Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mehdi et Guillaume, premiers supporters du FCC

    fc chalabre football,Mbois,areasDe nouveaux maillots pour les footballeurs de Madame la présidente.

    C’est un peu la période des cadeaux avant l’heure pour les footballeurs du Kercorb, invités tout dernièrement au club-house du stade Lolo-Mazon. Un point de ralliement qui a servi de cadre à une remise d’équipements sportifs, à l’attention des seniors du Football Club Chalabrois. Cela en présence de Mehdi Bototo et Guillaume Lacoste, respectivement aux commandes de la Sarl MBois et Areas assurances, partenaires qui ont exprimé leur soutien au club du Kercorb, par le biais de superbes tenues aux couleurs du FCC.

    Le geste a été apprécié à sa juste valeur, par une assemblée réunissant dirigeants et joueurs, autour de Marie-Eve Dumons, présidente du club. Cette dernière remerciait chaleureusement Mehdi et Guillaume, pour le soutien et l’intérêt manifesté à l’égard de la Ronde du Kercorb, avant de renouveler un appel en direction de petits footballeurs attendus pour une nouvelle saison balle au pied (photo ci-dessous). L’heure était venue d’apprécier un excellent civet de sanglier, préparé par Madame la présidente.

    fc chalabre football,mbois,areas

    Le FCC II reçoit à Lolo-Mazon

    Aujourd'hui dimanche 11 octobre, les réservistes du FCC II accueilleront l'équipe première de l'ASC Mahoraise, pour le compte du championnat D4 (2e division). Le coup d'envoi sera donné à 15 heures par Nassime Mostefai. 

  • Un jour, deux images

    Photos Maurice Mazon

    maurice mazon

    Quand lo boièr ven de laurar
    Planta son agulhada
    I e a u o
    Planta son agulhada...

    maurice mazon

    Quand la transhumance passait par le pont du Blau

  • Expo : Juste un autre jour sur Terre, avec Christophe Souques

    christophe souquesL’atelier de Christophe Souques sera ouvert ce dimanche 11 octobre à Puivert.

    Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la journée « Portes ouvertes des ateliers d'artistes d'Occitanie », et elle se tiendra au n° 4 de l’Impasse du Lavoir à Puivert, dimanche 11 octobre de 10 heures à 20 heures.

    Après la Manufacture Royale de Montolieu et l'espace culturel L'Artcolabe de Quillan, Christophe Souques propose cette fois une exposition de sa collection de peintures, sculptures, structures, objets curieux et textes, chez lui, dans son lieu de vie. Les œuvres seront visibles sur les quatre étages de la maison, avec une invitation pour la visite de l’atelier de création. Des tapis mis à disposition offriront à chacun l’opportunité de se poser, afin de goûter pleinement l’atmosphère qui se dégage des créations présentées.

    En apportant une touche finale de lumière, Christophe Souques explique « combien il est puissant, dans la solitude de l’atelier, de se donner à la force créative, tandis que les actualités regorgent de points de vue… et combien le partage est bien plus sauvage qu'on ne pense, dans le cadre intime d'un atelier ouvert au Chaos...».

    Christophe Souques vous attend entre les murs d’une bâtisse du vieux Puivert, il est joignable au 06 76 10 86 50 ou via l’adresse des sites suivants :

    https://www.laregion.fr/Souques-Christophe              https://www.christophesouques.com/

    christophe souques

    christophe souques

    christophe souques

    christophe souques

    christophe souques

    christophe souques

  • Sportifs au repos

    Footballeurs et rugbymen seront au repos ce dimanche 11 octobre. Dimanche 18 octobre les footballeurs du FCC I effectueront un déplacement jusqu'au Seuil de Naurouze, où ils seront opposés à l'Entente Naurouze-Labastide d'Anjou, match comptant pour le championnat de l'Aude D1 (promotion honneur). Dans le même temps, les réservistes du FCC II se déplaceront à Quillan, où ils seront opposés aux footballeurs du FC Quillan II, match de championnat D4 (2e division).

    Ce même jour, le quinze de l'USCKBP rechaussera les crampons au stade Jean-Coste du Peyrat (Ariège) dans le cadre d'une rencontre de championnat 2e série de Ligue Occitanie (poule b), disputée face à l'ESP Villenouvelle.  

  • Dédou Mamet n’est plus

    dédou mametMardi 6 octobre, un dernier hommage était rendu à Joseph Mamet, décédé dimanche 4 octobre en son domicile de L’Escale, route de Lavelanet. Dernier né d’une fratrie de dix enfants, Dédou Mamet avait vu le jour le 26 février 1938 au domaine de Falgas à Chalabre, où Jules Joseph et Bernadette ses parents, originaires de Franche-Comté, exploitaient les terres. D’abord écolier à Sonnac-sur-l’Hers, il effectuera deux années au séminaire de Castelnaudary. Dédou seconde alors ses parents à la ferme, avant un nouveau départ de la famille vers la métairie de Langlade. Appelé sous les drapeaux en 1958, il effectue quatre mois de classe dans les chasseurs alpins à Barcelonnette, avant de rejoindre ses camarades appelés en Algérie. Joseph poursuivra son service dans les commandos Guillaume, jusqu’en septembre 1961 et le retour au foyer.

