Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Canilook, le service de toilettage à domicile

    canilook,la bastide sur l'hers

    Frédérique et un Yorkshire Terrier, petit mais rebelle

    Elle a fait du toilettage canin son métier, Frédérique a choisi la formule des déplacements à domicile. Depuis son pied à terre de La Bastide-sur-l’Hers, elle intervient chez les particuliers dans un rayon approximatif de 25 km autour de Laroque-d'Olmes. Avec trente années d’expérience à son actif, elle se transporte en Ariège et dans l’Aude au moyen d’un véhicule personnalisé roulant sous pavillon Canilook.

    Frédérique précise : « Je me déplace à votre domicile pour toiletter vos petits et grands chiens, réduisant ainsi le stress du toilettage. Bain, tonte, coupe ciseaux, vous choisirez la toilette qui lui correspond, en fonction de sa race et de ses activités. Les shampoings utilisés sont de qualité et sans risques d'allergie et mon travail est soigné ». Renseignements au 06 80 13 12 13 ou sur le site www.canilook-toilettage.jimdofree.fr

  • C’était hier : Le FCC ne répond plus

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 3 juin 2000.

    fc chalabre footballDernière sortie pour le FCC et ses derniers partisans (photos archives Mai 2000).

    Les footballeurs chalabrois étaient dernièrement réunis au centre socio-culturel des Cèdres, afin de tirer le bilan d’une saison qui prend officiellement fin dimanche 4 juin. La présidente Mme Anne Lacko ouvrait la séance par des remerciements adressés à une assemblée réduite aux derniers partisans du FCC, et privée de la présence de Roger et Janine Dumay excusés.

    A l’image des rencontres disputées au cours de l’exercice 1999-2000, cette assemblée générale aura été hélas sans surprise, puisque le bureau a rapidement présenté sa démission, une décision qui ne faisait plus l’ombre d’un doute depuis plusieurs mois déjà. Après avoir remercié pour leur présence MM Jacques Montagné et Roger Rosich, maire et adjoint, une présidente désabusée a dressé le constat d’échec ayant amené le team fanion du Kercorb aux portes de la relégation. Démission de plusieurs titulaires depuis deux intersaisons, fuite des responsabilités de la part de certains joueurs, l’équipe ne pouvait logiquement relever le défi de maintenir son rang au sein de l’élite départementale.

    fc chalabre football

    Après un dernier maintien préservé à l’arraché l’été dernier, il ne pouvait en être autrement et le grand mérite du staff chalabrois et du coach Antoine Salas, aura été d’honorer le contrat jusqu’au bout d’une année de pénitence. L’unique motif de satisfaction et non le moindre, aura été le parcours sans problème des pensionnaires de l’école de football du FCC. Le travail d’un encadrement dévoué et disponible était salué, pour le plus grand bonheur des petits manchots, puis Anne Lacko donnait la parole aux responsables des formations. Si les débutants, poussins et benjamins conservent leur encadrement, il n’en va pas de même pour les plus grands, puisque Raymond Dumay, Jean-Philippe Discala et Christian Moralès, chargés des Moins de 15 et Moins de 13 ans ont présenté leur démission. Les chiffres avaient à leur tour la parole et Philippe Lara, en sa qualité de trésorier, commentait les mouvements d’un budget en balance positive.

    fc chalabre football

    Ainsi prenait fin une assemblée générale très ordinaire, à ceci près que le bureau démissionnaire dans sa totalité n’a pas encore réussi à passer le témoin. Ce qui signifie, si la situation devait en rester là, que ni les seniors (mais où sont-ils ?) ni les enfants (et c’est le plus triste), ne pourraient s’adonner à la pratique du football en septembre prochain. A moins d’un très hypothétique miracle, la mise en sommeil du Football-Club Chalabre semble inéluctable, triste première depuis 1952 et la création du club par M. Léon Dumay.

    fc chalabre football

    Au lendemain de cette assemblée générale, les protégés de José Planas opposés en match amical aux Moins de 13 ans de Pamiers, avaient clôturé leur saison sur la marque de 5 à 5. Buts chalabrois inscrits par Zachary Croison (2), Hugo Defernez, Aloïs Croison et Nicolas de Cat. Pour être complet, il faut ajouter que sous les couleurs  appaméennes (rouge et blanc), évoluaient Fabrice Rosich, Gaël Planas et Anthony Rosich.  

  • C’était hier : Les cyclos ont encerclé le Pog de Montségur

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 30 mai 2005.

    cyclo-vtt club du chalabraisJean Quério et ses troupes ont peaufiné leur tactique sur le Pont du Blau (photo archives, mai 2005).

    Le défi avait été lancé en janvier et le pari a bien sûr été réussi, ce qui en soit est une belle performance, mais une question se pose : comment les cyclos chalabrois peuvent-ils encore faire jouer l’effet de surprise en programmant une fois l’an et peu ou prou à la même date, une expédition vers la forteresse cathare culminant au-dessus du petit village de Montségur ?

    Une seule certitude, 2005 n’a pas dérogé à la règle et le peloton du président Jean Quério prenait samedi le chemin des gorges du Plantaurel, en ayant au préalable fait un point de la situation au-dessus des eaux noires et profondes du Blau. Profitant de l’absence momentanée de Robert, le seul Ariégeois de l’équipe, un changement de tactique était décidé, l’attaque du Pog se ferait cette année depuis le versant nord, le plus difficile. L’entrée dans Lavelanet s’était voulue discrète et la mise jambe prévue au pied du château de Roquefixade ne décevait personne, avant une descente à flanc de colline vers le point stratégique de Celles la bien nommée. Le col de la Lauze et ses interminables lacets mettait le groupe à rude épreuve, mais il était trop tard pour faire machine arrière.

