Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un roman bisontin écrit à deux mains

gilles billaut,hervé cuinetLorsqu’ils n’écrivent pas, Gilles Billaut et Hervé Cuinet viennent au Cazal.

Son titre ne laisse planer aucun doute, « Meurtres à Chalabre » est un roman policier, roman d’énigmes, écrit par Gilles Billaut et Hervé Cuinet. Deux personnages, amis de très longue date, qui participent activement à l’atelier d’écriture partagé de Thise, près de Besançon (Doubs).

gilles billaut,hervé cuinet

Voilà bientôt vingt ans, et grâce à ces hasards qui vous amènent à prendre ou à suivre des chemins quelquefois surprenants, nos deux Francs-Comtois posaient leurs sacs de voyage sur la grand-place du Cazal. Depuis, et aussi souvent qu’ils le peuvent, ils sont présents à l’été sur les hauteurs du hameau, vacanciers multicartes, tantôt gaulois, infirmiers ou légionnaires,… mais assurément adoptés par les Festejaïres del Cazal.

« Devenus addicts des phrases qui courent sur des feuilles blanches », Gilles Billaut et Hervé Cuinet situent leur intrigue dans un cadre essentiellement chalabrois. Ils tiennent à préciser que « toute coïncidence ou ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées n’est pas fortuite, mais volontaire ! ». Depuis la colline de Tataubas jusqu’au lit du ruisseau du Chalabreil, le lecteur est invité à découvrir l’intrigue -les intrigues- au fil d’une enquête criminelle fertile en rebondissements. A l’image de la rue Morgue et d’un double assassinat évoqué par Edgar Allan Poe, les adeptes du genre policier seront comblés. Embarqués cette fois dans les traces d’un profiler, lui-même sur la piste d’un assassin rôdant aux abords du quai du Pont-Vieux. Le livre est disponible à la demande, auprès des résidents de la commune libre du Cazal.

gilles billaut,hervé cuinet

 

Commentaires

  • La commune libre du cazal compte de nombreux artistes. On savait des musiciens, des peintres, (également des peintres musiciens), des sculpteurs, d'autres pratiquent magistralement l'art culinaire...
    On connaissait l'art d'écrire avec notre correspondant local...,
    ...et voici que deux cazaliens, écrivains notamment de "polar" viennent enrichir la bibliothèque culturelle municipale !
    Merci à Hervé et Gilles, qui aiment tant notre pays...
    ... que l'abbé Jean- Luc vous bénisse !

  • Nous tenions à rendre honneur et hommage à nos ami(e)s chalabrois(e)s qui nous ont accueillis les bras ouverts, avec tendresse et attention.; mais surtout avec le cœur et la sincérité.Un regard, un geste, une main sur l'épaule, une boisson partagée à la buvette du Cazal... En terres cathares, il doit rester des signes évidents de la notion de partage, d'accueil, d'écoute, de tolérance et de compréhension. Je suis, personnellement, très honoré de ces attitudes et comportements envers moi et envers Gilles. Avec leur gentillesse, leur compagnie agréable, leur désir de nous faire découvrir la région, la culture, les usages et plein d'autres choses, nous nous devions de les et vous remercier de manière ou d'une autre... Nous avons choisi d'écrire à deux mains avec l'espérance que notre livre vous plaira et que notre histoire vous poussera à découvrir la fin le plus vite possible ! chalabroises et chalabrois, nous vous aimons de tout notre cœur ! Nous nous croiserons certainement dans l'avenir, de façon anonyme, au centre ville. A moins que vous nous reconnaissiez.... Moi tout du moins... Cordiales salutations à toutes et tous, et surtout à celles et ceux chers à notre cœur ! Hervé CUINET, la main droite.........

  • Amis chalabrois, merci de votre présence de ma vie de touriste privilégié au Cazal. J'aurai grand plaisir à y revenir, tant votre accueil est accueillant.

    Pour un premier livre à deux mains, il nous était évident que l'idée situe dans ce bourg que nous apprécions, que nous aimons.

    Prenez-soins de vous.

    Amitiés écrites.

    Gilles, la main gauche...

Écrire un commentaire

Optionnel