Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

antoine biard

  • Course à pied : Antoine Biard a repris la Diagonale des Fous

    antoine biard,diagonale des fousAntoine Biard à la sortie du Maido (photos site Antoine Biard).

    Après avoir tutoyé les sommets alpestres en août dernier, lors de sa participation à l’UTMB 2019 (Ultra Trail du Mont-Blanc), Antoine Biard remettait le chrono en route sur l’île de La Réunion, à l’occasion de la 27e édition de la Diagonale des Fous. Déjà présent pour première fois sur cette course hors norme en octobre 2018, notre spécialiste des efforts extrêmes a bouclé les 166 km au programme de la Diagonale des Fous (9611 mètres de dénivelé), en un temps de 31 h 54’. Chrono qui le place en 44e position sur 2715 concurrents classés. Encouragé par une cellule de soutien des plus efficaces, le Léranais porteur du dossard 77 a relevé un nouveau défi, pour lequel il mérite de nouvelles et très sincères félicitations.

    antoine biard,diagonale des fous

    Veillée d'armes au calme pour Antoine Biard, quelques heures avant le grand départ

  • La perf signée Antoine Biard sur la Diagonale des Fous

    antoine biard,diagonale des fousAntoine Biard à quelques heures du grand départ.

    Samedi 20 octobre à 5 h 42’, le dossard 1928 équipé de sa frontale est entré dans le stade de La Redoute à Saint-Denis de La Réunion, bouclant en 31 h 42’, la 26e édition de la Diagonale des Fous (168,6 km). Une course hors norme à laquelle Antoine Biard, spécialiste des courses de longue distance participait pour la première fois, et qu’il termine à la 36e place sur 2660 concurrents (19e dans la catégorie senior).

    Ce grand raid engagé jeudi 18 octobre sur l'île de la Réunion au départ de Saint-Philippe, a permis à Antoine, natif de Léran en Ariège, de relever admirablement un superbe défi, et de négocier au mieux les 9576 mètres de dénivelé positifs au programme. Avec un passage obligé tout près du Piton des Neiges, aux alentours du soixantième kilomètre, Antoine Biard aura parfaitement géré son effort, pointé en 251e position au km 15, 160e au km 35, 88e au km 40, avant d’intégrer le top 50 autour du km 90. Il poursuivra ainsi une remontée vers les leaders de la course, pour franchir samedi 20 octobre avant le lever du jour, une ligne d’arrivée sur laquelle l’attendaient parents et amis. Le chrono affichait 31 h 42’, pour une 36e place sur la Diagonale des Fous.

    L’occasion d’adresser de très sincères félicitations à Antoine Biard, aperçu sans sa frontale un certain soir de décembre 2004, autour de la place Espérance-Folchet.  

  • Léran : Un marché gourmand aux saveurs d'outre-mer

    marché léran,antoine biardL’équipe des marchés gourmands de Léran donne rendez-vous le vendredi 29 juin à partir de 18 h 30 sur le Cours Saint-Jacques. L’association invite à apporter son soutien à Antoine Biard, « l’enfant du village », qui participera à l’automne prochain, à la 25e édition de la Diagonale des Fous, sur l’île de la Réunion.

    Déroulement habituel du marché (cuisses de veau à la broche proposées, sur inscription). Pour tous renseignements, contacter Chantal tous les matins de 10 h à 12 h 30, au 05 61 01 11 73 (mairie). Une partie des bénéfices sera reversée à Antoine Biard, attendu le 18 octobre prochain au départ du Grand Raid à Saint-Pierre, pour un périple de 164,6 km, à boucler sur la piste du stade de la Redoute à Saint-Denis de la Réunion.

  • Antoine Biard chemine de courses en podiums

    Le jeune homme a commencé à courir lorsqu'il était au collège, depuis, il a mis la barre plus haut et trace un chemin prometteur.

    Antoine Biard.jpgAntoine Biard à son arrivée à Millau.

    Ses souvenirs les plus anciens pourraient remonter à l'année 2004. Quand Antoine Biard et ses camarades du collège Antoine-Pons, emmenés par Monique Rault leur professeur d'éducation physique, adhéraient à l'initiative du club des Foulées du Kercorb, et couraient autour de la bastide, dans le cadre du Téléthon (voir photo en bas d'article). Depuis, Antoine Biard a mis la barre un petit peu plus haut, en participant d'abord, à des courses organisées dans un petit périmètre dressé entre Aude et Ariège.

    Un penchant prononcé pour le trail est ensuite venu en courant, qui le transportait tout dernièrement jusqu'au village médiéval de Mostuéjouls (Aveyron). Afin de prendre le départ de "l'Intégrale des Causses", course trail proposant une distance de 65 km et 2600 mètres de dénivelé positif. Inscrit sous les couleurs du Spiridon Club du Pays d'Olmes, Antoine Biard a pleinement atteint son objectif pour s'adjuger sur la ligne d'arrivée à Millau, la 38e place au scratch (sur 239 classés) et terminer 1er espoir, en 8 h 40' 27''. Après avoir emprunté les passages les plus emblématiques du Causse de Sauveterre, du Causse Noir et du Larzac, ce jeune sportif très prometteur était pleinement satisfait et heureux.

    Une première expérience qui en appelle d'autres, Antoine Biart devrait en effet s'aligner au départ du Trail des Citadelles en avril prochain, dans la perspective d'un autre grand rendez-vous, loin de son Ariège natale. Il s'agirait alors de relever un challenge un peu fou, en octobre, et à La Réunion. 

    antoine biard,l'intégrale des causses(Photo Archives, Décembre 2004, Fin du Téléthon sous la halle de Chalabre)

  • Ils ont couru le Raid salé

    Adeline raid salé.jpgAdeline Cros sans pression sur la ligne de départ (Photos Malaury Cros).

    Après la Ronde des Sapins, courue dans les bois profonds du Pays-de-Sault, un trio de coureurs rechaussait tout dernièrement les baskets, en direction de la vallée de la Salz. Le point de chute précis était la place de Rennes-Les-Bains, où la commune et l'association Salicorne, proposaient une course nature dans les environs de la station-thermale.

    Sur un parcours très technique portant la marque de fabrique « Ray Hulse », 102 candidats à l'effort entreprendront un « Raid salé », périple de 13, 470 km de long, accusant 480 m de dénivelé positif.

    raid salé,adeline cros,jean-pierre silvestre,antoine biardUn nouveau podium pour Antoine Biard.

    Partis sur les traces des contrebandiers, ils arriveront sur les hauteurs de Sougraigne avant de franchir par deux fois la rivière Salz. Au final, le chrono sur la place des Deux-Rennes enregistrera une nouvelle victoire pour le Limouxin de l'ACL, Marcellin Giro (1 h 02'). Pas très loin derrière, Antoine Biard prendra la 14° place au scratch (1e espoir) en 1 h 14', suivi de Adeline Cros (64° et 2e féminine en 1 h 32'), tandis que le vétéran Jean-Pierre Silvestre se classe 68° en 1 h 35'. Forts de deux podiums, les fondeurs du pays chalabrais vont préparer le prochain rendez-vous, le samedi 21 septembre à Limoux (17 h), où sera courue la XIXe édition du Challenge PaCouLix.

    Adeline arrivée.jpgA l'heure du sprint final.