Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aspaak

  • C'était hier : Serge Fournié est le nouveau président de l'Aspaak

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 2 février.

    aspaak,serge fourniéLe nouveau bureau, aux côtés de Serge Fournié (Photo archives, Janvier 2007).

    Les membres de l’association pour la sauvegarde du patrimoine artistique en Kercorb se retrouvaient samedi 27 janvier à la mairie, invités à participer à l’assemblée générale annuelle. Une réunion qui a permis à Serge Fournié de rendre hommage à Marie-Louise Saddier, présidente en exercice décédée au mois de novembre dernier. Après avoir évoqué le souvenir de « Malou » et l’engagement constant qui fut le sien à la tête de l’Aspak, Serge Fournié annonçait la démission du bureau. Il invitait ensuite les membres présents « à s’investir et assurer ainsi la pérennité d’un mouvement qui ne doit pas faiblir ».

    Le nouveau bureau     Président d’honneur, la Ville de Chalabre, président, Serge Fournié, vice-présidente Marie-Annick Saddier, trésorière, Eliane Roncalli, adjoint, Robert Roncalli, secrétaire Christian Moralès, membres actifs Michel Alègre, Hélène et Didier Iankoff.

    Avant d’évoquer les projets futurs, le nouveau président revenait sur les difficultés rencontrées par le comité de coopération spécialement créé lors de la venue d’Omar Rincòn en novembre 2003. Un collectif réuni sous l’appellation des « Amis de Paratebueno », du nom du village d’origine de celui qui avait assuré trois années de sacerdoce, exercées conjointement dans le Kercorb et le Limouxin (de 1994 à 1996). Grâce à l’adhésion d’un grand nombre, la somme de 605 € a été collectée à ce jour, mais cet élan de solidarité se trouve hélas confronté à des difficultés administratives qui entravent l’acheminement de cet argent. L’Aspak qui souhaite trouver une solution rapide a adressé un courrier à l’ensemble des membres, invités à faire des propositions.

    Avant de conclure la séance, Serge Fournié proposait une modification des statuts, ou plutôt de l’intitulé d’une association qui sera à présent désignée par le sigle « Aspaak ». L’association pour la sauvegarde du patrimoine artistique et archéologique du Kercorb adresse ses meilleurs vœux pour 2007 à l’ensemble des Chalabrois, invités à agrandir le cercle d’un comité au service du Pays du Chalabrais.       

  • C'était hier : Serge Fournié reconduit à la présidence de l’Aspaak

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du lundi 17 janvier 2011.

    aspaakMarie-Annick Saddier, Serge Fournié et Eliane Roncalli envisagent cette année qui vient avec optimisme (Photo archives, janvier 2011).

    Les membres de l’association pour la sauvegarde du patrimoine artistique et archéologique en Kercorb (Aspaak) se sont retrouvés samedi 15 janvier à la mairie, invités à participer à l’assemblée générale annuelle. Après un message de bienvenue à l’adresse de l’assistance, le président Serge Fournié revenait sur la période 2010, durant laquelle l’association n’aura pu maintenir le tempo qui fut le sien tout au long de ces dernières années. Un constat qui devait l’amener à solliciter l’autorisation de prendre un peu de recul. En charge de la trésorerie, Eliane Roncalli présentait un bilan positif à même d’envisager 2011 avec sérénité.

    La requête du président sortant ayant été purement et simplement écartée, Serge Fournié se voyait reconduit à son poste à l’unanimité des personnes présentes. Etaient élus à ses côtés, Marie-Annick Saddier vice-présidente, Eliane Roncalli trésorière, Christian Moralès secrétaire. Une première animation sera programmée dans les derniers jours de février, avec la venue en Kercorb et en avant-première du « Christophe Roncalli Quartet ». Cette formation musicale proposera un tour de chant aux sonorités « Swing Manouche », à partir du répertoire de Georges Brassens. Christophe Roncalli au chant sera accompagné de Christophe Acco (guitare), François Bonnemont (guitare) et Eric Robert (contrebasse). Ce nouveau rendez-vous avec les Chalabrois et leurs invités offrira l’occasion d’honorer un double anniversaire à la mémoire du grand Georges, né en 1921 et disparu en 1981.

    L’association adresse ses meilleurs voeux pour 2011 à l’ensemble des Chalabrois, invités à venir agrandir le cercle d’un comité au service du pays chalabrais.

  • Ceux qui jouent du piano,… ceux qui les déménagent

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    Le parc du centre socio culturel des Cèdres, dans les années 1980

    En avril 2016, la chapelle du Calvaire se voyait dotée d’un superbe piano droit de marque Klein, le plus ancien atelier de facture de piano au monde, fondé en 1791. Cette acquisition était le fruit d’un don de la Famille Canal, résidant cours Docteur Joseph Raynaud, en faveur de l’association « Ensemble pour le Calvaire ». Depuis octobre 2007, l’équipe investie pour la préservation du patrimoine a été tour à tour emmenée par les présidents Yves Saddier, Gérard Canal, et aujourd’hui Michel Alègre.

    Nombre d’années auparavant, un piano à queue avait fait le chemin inverse, depuis la « Chapelle de Réparation » jusqu’au centre socio-culturel des Cèdres, avant d'être remis aux bons soins de l’association ASPAAK alors présidée par Malou Saddier. La délicate opération avait été menée à bien par une équipe de bénévoles qui se reconnaîtront sur les quelques photos mises en ligne, issues de la collection de Yves Saddier. Le piano une fois installé dans son nouveau cadre, face au parc des Cèdres, n’avait pas tardé à recevoir la visite du facteur.

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

    aspaak,chapelle du calvaire chalabre

  • C’était hier : L’Aspaak tourne son regard vers Balandou

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 30 mars 2007.

    2007 Aspaak-Balandou.jpgRichard Verganzonès a reçu le soutien de ses amis de l’Aspaak (Photo archives mars 2007).

    Le petit village de Balandou, situé en Guinée, recevra dans moins d’un an, la visite d’une équipe emmenée par Richard Verganzonès, initiateur d’un nouveau projet humanitaire visant à fournir un soutien aux familles de cette communauté africaine. A l’image d’une précédente expérience menée en 1998, l’organisation de « l’expédition » programmée pour le début de l’année 2008 se met en place sous la houlette d’un cuisinier hors pair et musicien à ses heures. Accueilli au centre des Cèdres, Richard Verganzonès était dernièrement à Chalabre, invité à présenter son projet aux membres de l’association pour la Sauvegarde du patrimoine artistique et archéologique en Kercorb (Aspaak).

    Le groupe emmené par le président Serge Fournié a, en effet, manifesté son intention de contribuer à l’effort collectif en s’engageant à restaurer un petit tracteur, précieux outil de travail à l’attention de populations vivant essentiellement de leur agriculture. Cette initiative devrait être complétée par la tenue d’une soirée à laquelle seront invités les artistes de la Haute-Vallée, désireux d’apporter leur « écot » à l’entreprise. Aux gains ainsi obtenus, devraient s’ajouter les dons en matériel collectés via les associations motivées par le projet de l’ami Richard. L’ensemble sera alors acheminé en camion vers sa destination finale et le village de Balandou. Pour l’heure, un appel aux bonnes volontés est lancé, sachant que toute initiative même personnelle sera la bienvenue.