Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La boulangerie pâtisserie du Cours Colbert a abaissé son rideau

Gérard et Catherine Denis n’ont pas trouvé de repreneur.

boulangerie catherine et gérard denisCatherine et Gérard Denis ont reçu la médaille de la Ville.

« Deux chocolatines et une polka je vous prie ! ». Ces paroles si souvent entendues à proximité du four à pain de l’ancien Cours des Treilles, n’avaient pas l’écho habituel en ce dimanche 15 septembre, jour de fermeture annoncée de la dernière boulangerie chalabroise.

Sous une enseigne qui avait d’abord accueilli un maître chocolatier au milieu des années 1980, trois artisans boulangers pâtissiers se seront succédés, pour le plus grand bonheur de la communauté de Chalabre et de son canton. Après une brève interruption, le four avait été rallumé en janvier 1994 par Elisabeth et Pascal Walheim, auxquels avaient succédés Nadia et Philippe Corlet en janvier 2004, jusqu’en février 2009 et l’arrivée de Catherine et Gérard Denis.

A quelques jours d’un nouvel automne et au terme d’une décennie d’activité quotidienne, Catherine et Gérard Denis ont éteint le four de la Fontaine Royale, faute de successeurs. Une fermeture qui signe la disparition de la dernière boulangerie de Chalabre, dans le souvenir des boutiques Mèche, Sandral, Paquier, Calbo ou Huillet.

boulangerie catherine et gérard denis

Comme un dernier recours face à une triste réalité, et à l’initiative de l’association LicTp (Liens et initiatives citoyennes en Terre privilégiée), une invitation lancée peu de jours avant la date fatidique a permis à une nombreuse assemblée de se retrouver sous la halle. Pour une fin de journée dominicale particulière, qui a permis à chacun d’honorer et d’adresser un au-revoir à des artisans boulangers originaires de Vernon (Eure) et qui après treize années de métier à Albi, avaient opté pour le pays de Kercorb afin de renouer avec le calme, et se démarquer un peu des trépidations de la ville.

boulangerie catherine et gérard denis

Au nom de la communauté, Roland Da Costa (LicTp), Jean-Jacques Aulombard (maire), Joliette Coste (adjointe), et l’abbé Raymond Cazaban, remerciaient Gérard et Catherine Denis, auxquels était ensuite décernée la Médaille de la Ville de Chalabre, sous les applaudissements.

boulangerie catherine et gérard denis

Avant de partager le verre de l’amitié, Catherine et Gérard Denis ont salué la collaboration de Christophe Bousquet « maître es pétrin », et adressé de chaleureux remerciements aux Chalabrois, à la communauté anglophone, pour l’accueil, la confiance et la fidélité qu’ils leur ont manifesté durant les dix années d’activité en pays chalabrais.

boulangerie catherine et gérard denis

boulangerie catherine et gérard denis

Commentaires

  • Encore merci au travail de cette boulangerie. Elle disparaît et quel malheur pour Chalabre. Malheur car moins de rencontre et de relations humaines et malheur pour mes clients étrangers qui se faisaient un plaisir d'aller chercher tout les matins leur croissants, baguettes dans une vraie boulangerie en France. Fin d'une authenticité française ici. On se contentera maintenant du pain industriel.

Écrire un commentaire

Optionnel