Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ramonville

  • Rugby : L’USKBP prépare la rentrée

    uskbp xv,ramonvilleRenforcé à l’intersaison, le groupe « rouge et bleu » est impatient de renouer avec la compétition.

    Le quinze du président Jacques Cunillera est entré dans la dernière ligne droite, avant un retour à la compétition prévu le dimanche 24 septembre à Castillon-en-Couserans (Ariège). Dans la perspective d’une nouvelle campagne engagée dans le championnat de 4e série Midi-Pyrénées, les joueurs de l’Entente Kercorb-Bastide-Peyrat accueillaient samedi 17 septembre, la formation de Ramonville, club évoluant en 1ère série. Un match amical aux allures de retrouvailles, qui aura permis un retour en arrière, lorsque les deux équipes s’étaient retrouvées en finale du championnat de 4e série. C’était le 8 mai 2005 et le quinze du président Thomas Cuaresma l’avait emporté face aux banlieusards toulousains, sur la pelouse de Montesquieu-Volvestre.  

    Au final, un très bon match préparatoire, même si la victoire est revenue aux visiteurs, qui se sont imposés sur la marque de 31 à 17. L’Entente des Trois Clochers a signé trois essais, par l’intermédiaire d’Alex Dumay, Anthony Rodriguez et Alix Fesquet.

    Les choses sérieuses commenceront dès dimanche prochain, avec les phases qualificatives qui verront l’USKBP évoluer en Poule 1, face à Roques-sur-Garonne, le Mas D'Azil, Ste Croix Volvestre, L'Herm, St Clar-de-Rivière, Rieucros, Castelginest, Plateau-de-Sault et Castillon-en-Couserans.

    uskbp xv,ramonville

    uskbp xv,ramonville

    uskbp xv,ramonville

    uskbp xv,ramonville

    uskbp xv,ramonville

  • C'était hier : Rugby : L’U.S.K. XV s’offre le titre de Champion des Pyrénées

    En ce 8 mai 2015, date du 70e anniversaire de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, une autre date anniversaire, moins douloureuse, revient en mémoire. Voilà dix ans tout juste, les amoureux du ballon ovale avaient une raison supplémentaire de manifester leur bonheur.  

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e sérieOlivier Carbonneau et ses partenaires soulèvent un bouclier conquis de haute lutte. 

    En ce dimanche 8 mai, le stade Jean Castet de Montesquieu-Volvestre (31) servait de cadre à la finale de 4° série opposant l’U.S.Kercorb, emmenée par le coach Joël Vitaux, au XV de Ramonville St Agne.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Supporters et supportrices, prêts à embarquer sur le cours d'Aguesseau.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    En attendant le coup d'envoi de la finale.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    La fanfare des supporters de l'US Kercorb à l'échauffement.

    Une rencontre au sommet pour des retrouvailles entre têtes de série, conclue par une superbe victoire chalabroise, score final 32 à 19. Les deux clubs s’étaient déjà rencontrés au mois d’avril, il s’agissait alors de désigner le titre honorifique de leader de 4° série, et Ramonville l’avait emporté par deux fois, 13/10 à Lolo Mazon et 23/12 sur les bords de la Garonne. Résultats qui conféraient aux banlieusards toulousains un léger avantage aux points, à l’heure où Marc Lonchambon assisté de MM. Nicolas Astié et Mathieu Albouze donnait le coup d’envoi de cette finale.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Sébastien Danjou ouvre une première brèche.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Sébastien Romero ne passera pas, mais le débordement suivant sera le bon. 

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Une balle trop haute pour David Rodrigues.

