Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fc chalabre football - Page 3

  • C’était hier : Football : Le FCC décroche une place en finale

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 18 mai 2010.

    fc chalabre footballUn tir décoché par Eric Sanchez et un rebond qui trompe le gardien conquois, le FCC est en finale (photos archives, mai 2010).

    Le FC Chalabre et l'US Conques se disputaient le jeudi 13 mai à  Ste-Eulalie un billet qualificatif pour la finale de coupe Georges-Favre. Une rencontre jouée un jeudi de l'Ascension et sous une pluie discontinue, que les joueurs du président Raymond Dumay ont enlevé sur le score de 1 à 0, but inscrit sur coup-franc par Eric Sanchez à la 78e minute de jeu.

    Au coup d'envoi sifflé par Christophe Gayraud, Fabrice Canal et ses partenaires se mettront rapidement en place face à des Conquois donnés nettement favoris. De fait, les « jaune et noir » vont rapidement occuper le terrain et porter le danger dans un périmètre défensif chalabrois où rode Laurent Jalbaud, redoutable renard des surfaces. La défense soudée autour de Guillaume Smagghe, Alexandre Pereira, Anthony Rosich, Michaël Padet fait bonne garde et Alexandre Cassagnaud sur sa ligne réalise un  nouveau sans-faute. Malgré une belle occasion franche écartée sur la ligne par Sylvain Plantié, Conques ne passe pas, le rapport de forces s'équilibre peu à peu entre deux formations qu'une division sépare. Les occasions se multiplient mais à la pause aucune des deux équipes n'a pris une option pour la finale.

    fc chalabre football

    La deuxième mi-temps aura été à l'avantage des « bleu et parme ».

    Le FCC abordera le deuxième temps avec encore plus de détermination, prenant peu à peu l'ascendant sur les pensionnaires de promotion honneur. Intenable sur son aile droite, Fabien Conte appuyé par ses partenaires Sylvain Dumons, Philippe Lara et Aurélien Moralès, va faire peser un danger permanent aux abords de la surface conquoise. Le milieu de terrain articulé autour de Fabrice Canal et Gaël Planas prend souvent le meilleur sur son vis-à-vis et à l'entrée du dernier quart d'heure, une faute sur Fabrice Canal est sanctionnée par un coup-franc aux trente mètres. Après un nécessaire réglage de mire, Eric Sanchez buteur transfuge de l'USC XV transforme la sanction et trompe le gardien de l'USC XI (1-0). Les Conquois vont bien essayer d'arracher les prolongations, peine perdue face à la fraîcheur physique du onze chalabrois qui préservera sans problème son avantage jusqu'au trille final.

    fc chalabre football

    Fabien Conte aura essayé d'exploiter tous les ballons d'attaque.

    Après avoir félicité le FCC qualifié pour une finale après trente et un ans d'attente, les nombreux supporters qui avaient fait le déplacement pouvaient laisser le onze de Philip Brown rejoindre les vestiaires. Non sans avoir pris rendez-vous pour le samedi 29 mai prochain à Trèbes, où le FCC disputera le privilège de soulever la coupe Georges-Favre à l'équipe de Saint-Nazaire, autre club de promotion honneur, vainqueur de son duel avec le FC Malepère (5-1). 

    Sincères « congratulations » à l'attention du coach Philip Brown qui emmène le FCC en finale avec une équipe qui avait la formation suivante : Alexandre Cassagnaud, Guillaume Smagghe, Alexandre Pereira, Anthony Rosich, Michaël Padet, Sylvain Plantié, Fabrice Canal, Gaël Planas, Philippe Lara, Fabien Conte, Aurélien Moralès, Sylvain Dumons, Eric Sanchez et Hugues Ferrié.

  • Samedi 7 mai 1977 : Nocturne à Albert-Domec pour le FCC

    Depuis le dimanche 16 février 2020, date de leur dernière sortie sur une pelouse (OS Saint-Papoul vs FCC 1-4), les footballeurs du FC Chalabre jusqu’alors invaincus au terme de douze journées de championnat D2 (1ère division), restent dans l’expectative. Après la décision d’arrêter toutes les compétitions, en application des dispositions destinées à freiner la propagation du Covid-19, le District de l’Aude planche désormais afin d’établir le classement final de tous les championnats départementaux. Le FC Chalabre montera-t-il dans l’ascenseur des équipes promues ?

    fc chalabre football,us axat

    En attendant une information qui devrait bientôt valider les palmarès d’une saison 2019-2020 tronquée, retour vers la saison 1976-1977, lorsque le FCC avait décroché une place en finale de la Coupe Victor-Lopez. Après avoir éliminé en demi-finale Rieux-Minervois (1-0), alors tout nouveau champion de Première Division, le onze entraîné par Eric Martin retrouvait en finale l’US Axat, vainqueur de l’US Villasavary (1-0). Pour une rencontre qui prenait les allures d’une belle, puisque les deux formations engagées dans le même championnat (1ère division), avaient triomphé l’une de l’autre sur le même score de 2 à 0.

