Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bibliothèque chalabre

  • Explosion de couleurs sous la verrière de la bibliothèque

    Angélique AlegreLes créations d’Angélique Alegre sont exposées 4 rue des Bains-douches.

    Elle est installée rue du Presbytère à Chalabre, Angélique Alegre a décidé d’emmener ses toiles vers les cimaises des anciens bains-douches voisins. Si le plaisir de créer lui est apparu tardivement, son assiduité devant le chevalet lui permet de proposer aujourd’hui, une belle série de petits tableaux riches en couleurs. Passionnée par la peinture à l’acrylique, Angélique Alegre trouve son inspiration dans des paysages qu’elle affectionne, ou dans les décors qui la font rêver. Inspiration très colorée qui lui permet de s’évader au fil d’un pinceau guidé par Dame Nature, laquelle peut être terrible et merveilleuse à la fois.

    L’exposition est visible sous la grande verrière de la bibliothèque, jusqu’au jeudi 9 avril, aux heures d’ouverture, lundi, mercredi, jeudi (9 h-12 h et 14 h-16 h), mardi (9 h-12 h et de 16 h 30 à 18 h 30). Pour tout renseignement, contacter Noëlle Danjou au 04 68 69 49 06.

  • Concours photo : « Monts et Merveilles dans les Pyrénées Audoises ».

    Les médiathèques des Pyrénées audoises et de Chalabre, en collaboration avec la Bibliothèque départementale de l'Aude, proposent un concours photo sur le thème : « Monts et Merveilles dans les Pyrénées Audoises ». Les photos devront obligatoirement avoir été prises sur le territoire de la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises (voir règlement). Il est impératif de préciser le lieu de la prise de vue et les participants pourront présenter deux photos au maximum. Les participants ont jusqu'au 15 juin 2020, cachet de la poste faisant foi, pour envoyer leurs photos.

    A l'issue du concours, la photo gagnante servira de point de départ à un atelier de création de BD par des auteurs professionnels, les autres photos feront l'objet d'une exposition. Les trois meilleures photos recevront un prix équivalent à 100 € pour le premier, 80 € pour le deuxième et 60 € pour le troisième. Ce concours est gratuit et ouvert à tous les photographes amateurs.

    Règlement complet auprès de la Médiathèque des Pyrénées Audoises 04 68 74 38 93, media.espezel@gmail.com, ou Bibliothèque municipale de Chalabre 04 68 69 49 06, bmchalabre@orange.fr

    Françoise Morisot et Noëlle Danjou, coordinatrices du concours, invitent les candidats à envoyer leurs photos à : Concours photo, Médiathèque du Pays de Sault, Grande rue, 11340 Espezel ou Concours photo, Bibliothèque municipale, 4 rue des Boulangers, 11230 Chalabre.

    bibliothèque chalabre

  • Du Blau au Chalabreil

    Les vacances à la bibliothèque.

    La bibliothèque municipale sera fermée jusqu’au vendredi 3 janvier inclus. A compter de 2020, de nouveaux horaires seront en place, au n° 2 de la rue des Boulangers. Noëlle Danjou accueillera le public le lundi, mercredi et jeudi de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures. Le mardi de 9 heures à 12 heures et de 16 heures 30 à 18 heures 30. L’établissement sera fermé au public le vendredi.

    Relais Assistantes maternelles (RAM).

    Les personnes qui souhaitent devenir assistante maternelle agréée par le service de Protection maternelle et infantile, sont invitées à prendre contact avec l’animatrice du RAM, Communauté de communes des Pyrénées audoises, au 06 84 01 68 59. Le relais assistantes maternelles est là pour assurer l’accueil des enfants et des parents, sur rendez-vous ou lors des permanences ou dans le cadre des matinées collectives avec les enfants. Les parents en recherche de mode de garde, peuvent contacter l’animatrice afin d’organiser l'accueil des enfants.

    Les associations préparent leur rentrée.

    Le mardi 14 janvier, l’association Ensemble pour le Calvaire tiendra son assemblée générale à 15 heures en mairie. A l'ordre du jour, bilans moral et financier, élection d'un nouveau bureau, perspectives 2020, questions diverses. La réunion se poursuivra autour de la galette des rois.

    La mairie de Montjardin accueillera vendredi 24 janvier à 18 h, l’assemblée générale annuelle de l’association « Dans les pas d’Auguste Cathala ». A l’ordre du jour, rapports moral et financier, élection du bureau, projets pour 2020.

