Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

scouts et guides de france

  • Les Scouts de France ont installé leur campement à la ferme de Segovent

    Scouts Ségovent 14 Juillet 2013 journal.jpgAux côtés de Julien et Aron, les petits scouts goûtent le privilège d'évoluer au grand air.

    C'est une excellente habitude à laquelle le domaine de Ségovent, juché là-haut à une portée de pierre du Calvaire, ne déroge plus depuis maintenant huit ans. C'est ainsi que dix-neuf enfants tout droit venus du 9e arrondissement de Marseille, ont dressé en ce vendredi 12 juillet, leur camp de base. Accueillis par Julien Bonnery maître des lieux, accompagné de Aron son fidèle dogue allemand, les disciples de Robert Baden Powell ont eu, tout comme leurs nombreux prédécesseurs, l'agréable impression de débarquer au paradis du scoutisme.

    le redon,ségovent,scouts et guides de franceEncadré par trois jeunes chefs, Géraldine, Delphine et Héloïse, elles-mêmes présentes en ces lieux voilà cinq ans, le groupe composé de dix-neuf enfants âgés de huit à onze ans, a entrepris la création d'un camp aussi proche que possible de la nature.

    le redon,ségovent,scouts et guides de franceAu fil des jours, et autour des sept tentes dressées à l'orée d'un bosquet de chênes, chacun est invité à développer l'esprit de vie en communauté et en autonomie. En complément, de nombreuses animations sont proposées, entre autres, la visite du château de Mauléon et de la bastide chalabroise, un concours de cuisine, voire même des jeux olympiques.

    le redon,ségovent,scouts et guides de franceMais aussi des balades découvertes, mises à profit afin de développer la notion d'orientation. Le soir venu, les tentes retrouvent leurs petits pensionnaires, impatients de prendre place autour de la grande table. Fourbus certes, mais déjà animés quoiqu'il arrive, par les valeurs de solidarité et de partage.

    le redon,ségovent,scouts et guides de france« Le Redon », du nom de code adopté par ce très sympathique groupe venu à la découverte du Kercorb, mettra un terme à son séjour, le vendredi 19 juillet. L'heure sera venue de prendre congé de Danielle et Julien, et du cadre idyllique des Hauts de Ségovent.

  • Les scouts de France, invités privilégiés du domaine de Ségovent

    saint barnabé-les caillols,scouts et guides de france,ségoventLes filles de St Barnabé-Les Caillols ont promis à Aron qu’elles reviendraient.

    Il était impatient de les voir arriver, Aron le fidèle dogue allemand de Julien Bonnery était à la descente du bus qui amenait tout dernièrement les Scouts et Guides de France de Saint Barnabé-Les Caillols, jusqu’au domaine de Ségovent. Comme toutes celles qui l’ont précédée depuis maintenant six ans, la jeune troupe venue cette fois des quartiers est de Marseille, a installé son camp de base sur les hauteurs de Chalabre, le 17 juillet dernier.

    Exclusivement féminine, la tribu de vingt-sept éléments portant chemise bleue et foulard orange et noir, aura hélas hérité d’une météo déplorable, la pluie tombant sans discontinuer sur le pays chalabrais. Malgré les éléments, le projet d’aventure aura été respecté, ainsi et douze jours durant, les communes de Léran, Montbel, Labastide-sur-l’Hers, auront vu passer des équipages de cinq à sept jeunes filles, invariablement vêtues de leur poncho, stoïques sous le déluge. Et chaque retour sur les hauts de Ségovent coïncidera avec une belle désillusion, à savoir tentes inondées et parfois même déchirées. Difficile dans ces conditions d’apprécier la vie dans un camp aussi proche de la nature qu’il soit, d’autant que les coassements nocturnes des crapauds locaux n’auront laissé aucun répit aux jeunes disciples de Baden Powell. Ces dernières accepteront la mise à disposition ponctuelle d’une grange hospitalière, histoire de gagner une petite bataille sur l’humidité.

    Au final, l’expérience vécue en Kercorb aura permis à Lucie Gueydon et à ses petites protégées de développer l'esprit de vie en communauté et en autonomie, d’autant que tout n’aura pas été noir durant le séjour. La tenue d’olympiades, les parties de base-ball, l’initiation à la cuisine et les rencontres avec les vaches de Ségovent, laisseront à nos petites Marseillaises, un souvenir certes particulier, mais néanmoins excellent. Avec la fin du mois de juillet, les tentes ont été démontées une à une, qu’il faudra laisser sécher sous le soleil du Territoire Marseille-Aubagne. Un klaxon annonçait la présence d’un autobus du côté de la ferme du Pape, l’heure était venue d’adresser un chaleureux au revoir à Danielle et Julien. 

    saint barnabé-les caillols,scouts et guides de france,ségoventD'un mois de juillet à l'autre, Aron trouve le temps long. 

  • Les Hauts de Segovent accueillent les Scouts de France

    Scouts 2010 blog I.jpgL'équipe au grand complet autour de son étendard.

    Comme chaque été depuis cinq ans, le domaine de Ségovent juché sur les hauteurs du pays chalabrais, accueille un camp de base des Scouts et Guides de France. Huit encadrants bénévoles et trente-cinq enfants (11 à 14 ans), venus de Chatou dans l'ouest parisien et de Marseille, cohabitent en parfaite harmonie depuis le 11 juillet dernier, date de leur installation. Accueillis par Julien Bonnery maître des lieux, accompagné de Aron son fidèle dogue allemand, les disciples de Robert Baden Powell ont eu l'agréable impression de débarquer au paradis du scoutisme. C'est ainsi qu'Emeric Bourgues, directeur du camp, résume le sentiment de ses jeunes protégés. Autour des neuf tentes dressées sur une superficie proche de l'hectare, le groupe a entrepris la création d'un camp aussi proche que possible de la nature. Avec un projet pédagogique visant à développer l'esprit de vie en communauté et en autonomie, à appréhender et à limiter l'impact humain sur l'environnement.

    Mercredi à la tombée du jour, par petits groupes reconnaissables au loin à leurs chemises et foulards bleus, les équipes étaient de retour au camp de base, après deux journées en autonomie, mises à profit pour parfaire la notion d'orientation. Une à une les tentes retrouvaient leurs jeunes pensionnaires, tandis que Flavia et Manon, préposées à l'intendance s'affairaient sur la table à feu (photo ci-dessous). La grande salle à manger, construite elle aussi à l'aide de perches de bois selon une technique dite de brêlage, n'allait pas tarder à accueillir une nuée de scouts en appétit, certes fourbus mais toujours animés par les valeurs de solidarité et de partage. « Chatou 1e et Marseille 37e » mettront un terme à leur séjour, dimanche 25 juillet, il sera l'heure de prendre congé de Danielle et Julien, et du cadre idyllique des Hauts de Ségovent. 

    Scouts 2010 Blog II.jpg