Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

opvc - Page 4

  • Sondages de rentrée : Les musiciens de l’OPVC à la hausse

    OPVC.JPGAprès avoir brillamment et musicalement animé en juillet dernier la XXe fête de l'Escargot chez les Roussillonnais de Bompas, les virtuoses de l'OPVC (Opération Vacances en Chalabrais, est-il permis de le rappeler ?), se retrouvent à nouveau sous les feux de la rampe. Cette fois à l'occasion de la publication des résultats d'un sondage dont les commanditaires ont préféré garder l'anonymat. En exclusivité et en avant-première, voici un constat édifiant qui ne laissera personne indifférent. 

     Si 52% des Chalabrois aiment le carnaval, 35% préfèrent Fluris et 13% se contentent de faire des tours de ville. Les dates fixées pour accueillir le divin monarque conviennent à 43% de nos concitoyens, contre 31% qui auraient préféré le week-end des Rameaux, 18% le 1e mai et 0,1% le 14juillet.

      68% des Chalabrois trouvent que les musiciens restent trop longtemps dans les cafés, mais 45% avouent en profiter pour aller boire un coup. Si 38% de nos concitoyens reconnaissent qu'il faut brûler Badaluc, par contre 24,5% préfèreraient qu'il soit étouffé avec des confettis, 7% passé au goudron et à la plume, et 3% seraient d'accord pour le nommer président du comité des fêtes.

     Inexplicablement la cote de popularité de l'OPVC semble en chute libre avec 20% seulement de satisfaits quant à la qualité de leur prestation musicale. Ici la prudence est de mise car à l'annonce du montant du cachet perçu par les musiciens, 98% des sondés trouvent qu'ils sont très bons. Enfin à la question : « Dans quel sens faut-il faire le tour de fécos ? », les Chalabrois sont unanimes : « Dans le bon sens !».

     En marge de ce sondage, l'OPVC nous prie de communiquer : « Les personnes qui désiraient postuler à la fonction de grossecaissiste sont priées de ne plus téléphoner, ni écrire, le poste ayant été pourvu ».

     Il faut pour être complet préciser que ce sondage a été réalisé du 1er septembre 2008 au 31 août 2009, sur un échantillon de Chalabrois en âge de se masquer.   

    photo : Les successeurs de Gérard, René et Robert, lors d'une «carnaval session» au café Tournois, au tout début des années 1990.

    Ce sondage s'inspire d'un bulletin d'information baptisé La Gazette, dont deux numéros furent édités dans les années 1980 à l'initiative du regretté Jean-Jacques Conte, auquel nous rendons hommage à travers cet article. 

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Ils ont échangé leurs partitions à Bompas pour une cargolade

    Grapp's del Negret I.jpgRichard, Jean Abeilhou, Francis et Marie-Pierre ont soufflé sur la braise. 

    Les musiciens de l'OPVC qui perdent rarement une occasion d'aligner les notes étaient tout dernièrement dans le Roussillon et plus précisément à Bompas, cadre d'un rituel annuel auquel participe tout Catalan qui se respecte. La fameuse fête de l'escargot qui se déroule tous les derniers week-ends de juillet permet ainsi aux gastronomes de déguster près de 160 000 gastéropodes, grillés au cep de vigne, sous le contrôle de la LPC (ligue de protection des Cargols).

    La 20e édition de cette méga « cargolade » à l'ailloli était animée entre autre par la banda frontonnaise « Grapp's del Negret », ainsi baptisée en hommage au cépage particulier de Fronton, la « négrette ». Ce groupe dans lequel évolue Jean Abeilhou, journaliste bien connu des amateurs de rugby, n'a pas son pareil pour faire grimper l'ambiance et était renforcé par deux trombones et une trompette chalabroises, réquisitionnés pour l'événement. C'est ainsi que Marie-Pierre, Richard et Francis ont joint leurs partitions à celles de leurs amis frontonnais, avec lesquels ils ont brillamment fêté le vingtième anniversaire d'une fête incontournable célébrée chaque été aux portes de Perpignan.