    Placée sous l’égide de l’ES Carcassonne, organisatrice de l’événement, cette finale disputée en nocturne avait pour cadre le stade Albert-Domec. Les nombreux supporters de la Haute-Vallée et du Kercorb présents à la « Pépinière » assureront l’ambiance sous la pluie, tandis que sur le terrain, le trio Boutier-Peytavi-Rouquet assurera l’arbitrage. Avec une moyenne d’âge de 21 ans pour Chalabre et 24 ans pour Axat, le duel tournera à l’avantage des Axatois, vainqueurs sur la marque de 3 à 1. Déception pour un FCC qui remportera la Coupe Georges-Favre deux ans plus tard, mais qui pour l'heure n'a pas réussi à inscrire la Coupe Victor-Lopez à son palmarès.

    fc chalabre football,us axat

    Le FC Chalabre peu avant le coup d'envoi

    De gauche à droite. Debout : Eric Martin (entraîneur), Raymond Dumay, Jean-Louis Sanchez, Claude Mot, Philippe Gérard, François Lorca, Patrick Pizon.

    Accroupis : Jean-Claude Bazzo, José Planas, Jacques Garcia, Guy Sanchez, Jean-Philippe Discala, Guy Dumay, Michel Maugard.

    fc chalabre football,us axat

    L'animation musicale était assurée en tribunes

    (Yvan Bastard à la trompette, Serge Sibra aux percussions, Jean-Paul Subreville au saxo, Jean-Jacques Conte à la trompette, Jean-Marc Almécija aux cymbales, Patrice Rodriguez à la grosse-caisse) 

    fc chalabre football,us axat

    Les supportrices sont au rendez-vous. Assises au 1er rang :

    Carole Chrétien, Anne-Marie Garcia, Inès Rodriguez, Jacky Muros, Carmen Planas, Nelly Fort

    fc chalabre football,us axat

    La formation de l'US Axat, saison 1976-1977

    (Photo Thierry Meynier)

    Un onze emmené par le quintet Samper, Pereira, Isern, Rigoni, Michelou

  • C’était le dimanche 10 mai 1981

    fc chalabre football

    LE FCC boucle sa saison 1980-1981 avec le titre  

    De gauche à droite. Debout : Serge Clavel, Jean-Philippe Discala, Christian Moralès, André Julien (†), Michel Maugard, Raymond Dumay (†), Philippe Gérard. Accroupis : Jacques Perallon (cap.), Christian Sanchez, Guy Sanchez, Didier Cambon, Jean-Claude Bazzo, José Planas. 

    Une effervescence notable s'élevait sur le cours Sully en cette journée d'élection présidentielle, pendant que le Football Club Chalabrois était à Narbonne, pour une dernière rencontre à l’extérieur, face à son homologue de la MJC. En ce dimanche 10 mai 1981, le team fanion du Kercorb, leader du championnat à deux journées de la fin (après une victoire mouvementée à Mayrevieille face à l’Olympique Carcassonnais), engageait un match capital pour l'attribution du titre.

    Impeccable sur sa ligne, Jean-Claude Bazzo repoussera toutes les tentatives narbonnaises, le XI du président Roger Dumay ne marquera pas mais ne cèdera rien, et lorsque l’homme en noir met un terme à cette rencontre, les partenaires du capitaine Jacques Perallon laissent éclater leur joie. Ce résultat nul (0-0) obtenu en terres septimaniennes leur assurait le titre de Champion de l’Aude de Promotion Honneur, un titre tout neuf puisque ce 10 mai 1981, le FCC était la première équipe à inscrire son nom sur les tablettes de la PH, catégorie créée à l'été précédent par le District de l'Aude de football.