    Un duel sans merci s’engageait dès la première mêlée, qui donnait lieu à une première échauffourée, il était dit que ce serait la dernière. Galvanisé par les clameurs venues de tribunes entièrement parées de bleu et de blanc, le XV de l’U.S.K. imprime d’emblée un rythme infernal à la rencontre, bousculant un mur « rouge et blanc » dans lequel Benjamin Jammet ouvre une première brèche pour aplatir derrière  la ligne (5/0). Ramonville essaie de reprendre l’initiative mais un excellent Didier Pirovano à l’arrière, maintient l’adversaire à distance. Parfaitement secondé dans cette tâche par Olivier Saint Martin, dont le coup de pied rasant envoie un ballon tutoyer la ligne blanche, Sébastien Roméro à l’affût subtilise le cuir à la barbe de son vis-à-vis pour franchir à son tour la ligne (10/0).

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Le huit de devant envoie Cédric Crochard à l'essai.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    La botte d'Olivier Saint-Martin maintient Ramonville à distance.

    Un combat sans merci     Comme prévu, les mêlées donnent lieu à un combat âpre et sans merci, mais la discipline et la cohésion sont chalabroises. Après une pénalité signée Olivier Saint Martin, le huit de devant bleu va prendre le relais pour forcer la décision et un essai tout en puissance de Cédric Crochard permet à l’U.S.K. de mener 18 à rien. Ramonville essaie bien de rassembler ses forces face à la furia bleue et blanche, mais devra attendre les arrêts de jeu pour parvenir enfin à franchir le rideau, grâce à un essai transformé qui porte le score à 18/7 à la pause.  Un break bienvenu pour les acteurs d’une finale qui tient toutes ses promesses, dans le chaudron de la vallée de l’Arize en ébullition, maintenu à température par le tempo endiablé de musiciens supporters.

    La deuxième période est amorcée tambour battant et Benjamin Jammet ne tarde pas à doubler son capital points, en inscrivant un nouvel essai transformé par Olivier Saint Martin, 25 à 7 pour les partenaires d’Olivier Carbonneau qui creusent l’écart et maintiennent Ramonville dans les cordes. L’U.S.K. va alors connaître une légère baisse de régime dont vont profiter les avants ramonvillois, qui lancent et relancent leur joker néo calédonien dans la fournaise. La bataille fait rage dans les vingt-deux du Kercorb, et le pack des bords de Garonne parvient par deux fois à ses fins, réduisant dangereusement l’écart à l’approche de l’ultime quart d’heure (25/19).

    Ramonville est alors à une portée d’essai pour la gagne tandis que les Chalabrois semblent payer leur belle débauche d’énergie. La tension est à son comble, les bancs de touche sont désertés mais c’est finalement une U.S.K. superbe de bout en bout qui porte l’estocade, sur un dernier essai signé Arnaud Molini et transformé par Olivier Saint Martin. 32/19 au planchot, les jeux sont faits, les finalistes de l’U.S.K. sont aux portes du bonheur, tandis que Ramonville rend définitivement les armes, au terme d’une superbe combat.

    Un demi-siècle après leurs aînés champions de France de Promotion à XIII, les Chalabrois ovationnés, goûtent au bonheur de soulever un bouclier conquis avec la manière, à la conclusion d’un match parfait.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Dernières minutes de jeu, un président ému, un coach serein.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Coup de sifflet final.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Le bonheur dans les tribunes.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    La naissance du clan des " Roumegaïres ".

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Supporters et champions font la jonction sur la pelouse.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Le salut des Champions à leurs supporters.

    usc kercorb,ramonville,champion des pyrénées 4e série

    Le président Thomas Cuaresma et les Badalucs, couvent le bouclier conquis par leurs cadets.