  • Chemin faisant le long de la Voie verte

    atout fruit,traverse 119,bibliothèque chalabreJuillet 2019, l'association Atout fruit prend ses quartiers à la gare de Chalabre.

    Dans le cadre des animations de la bibliothèque départementale de l’Aude et en partenariat avec l’association Atout Fruit, la bibliothèque municipale organise la 2e édition de Chemin faisant, le samedi 30 novembre.

    Le programme de cette journée sera le suivant : Départ à 10 heures depuis la gare de Chalabre d’une randonnée (10 km, 200 m dénivelé), en compagnie de l’association Traverse 119, avec montée vers la chapelle du Calvaire par le chemin de croix. De 10 h 30 à 12 h, visite portes-ouvertes de la chapelle avec l’association Ensemble pour le Calvaire, suivie de chants occitans avec « Lo Cor de Canterate », puis pique-nique tiré du sac. Poursuite de la randonnée en direction de Sonnac-sur-l’Hers et retour à la gare de Chalabre par la voie verte (évocation du passé ferroviaire de la voie verte avec Hervé Macé de l’association Traverse 119).

    atout fruit,traverse 119,bibliothèque chalabre

    Solène Callarec anime le conservatoire ouvert fruitier de la Voie Verte

    De 14 h à 17 h à la gare de Chalabre, vente d’arbres fruitiers, avec l’association Atout Fruit. Arbres fruitiers de variétés anciennes, scion d’un an à racines nues. Ventes de produits issus de la voie verte (jus, confitures, gelées …), vente de livres et documentations, exposition sur les arbres.

    atout fruit,traverse 119,bibliothèque chalabre

    Le passé ferroviaire de la voie verte sera évoqué par Hervé Macé.

  • Georges Patrick Gleize en dédicace à la bibliothèque

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabreL’écrivain aux racines ariégeoises est venu à la rencontre de ses lecteurs.

    Vendredi 6 septembre, Noëlle Danjou et la bibliothèque municipale accueillaient l’écrivain Georges-Patrick Gleize, à l’occasion de la présentation de son dernier ouvrage, Le Crépuscule des Justes. Un roman publié chez Calmann-Lévy et dont l’action se déroule entre Sainte-Colombe-sur-l’Hers, le lac de Montbel et Chalabre.

    Au cœur de ce petit périmètre, époques et générations s’entrecroisent sous la plume de l’auteur, pour évoquer le parcours d’un homme en quête d’identité. Roger Darmon aimerait savoir d’où il vient pour savoir où il va. Il n’a pas connu son père, sur lequel sa famille maternelle lui a laissé entendre le pire. Quand il tombe sur une coupure de presse des années soixante évoquant la mystérieuse disparition de François Darmon, dont on a retrouvé la voiture incendiée près du village de Sainte-Colombe, Roger décide de partir aux confins de l’Ariège et de l’Aude pour mener son enquête.

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabre

    Originaire d’une vieille famille ariégeoise et spécialiste des campagnes pyrénéennes, Georges-Patrick Gleize a retrouvé le pays de Kercorb et le cadre chargé de mystère dans lequel évoluent ses personnages. Au terme de la séance de dédicaces, un échange s’est établi sous la verrière des anciens bains-douches, avec des lecteurs présents en nombre, venus saluer l’écriture d’un romancier prolifique.

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabre

    Auteur de publications professionnelles avant de s’orienter vers la littérature générale en 2002, Georges-Patrick Gleize publiera son dix-neuvième roman en septembre 2020.

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabre

  • C’est la rentrée littéraire à la bibliothèque

    bibliothèque chalabre,georges-patrick gleize,le crépuscule des justesVendredi 6 septembre à 17 h 30, Noëlle Danjou propose de venir à la rencontre de l’écrivain Georges-Patrick Gleize, à l’occasion de la présentation de son 18e ouvrage, Le Crépuscule des Justes. Un roman dont l’action se déroule entre Chalabre, Sainte-Colombe-sur-l’Hers et le lac de Montbel.