    Le retour au siège du café de la Liberté donna lieu à une superbe fête, les « p’tits gars » du président Roger Dumay étaient sacrés champions et obtenaient l’insigne honneur d’évoluer en division honneur régionale (DHR). Accueilli comme il se doit par Simone et François Tournois, maîtres des lieux, le FCC avait fêté un événement que joueurs et dirigeants espéraient bien offrir un jour au pays de Kercorb.

    1980-1981 fut une saison qui fit date, au cours de laquelle les seniors du FCC avaient évolué avec un effectif de 19 éléments, auxquels nous adressons un salut amical et sportif : Jean-Claude Bazzo, Didier Cambon, Serge Clavel, Alain Crovetti, Gérard Crovetti, Jean-Philippe Discala, Guy Dumay, Raymond Dumay (†), Jacques Garcia, Philippe Gérard, André Julien (†), Michel Maugard, Thierry Parrenin, Jacques Perallon, José Planas, Guy Sanchez, Christian Sanchez, Christian Zabouraeff, Christian Moralès.

    fc chalabre football

    Les « p’tits gars » du président Roger Dumay sont champions

    fc chalabre football

    Le siège Café Tournois est en fête, et le profil de François Mitterrand va bientôt apparaître sur l'écran de la télévision.

    Autour de François Sanchez (au centre), Guy et Christian Sanchez, Christian Dias, José Salas, au-dessus Jacques Garcia, Gérard Crovetti, Didier Cambon. Au premier plan, Jean-Louis Sanchez, Martine Plantier Sanchez, Philippe Gérard, Pepete Montoro, Victor Baro. Sur les extérieurs, à gauche Jojo Gracia, à droite, Claude Cambon.

    fc chalabre football

    Insensibles aux analyses de Georges Marchais, Serge Clavel et Christian Sanchez donnent le tempo

    Assis, Carmen Planas, Claude Cambon, Mme et Jacques Perallon.

    fc chalabre football

    Quand la fête associe football et rugby

    fc chalabre football

    Discours de la méthode, entre un buteur et un gardien de but

    fc chalabre football

    Un quatuor emblématique, obstinément dévoué au FCC

    De gauche à droite : Pepete Montoro (†),  Roger Dumay (†), Henri Cazas (†), Ginès Lorca

    fc chalabre football

    Le dimanche d'après, titre en poche, le FCC engage la dernière rencontre de championnat de PH 1980-1981 face aux Verts de l'US Axat (2-0)

  • Football : Le FCC garde le cap

    Dimanche 23 février, le onze du président Alexandre Pereira se déplaçait jusqu’au Seuil de Naurouze, dans le cadre du championnat D2 (1ère division). Leader invaincu après douze journées, le FCC I a signé un nouveau succès sur la pelouse du stade Loubatières, face à l’Entente Naurouze-Labastide II, score final 1 à 3 (mi-temps 0-2).

    fc chalabre footballLe premier fait du match, contre le cours du jeu, verra l’homme en noir accorder un penalty aux Verts de l’ENL à la 20e minute, sanction sans effet après le bel arrêt signé Alexandre Cassagnaud (photo). Le FCC conserve le pied sur le ballon et va ouvrir la marque par Kévin Leboeuf, au terme d’une belle action collective. Sylvain Dumons double la mise peu avant le repos et concrétise la domination du onze drivé par Cyril Léris (0-2).

    L’estocade est portée dès le retour des vestiaires par Christopher Gomez, qui envoie au fond des filets, un ballon lancé en profondeur (0-3). Peu avant l’heure de jeu, le onze de Naurouze recolle au score grâce à un nouveau penalty (1-3), avant que le défenseur Quentin Gérard n’écope d’un deuxième carton jaune, synonyme d’exclusion. Le deuxième temps sera compliqué pour un FCC en infériorité numérique, qui préserve son invincibilité, et prend ses distances avec le FC Alzonne, accroché à Saint-Denis face à l’US Montagne-Noire (2-2).

    fc chalabre football

    Alban Borie face à un défenseur de l'ENL, sous les yeux de M. Larbi Boumaiz, dont l'arbitrage aura pu paraître tatillon à certains.

  • C’était hier : Les petits footballeurs n’ont pas tiré le bon numéro

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 21 février 2000.

    fc chalabre footballLe District de l’Aude de football a décidé de ne pas autoriser l’utilisation de maillots portant des numéros supérieurs au chiffre 14 (photo archives, Février 2000).

