusqu’à Nébias ou Montbel, et pour laquelle l’ami Yves, modèle de ponctualité s’il en est, a été chaudement remercié.

  • Une nouvelle directrice à la tête de l'Ehpad

    La nouvelle directrice, Ghislaine Vanwersch-Cot, a pris ses fonctions à l'hôpital local des Hauts-de-Bon-Accueil.  

    CA Ehpad Déc. 2012.JPGChristian Guilhamat, Ghislaine Vanwersch-Cot, Jean-Jacques Aulombard et Annie Bohic-Cortes.

    L’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), réunissait vendredi 14 décembre, les membres de son conseil d'administration. Cette nouvelle réunion de travail s’est déroulée en présence de Ghislaine Vanwersch-Cot, nouvelle directrice par intérim de l’établissement, accueillie par Jean-Jacques Aulombard, son prédécesseur.

    Nouvelle venue en Kercorb, Ghislaine Vanwersch-Cot possède déjà une bonne expérience professionnelle, puisqu'elle arrive de l’hôpital Antoine-Gayraud de Carcassonne où elle travaille dans le secteur hospitalier en qualité de directrice-adjointe, depuis 2001.

    Comme elle a pu le souligner, c’est avec une belle dose d'enthousiasme et de bonne volonté, qu'elle souhaite assumer ses nouvelles fonctions. Ghislaine Vanwersch-Cot devait ensuite affirmer son souhait d'établir une continuité de qualité dans la gestion de cet établissement, en ayant à cœur de poursuivre la politique de partenariat menée notamment avec Carcassonne, au sein du territoire de santé.

    Christian Guilhamat, président du conseil d'administration de l'Ehpad, Jean-Jacques Aulombard conseiller général du canton de Chalabre et Annie Bohic-Cortes conseillère générale du canton de Quillan et Saint-Hilaire, lui ont adressé leurs souhaits de bienvenue. Ils l’ont également assuré de leur entier soutien, afin de mener à bien les projets de développement et de coopération, pour le bien être de la population de la Haute-Vallée de l’Aude. 

  • Inscriptions aux Restos du cœur

    Restos 2012.jpgLes bénévoles sont fin prêts pour assurer une nouvelle campagne.

     

    L'équipe du centre de Chalabre est prête pour le lancement de la campagne hivernale 2012/2013. Les inscriptions doivent impérativement être réalisées avant le début de la campagne. Elles auront lieu au local Nys, avenue Rhin et Danube (route de Limoux) à Chalabre, le mardi 20 novembre de 13 h 30 à 16 h 30 et le vendredi 23 novembre 2012 de 8 h 30 à 11 h 30. La première distribution aura lieu le mardi 27 novembre, de 14 h à 17 h.

  • Le projet de maison de santé a été labellisé

    J.J. Aulombard.jpgJean-Jacques Aulombard, conseiller général du canton de Chalabre, communique sous ce titre :

    « Pierre-Henri Franzone, président de l’association «Maison de santé pluridisciplinaire du Kercorb» informe la population du canton de Chalabre que le projet d’une maison de santé vient d’être labellisé par l’agence régionale de Santé du Languedoc Roussillon (ARS). Cette étape était cruciale car une telle structure ne peut exister que si l’ARS labellise ce projet.

    Dans un contexte de désertification médicale, la création de cette maison de santé est primordiale pour la couverture sanitaire du canton et la dispensation des soins à la population.

    En tant que conseiller général du canton de Chalabre, je tiens à féliciter personnellement tous les professionnels de santé, médecins, cabinets libéraux, pharmacien, kiné, ostéopathes, infirmières, podologues, orthophonistes, ... qui ont coopéré de manière très efficace et conçu ce projet qui est le leur. Je tiens à féliciter particulièrement Patrice Gastineau, ostéopathe installé à Chalabre, qui est le rédacteur de ce projet. Il faut d’ailleurs souligner l’énorme investissement de Patrice Gastineau et la qualité rédactionnelle du projet de l’équipe. Ce travail de grande qualité a trouvé son aboutissement avec la labellisation de l’agence régionale de santé qui n’autorise que des projets excellents.

    Désormais le dossier va bénéficier du soutien financier de l’ARS, et  la communauté de communes s’est engagée à aménager en partenariat avec l’association « MSP du Kercorb », cette nouvelle structure pour le bien de la population du canton ».