    A l’entrée de Montferrier et malgré la demande pressante de certains, le président Quério ne délivrait aucune permission, les visites au musée du textile, ce serait pour une prochaine fois. Car le Pog de Montségur était là, imperturbable et majestueux, les flancs enveloppés dans « ces écharpes de brume qui sont peut-être les âmes des martyrs poursuivant leur ascension mystérieuse vers l’infini et la pureté » (Jean Tisseyre).

    Les aspirations poétiques du peloton allaient s’évanouir dans les premières pentes du col, tandis que les renforts arrivés depuis la vallée du Touyre se joignaient en silence à une coalition soudée et généreuse dans l’effort. Car là-haut, et le président avait été catégorique, une table de pique-nique était promise, dans les bruyères voisines « del Camp dels Cremats » où la troupe devait monter le siège. Un siège que les CCC allaient lever plus rapidement que prévu, préférant reporter l’assaut du Pog pour mieux jeter leur dévolu sur la terrasse du café de la Paix.

  • Cérémonie de Camerone

    2020 n'a pas permis à Chalabre de rendre hommage au capitaine Jean Danjou et à ses hommes, la cérémonie du 157e anniversaire de la bataille ayant été annulée pour les raisons que chacun connaît. En attendant demain, l'occasion est offerte d'un retour en arrière, avec une commémoration du combat de Camerone célébrée vers le milieu des années 1950. Le docteur Lazare Anduze Acher, alors président de l'association des Anciens combattants, s'était adressé à l'assistance devant la maison natale du héros de la Légion Etrangère. En images, et toujours sous l'objectif de Maurice Mazon, quelques moments forts d'une cérémonie qui avait une nouvelle fois réuni les légionnaires et leur Amicale, une délégation de la Flotte, et les Chalabrois.

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

    camerone,capitaine danjou

  • Collège et entreprenariat au programme de Mme la députée

    collège antoine-pons,entreprise escandeMireille Robert est venue à la rencontre de l’entreprise Escande.

    Le lundi 25 mai dernier, les collégiens de 6e et 5e du collège Antoine-Pons recevaient la visite de Mireille Robert, députée de la circonscription, venue en Kercorb afin de tirer un premier bilan d’une rentrée post déconfinement. L’élue de la République était accompagnée par Jean-Jacques Aulombard maire de Chalabre et Bruno Carbonnel adjoint (photo ci-dessous).

    collège antoine-pons,entreprise escande

    La rencontre avec Edwige Lloancy, principale du collège, et Peggy Roman gestionnaire, toutes deux en poste à Chalabre depuis la rentrée de septembre, a été suivie d’une visite des classes. Après un échange avec les enseignants et les élèves, Mireille Robert a pu vérifier comment « La continuité pédagogique instaurée pendant le confinement par une équipe d’enseignants sérieux et mobilisés, a permis aux collégiens présents de se remettre sans difficulté au travail ».

    Il était l’heure de quitter les allées Pierre-Louis-Fabre, pour aller à la rencontre de l’entreprise de monuments funéraires Escande, installée dans ses nouveaux locaux (ZA du Cazal), depuis le violent épisode pluvieux du 22 janvier dernier. En présence des élus chalabrois, Mme la députée a « salué le courage et la pugnacité de Jérôme Escande, jeune chef d’entreprise, et de son épouse Fany, attachés à leur ville et à leur territoire, et qui, malgré les difficultés liées aux inondations, ont su rebondir : un bel exemple à suivre ! ».

  • Images d'hier

    C'était au milieu du siècle dernier, le communal tel que nos anciens ne le connaîtraient plus, vivait ses derniers jours. Sous les effets d'une pelleteuse appartenant à la société Fiorio de Limoux, et sur décision validée le 4 janvier 1950 par le conseil municipal, Maurice Samitier étant maire. Le futur groupe scolaire allait bientôt sortir de terre, avant d'accueillir en 1956, ses premières écolières et ses premiers écoliers. Bien plus tard, l'école des Filles et l'école des Garçons deviendraient l'école Louis-Pergaud et le collège Antoine-Pons.  

    Sous l'objectif du photographe Maurice Mazon, la lame d'un engin de chantier enfouissait lentement mais à jamais, les souvenirs de Chalabroises et de Chalabrois autrefois réunis en ces lieux, à l'occasion de la foire animalière ou pour les grandes fêtes locales (photo ci-dessous).

    maurice mazon,collège antoine-pons

      

     

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

    maurice mazon,collège antoine-pons

  • Le service de proximité recentre son activité

    Depuis hier mercredi 3 juin, deux enseignes ont baissé le rideau, pour n'en faire qu'une à présent, avenue Auguste-Cathala, où Loïc et Marine Tur y Tur et leurs employés accueillent leur fidèle clientèle. Après les premiers coups de pelle donnés en octobre 2018, suivis d'une reprise du chantier engagée en juillet 2019, le site est bel et bien opérationnel, au cœur du village.

    2020 3 juin Carrefour Express ouverture 001.JPG

    3 juin 2020, 7 h 58', ouverture des portes imminente

    2020 3 juin Carrefour Express ouverture 002.JPG

    Marine et Loïc Tur y Tur en leur nouveau lieu d'accueil

    2020 3 juin Carrefour Express ouverture 003.JPG

    Première heure, premiers clients

    loïc et marine tur y tur

    Un nouveau commerce se dresse sur les vestiges de la forge de Maître Louis Bauzil

    loïc et marine tur y tur

    loïc et marine tur y tur

    19 janvier 2020

    loïc et marine tur y tur

    Retour vers 2019, le 10 juillet

    loïc et marine tur y tur