    Le plaisir est toujours intact pour les pensionnaires de l’école de foot du FCC qui continuent à frapper dans le ballon et arborent même les jours de championnat, des maillots à leur nom, comme de petits pros. Equipements complets et du plus bel effet qui leur appartiennent puisque financés avec leurs propres deniers. Cet investissement de qualité, fait pour durer, imposait une condition, à savoir l’affectation d’un numéro propre dans la mesure où le passage d’une catégorie à l’autre, modifie la composition d’une équipe, d’une saison sur l’autre.

    Et voilà nos élégants manchots dribblant et shootant le plus naturellement du monde, du n° 1 au n° 23. Hélas pour eux, le District de l’Aude de football a décidé de ne pas autoriser l’utilisation de maillots portant des numéros supérieurs au chiffre 14, consigne a été donnée aux arbitres de signaler sur la feuille de match tout manquement au règlement. Cette entorse ne compromettra pas la tenue de la rencontre (où est alors le problème ?), mais le club se verra automatiquement infliger une amende.

    Loin de vouloir contourner le dit règlement, l’encadrement du FCC s’incline, demande aux joueurs de remiser leurs superbes maillots flambant neufs, place aux paletots usés mais bien réglementaires. Et la boucle est ainsi bouclée. S’il est prouvé que la gestion bénévole d’un club n’est pas une sinécure, il va sans dire que de telles sanctions pour minimes qu’elles soient, sont mal vécues. Et dans le même temps, les instances du foot français soulignent « le besoin impératif qu’il y a d’aider les petits clubs, pépinières de futurs joueurs et de futurs champions ». Soit.

    A ce propos, le bénéfice généré par la Coupe du Monde 1998 est estimé à 6 millions de francs. Un million et demi de francs seront reversés aux clubs, 25.000 clubs sont concernés. A moins qu’une erreur ne se soit glissée dans nos chiffres, une petite division s’impose.         

  • Football : Déplacement gagnant pour le FCC

    Dimanche 16 février, le FC Chalabre se déplaçait à Saint-Papoul pour le compte du championnat de D2 (1ère division). L’équipe fanion qui se rendait en Lauragais afin de préserver son invincibilité a décroché une nouvelle victoire sur la marque de 1 à 4 (mi-temps 1-1). Rapidement en place sur le périmètre des « rouge et blanc », les protégés de Cyril Léris vont céder sur un coup-franc concédé à la 15e minute (1-0). Le premier temps verra des Chalabrois courir après le score, avant que Sylvain Dumons ne remette les deux équipes à égalité à une petite minute de la pause (1-1).

    La deuxième mi-temps sera entièrement à l’avantage du FCC, qui va prendre les devants à la 65e minute, sur une tête de Sylvain Dumons (1-2). Alban Borie signera le break à la 70e (1-3), avant que Sylvain Dumons ne se prive du coup du chapeau, avec un penalty manqué à la 75e. A trois minutes du terme, Christopher Gomez signera le dernier but d’un match arbitré par Khalid el Ghourraf, 1 à 4 score final. Leader invaincu après onze journées, le FCC poursuit son duel à distance avec le FC Alzonne, auteur d’un carton à Fanjeaux (2-7). Les réservistes du FCC II étaient au repos. 

  • Football : Le FCC I se rend à Saint-Papoul

    Dimanche 16 février, le onze fanion du Kercorb effectuera un déplacement jusqu’à Saint-Papoul, dans le cadre de la 10e journée de championnat D2 (1ère division). Le match qui l’opposera au onze de l’OS Saint-Papoul, initialement programmé le dimanche 15 décembre dernier, sera arbitré par Khalid el Ghourraf. Les partenaires de Christopher Gomez, leaders du championnat avec 38 points (9 victoires et 1 nul), auront à cœur de préserver leur invincibilité sur les terres d’un adversaire pointé à la 10e place, avec 23 points (3 victoires, 2 nuls, 7 défaites). Les réservistes du FCC II observeront une journée de repos.

    fc chalabre football,os st papoul

    Les Débutants du FCC, Saison 1994-1995

    De gauche à droite, debout : Davy Dumay, Samuel Tur y Tur, Jérôme Fransioli, Aurélien Barrière, Anthony Rosich, Terry Rousselet, Florian Guilhemat, Jonathan Razeyre. Accroupis : Gaël Planas et Yannick Roufflay, Alexandre Cassagnaud, Grégory Opel, Aurélien Moralès, Sébastien Boulbès, Alexandre Granger, Thomas Walheim.