  • C'était hier : Rugby : L'USK perd la première manche face à Ramonville

    L'article mis en ligne ci-dessous, avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 6 avril 2005 (Photos archives 3 avril 2005).

    usk,ramonville

    Les rugbymen accueillaient, dimanche 3 avril dernier, le XV de Ramonville pour une confrontation en deux manches, destinées à désigner le leader de 4e série, toutes poules confondues. Un premier test grandeur nature qui a vu le XV du Kercorb concéder la première défaite de la saison sur la pelouse du stade Lolo-Mazon, sur un score final de 13 à 10 pour les représentants de la Haute-Garonne.

    usk,ramonville

    Dès les premiers contacts, les packs en présence engagent une succession de duels sans merci, le jeu se cantonne dans un très court périmètre au centre du terrain. Entrée en matière on ne peut plus physique, le décor était planté, le huit de devant le plus puissant décrocherait le sésame. Comme si la zone des 22 mètres avait été déclarée hors des limites du champ de jeu, chaque formation va s’évertuer à ne céder aucun pouce de terrain. La ligne médiane va servir de repère à un magma de lutteurs pour lesquels l’idée de mettre un seul genou à terre est exclue. Ce travail d’usure va pencher en faveur de Ramonville, crédité d’une première pénalité. L’USK, menée 0 à 3, entame sa course après le score. Peu avant le repos, Didier Pirovano aura l’égalisation au bout du pied mais le cuir file à gauche des pagelles. L’arbitre siffle la pause avec avantage pour les « rouge et blanc » visiteurs.

    usk,ramonville

    Ces derniers, face au vent, vont enfoncer le clou dès la reprise en inscrivant un essai sous les poteaux. L’USK accuse le coup et se retrouve menée 0 à 10. Le réalisme de Ramonville aura pour effet d’aiguillonner des Chalabrois qui donnent la réplique et filent en dame au terme d’une action conclue sous les poteaux par Olivier Carbonneau. Essai transformé par Didier Pirovano. 7 à 10, rien n’est perdu dans une rencontre qui peut basculer à tout moment et c’est une nouvelle fois le XV de Jérôme Bernard, Chalabrois talonnant sous le maillot à damier de Ramonville, qui inscrit une nouvelle pénalité. 7 à 13 pour les visiteurs qui ménagent leur marge de manœuvre. Les sorties sur blessure des piliers Frédéric Boussioux, puis David Bachelard, perturbent le rendement du huit de devant. Mais Didier Pirovano redonne l’espoir dans le camp chalabrois en signant une deuxième pénalité, 10 à 13. Quelques munitions vont enfin parvenir jusqu’à la ligne des trois-quarts, sans conséquence pour Ramonville qui veille au grain. Une dernière tentative échouera à quelques mètres de la ligne.

    Par la plus petite des marges, l’US Kercorb concède le premier acte mais conserve toutes ses chances pour le match retour prévu le 17 avril prochain en Haute-Garonne.

    usk,ramonville

  • Ils ont couru la « Ronde du feu »

    Ramonville 2009 IV.jpgUne fin d'année sportive pour Hervé Taurin et Guillaume Pons.

    Le trio voulait à tout prix boucler l'année 2009 en compagnie des aiguilles du chrono, bien que les rendez-vous soient plutôt rares en décembre pour les fondus de l'asphalte. En cherchant bien pourtant, les «Macadam Kerc Boys» ont fini par se procurer un dossard sur les berges du Canal du Midi, dans les brumes de la périphérie toulousaine. Dernière sortie avant la saison 2010 et septième édition de la Ronde du Feu organisée par les sapeurs-pompiers de la caserne Buchens, ce 10 km qualificatif sur route empruntait un parcours urbain tracé dans le centre de Ramonville, avec un petit crochet vers le port du canal.     

    Précédant 825 concurrents, c'est le Tarbais Nicolas Fernandez qui enlève la course, tandis que les représentants du Kercorb en terminaient sur la piste du stade ramonvillois en 42'06'' pour Guillaume Pons (211e), 43'33' pour Hervé Taurin (271e) et 44'11'' pour leur compagnon serre-file (308e). Un trait définitif était ainsi tiré sur 2009, prochain rendez-vous à Castres le 31 janvier prochain pour une nouvelle Ronde Givrée, course par équipe sur les reliefs du Sidobre.