    Le 4 avril 1964, il épouse Christiane Hérail, native de Pont de Salars (Aveyron), aux côtés de laquelle il prend en charge l’exploitation de Langlade (1965). Deux petites filles, Fabienne et Annick, viennent enrichir le foyer, tandis que Christiane devient le cœur et l’âme de Langlade, secondant Dédou dans toutes les activités agricoles. Travailleurs infatigables, Dédou et Christiane feront ainsi prospérer un domaine dressé sous la colline de Tataubas, d’où parvenaient en période de chasse, des indices singuliers traduisant l’impatience de chiens prêts à se lancer derrière le gibier. Fervent amoureux de la chasse, Dédou fédérait autour de lui Nemrods aguerris ou néophytes, certainement séduits par la manière absolue dont il vivait sa passion.

    En décembre 1992, Dédou et Christiane s’installent à L’Escale, poursuivant dans le même temps leurs activités à Langlade, jusqu’en 1998. Ils prennent ainsi un peu de recul avec les contraintes du quotidien de la ferme, avant une retraite concédée en 2010.

    « A la fois loup et agneau », comme a pu le dire un de ses amis chasseurs, Dédou Mamet laisse le souvenir d’un homme serviable et généreux, ne renonçant jamais, et qui laisse un grand vide dans la maison de L’Escale la bien nommée.

    En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Christiane son épouse, à Fabienne et Annick ses filles, à Colette et Marie-Thérèse ses sœurs, à Florent, Anaïs, Mickaël ses petits enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    dédou mamet

    Dédou (à gauche, 1er rang) aux côtés de ses parents Jules Joseph et Bernadette, et de ses frères et soeurs

    Photo Maurice Mazon

  • Puivert : La MJC lauréate d’une distinction décernée par la MSA

    mjc puivert,kmm productions,msa grand sud,sylvia pezareixUn prix pour aider les jeunes générations à construire leur vie en milieu rural.

    Le vendredi 2 octobre en mairie de Puivert, en présence de Richard Amoyel président de la MJC et d’Olivier Ferrier maire de Puivert, Sylvia Pezareix, conseillère en action sanitaire et sociale pour la MSA Grand Sud, remettait le 2e prix départemental « Mieux vivre en milieu rural », à de jeunes lauréats primés pour leur court métrage intitulé Le grand jeu. Un projet porté par Aidan Green, Niamh Brown, Neo Torres Camps, Merlin Winter, résidant à Puivert, Espéraza et Quillan, et épaulés dans leur initiative par la MJC, conjointement avec KMM Productions et Kevin Major, vidéaste professionnel.

    Cette cérémonie s’inscrivait dans un programme initié par la MSA Grand Sud, organisatrice chaque année d’un appel à projets auprès des jeunes de 13 à 22 ans, notamment du milieu rural, sur le thème de l’amélioration de leur qualité de vie et de celle des autres habitants. Puivert a un patrimoine local à promouvoir, des générations à rassembler, un environnement riche à préserver, et donc suffisamment d’ingrédients pour que les jeunes se lancent dans la création d'un jeu pédagogique grandeur nature.

    Sous le titre « Le grand jeu, un parcours pédagogique pour un monde meilleur », tout commence avec un film plantant le nouveau décor : un monde zombifié où résiste un petit groupe de villageois. A eux de relever les challenges et résoudre les énigmes, pour sauver la planète et le patrimoine local. Après avoir fait connaissance il y a deux ans, Aidan, Niamh, Neo et Merlin mènent ensemble des projets et des tournages vidéo, conseillés par leur ami Kevin Major.

    La situation sanitaire a quelque peu modifié le déroulement de ce projet, mais avec la qualité du travail accompli, la MJC se voit récompensée par un prix égal à 1000 €. Très heureux d’avoir participé à cette expérience, Aidan, Niamh, Neo, Merlin et Kevin souhaitent présenter leurs courts métrages dans les cinémas proches, lors de festivals, et sur les réseaux sociaux. Félicitations à la MJC, à ses animateurs, et à Richard Amoyel, un président heureux.

    Pour participer à l'édition 2020-2021, il suffit de contacter la MSA, service Action Sanitaire et Sociale. Elle indiquera aux jeunes les modalités de participation à l'appel à projets jeunes et leur remettra un dossier de candidature. De plus, un correspondant « jeunes » est à la disposition des équipes participantes, pour renseigner et aider les groupes à monter leur projet. Contact asd.blf@grandsud.msa.fr

    Chacun des intervenants a salué la réalisation de ce projet

    mjc puivert,msa grand sud,sylvia pezareix,kmm productions

    Olivier Ferrier

    mjc puivert,msa grand sud,sylvia pezareix,kmm productions

    Sylvia Pezareix

    mjc puivert,msa grand sud,sylvia pezareix,kmm productions

    Richard Amoyel

    mjc puivert,msa grand sud,sylvia pezareix,kmm productions

    Kevin Morgan Major

    mjc puivert,msa grand sud,sylvia pezareix,kmm productions

    Aidan Green

  • Bonjour Eleanor

    eleanor meryn maría notArrivée en ce monde le 26 septembre, Eleanor Meryn María fait le bonheur de Nicolas Not et Tamsen Fitter, domiciliés dans la ville rose, et auxquels nous présentons de sincères félicitations. L’heureux événement a eu pour cadre une maternité toulousaine où Eleanor, 3 kg pour 47 cm, est devenue le centre de toutes les attentions.  

    Cette naissance comble également de joie Bernard et Pilar Not, domiciliés cité Canat à Chalabre, John et Janet Fitter, résidant à Newquay, ville anglaise des Cornouailles. Avec tous nos meilleurs voeux de santé et bonheur à la petite Eleanor.