    A l’aube de la quarantaine, Roger Darmon aimerait savoir d’où il vient pour savoir où il va. Il n’a pas connu son père, sur lequel sa famille maternelle lui a laissé entendre le pire.
    Quand il tombe sur une coupure de presse des années soixante évoquant la mystérieuse disparition de François Darmon, dont on a retrouvé la voiture incendiée près du village de Sainte-Colombe, Roger décide de partir en Ariège mener son enquête. Rapidement, il apprend que son père, juif, était arrivé dans la région à sept ans, après l’arrestation de ses parents par la Gestapo à Paris. À la ferme de la Borde Blanche où il avait trouvé refuge, le petit garçon avait échappé à une rafle. C’est le couple d’instituteurs du village qui l’avait recueilli et élevé.

    Roger ne comprend pas. Tous ceux qu’il interroge évoquent un homme charmant, intelligent. Rien, en tout cas, n’explique le mépris dans lequel sa famille maternelle tenait son père. Et encore moins sa disparition. Pour connaître la vérité, Roger devra ressusciter les fantômes du passé. Georges-Patrick Gleize entrecroise les époques et les générations pour évoquer la quête d’identité d’un homme et composer une émouvante partition sur la mémoire.

    bibliothèque chalabre,georges-patrick gleize,le crépuscule des justesAgrégé d’histoire, né à Paris en 1952, Georges-Patrick Gleize est originaire d’une famille ariégeoise. Spécialiste des campagnes pyrénéennes, il se tourne vers la littérature en 2002 et publie chez Albin Michel un premier roman, Le Temps en Héritage, où il conte avec émotion les saisons du bonheur dans la relation d’un grand-père et de son petit-fils. Chez le même éditeur, il enchaîne alors une dizaine de romans, tous dimensionnés dans le cadre de l’histoire en privilégiant le grand sud. Ainsi, Le chemin de Peyreblanque, La vie en plus, Le forgeron de la liberté, Un brin d’espérance, Le sentier des pastelliers, L’auberge des myrtilles, Rue des Hortensias rouges, Une nuit en juin… décrivent avec passion et réalisme l’univers de la France d’hier.

    Membre de l’Académie du Languedoc, il rejoint les éditions Calmann-Lévy en 2012 et publie La fille de la fabrique, un polar historique et rural sur le monde des faïenciers. En 2014, parait Pas plus tard que l’aurore,  un roman qui restitue les lendemains endeuillés de la Grande guerre, en 2015, Le serment des Oliviers, une œuvre romanesque sur les difficultés de faire éclater la vérité, en 2016, Le vent de la jeunesse, saga des émigrés italiens venus construire les grands barrages dans les Pyrénées, et en 2017, Quelques pas dans la neige.

  • Concours photo : Le 1er prix pour le Blagnacais Alain Artigues

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabreLe ciel de Blagnac a inspiré le lauréat 2019.

    Samedi 27 juillet se déroulait la remise des prix du concours-photo, cinquième du nom, proposé par l’association Il était une fois Chalabre, en partenariat avec la mairie. Ce rendez-vous inscrit au programme des Fulgurances de l’été, sous l’égide de Fabienne Canal, a permis de récompenser les amateurs invités à composer sur le thème du patrimoine industriel d'hier et d'aujourd'hui. Un résultat que chacun avait pu découvrir en avant-première en mairie, où les photos étaient exposées.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Accueillis par Michel Brembilla, président, et Jean-Jacques Aulombard, maire, les photographes ont tous été félicités pour leurs créations, par la voix de Henriette Brembilla, présidente du jury. Après avoir motivé les choix arrêtés par un trio longtemps indécis, face à une belle palette de photos anonymes, il était l’heure de saluer les lauréats.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Premier prix du concours 2019 (200 €), Alain Artigues de Blagnac, est primé pour un cliché original, offrant l’image d’un avion effleurant de ses ailes, la voilure d’un moulin à vent assoupi. Le 2e prix (160 €) revient au Quillanais Nico Roelofs, pour les restes ferrés des mines de Bentaillou (Ariège), le 3e prix (120 €) étant décerné à Martine Gibert de Lagord, et aux vestiges d’une briqueterie en Charente-Maritime.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabreLe prix spécial du public étant attribué à Jacques Blum (lauréat en 2018), pour son moulin au fil de l’eau (photo).

    En conclusion, le président Brembilla saluait le concours efficace et apprécié de Noëlle Danjou, bibliothécaire et coordinatrice de l’événement. Avant d’évoquer le thème du concours 2020, pour l’instant illustré par un point d’interrogation.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Le 2e prix pour le Quillanais Nico Roelofs

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Henriette Brembilla présente le 3e prix, décerné à Martine Gibert