Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bibliothèque chalabre

  • Chemin faisant le long de la Voie verte

    atout fruit,traverse 119,bibliothèque chalabreJuillet 2019, l'association Atout fruit prend ses quartiers à la gare de Chalabre.

    Dans le cadre des animations de la bibliothèque départementale de l’Aude et en partenariat avec l’association Atout Fruit, la bibliothèque municipale organise la 2e édition de Chemin faisant, le samedi 30 novembre.

    Le programme de cette journée sera le suivant : Départ à 10 heures depuis la gare de Chalabre d’une randonnée (10 km, 200 m dénivelé), en compagnie de l’association Traverse 119, avec montée vers la chapelle du Calvaire par le chemin de croix. De 10 h 30 à 12 h, visite portes-ouvertes de la chapelle avec l’association Ensemble pour le Calvaire, suivie de chants occitans avec « Lo Cor de Canterate », puis pique-nique tiré du sac. Poursuite de la randonnée en direction de Sonnac-sur-l’Hers et retour à la gare de Chalabre par la voie verte (évocation du passé ferroviaire de la voie verte avec Hervé Macé de l’association Traverse 119).

    atout fruit,traverse 119,bibliothèque chalabre

    Solène Callarec anime le conservatoire ouvert fruitier de la Voie Verte

    De 14 h à 17 h à la gare de Chalabre, vente d’arbres fruitiers, avec l’association Atout Fruit. Arbres fruitiers de variétés anciennes, scion d’un an à racines nues. Ventes de produits issus de la voie verte (jus, confitures, gelées …), vente de livres et documentations, exposition sur les arbres.

    atout fruit,traverse 119,bibliothèque chalabre

    Le passé ferroviaire de la voie verte sera évoqué par Hervé Macé.

  • Georges Patrick Gleize en dédicace à la bibliothèque

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabreL’écrivain aux racines ariégeoises est venu à la rencontre de ses lecteurs.

    Vendredi 6 septembre, Noëlle Danjou et la bibliothèque municipale accueillaient l’écrivain Georges-Patrick Gleize, à l’occasion de la présentation de son dernier ouvrage, Le Crépuscule des Justes. Un roman publié chez Calmann-Lévy et dont l’action se déroule entre Sainte-Colombe-sur-l’Hers, le lac de Montbel et Chalabre.

    Au cœur de ce petit périmètre, époques et générations s’entrecroisent sous la plume de l’auteur, pour évoquer le parcours d’un homme en quête d’identité. Roger Darmon aimerait savoir d’où il vient pour savoir où il va. Il n’a pas connu son père, sur lequel sa famille maternelle lui a laissé entendre le pire. Quand il tombe sur une coupure de presse des années soixante évoquant la mystérieuse disparition de François Darmon, dont on a retrouvé la voiture incendiée près du village de Sainte-Colombe, Roger décide de partir aux confins de l’Ariège et de l’Aude pour mener son enquête.

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabre

    Originaire d’une vieille famille ariégeoise et spécialiste des campagnes pyrénéennes, Georges-Patrick Gleize a retrouvé le pays de Kercorb et le cadre chargé de mystère dans lequel évoluent ses personnages. Au terme de la séance de dédicaces, un échange s’est établi sous la verrière des anciens bains-douches, avec des lecteurs présents en nombre, venus saluer l’écriture d’un romancier prolifique.

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabre

    Auteur de publications professionnelles avant de s’orienter vers la littérature générale en 2002, Georges-Patrick Gleize publiera son dix-neuvième roman en septembre 2020.

    Georges-Patrick Gleize,bibliothèque chalabre

  • C’est la rentrée littéraire à la bibliothèque

    bibliothèque chalabre,georges-patrick gleize,le crépuscule des justesVendredi 6 septembre à 17 h 30, Noëlle Danjou propose de venir à la rencontre de l’écrivain Georges-Patrick Gleize, à l’occasion de la présentation de son 18e ouvrage, Le Crépuscule des Justes. Un roman dont l’action se déroule entre Chalabre, Sainte-Colombe-sur-l’Hers et le lac de Montbel.

    A l’aube de la quarantaine, Roger Darmon aimerait savoir d’où il vient pour savoir où il va. Il n’a pas connu son père, sur lequel sa famille maternelle lui a laissé entendre le pire.
    Quand il tombe sur une coupure de presse des années soixante évoquant la mystérieuse disparition de François Darmon, dont on a retrouvé la voiture incendiée près du village de Sainte-Colombe, Roger décide de partir en Ariège mener son enquête. Rapidement, il apprend que son père, juif, était arrivé dans la région à sept ans, après l’arrestation de ses parents par la Gestapo à Paris. À la ferme de la Borde Blanche où il avait trouvé refuge, le petit garçon avait échappé à une rafle. C’est le couple d’instituteurs du village qui l’avait recueilli et élevé.

    Roger ne comprend pas. Tous ceux qu’il interroge évoquent un homme charmant, intelligent. Rien, en tout cas, n’explique le mépris dans lequel sa famille maternelle tenait son père. Et encore moins sa disparition. Pour connaître la vérité, Roger devra ressusciter les fantômes du passé. Georges-Patrick Gleize entrecroise les époques et les générations pour évoquer la quête d’identité d’un homme et composer une émouvante partition sur la mémoire.

    bibliothèque chalabre,georges-patrick gleize,le crépuscule des justesAgrégé d’histoire, né à Paris en 1952, Georges-Patrick Gleize est originaire d’une famille ariégeoise. Spécialiste des campagnes pyrénéennes, il se tourne vers la littérature en 2002 et publie chez Albin Michel un premier roman, Le Temps en Héritage, où il conte avec émotion les saisons du bonheur dans la relation d’un grand-père et de son petit-fils. Chez le même éditeur, il enchaîne alors une dizaine de romans, tous dimensionnés dans le cadre de l’histoire en privilégiant le grand sud. Ainsi, Le chemin de Peyreblanque, La vie en plus, Le forgeron de la liberté, Un brin d’espérance, Le sentier des pastelliers, L’auberge des myrtilles, Rue des Hortensias rouges, Une nuit en juin… décrivent avec passion et réalisme l’univers de la France d’hier.

    Membre de l’Académie du Languedoc, il rejoint les éditions Calmann-Lévy en 2012 et publie La fille de la fabrique, un polar historique et rural sur le monde des faïenciers. En 2014, parait Pas plus tard que l’aurore,  un roman qui restitue les lendemains endeuillés de la Grande guerre, en 2015, Le serment des Oliviers, une œuvre romanesque sur les difficultés de faire éclater la vérité, en 2016, Le vent de la jeunesse, saga des émigrés italiens venus construire les grands barrages dans les Pyrénées, et en 2017, Quelques pas dans la neige.

  • Concours photo : Le 1er prix pour le Blagnacais Alain Artigues

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabreLe ciel de Blagnac a inspiré le lauréat 2019.

    Samedi 27 juillet se déroulait la remise des prix du concours-photo, cinquième du nom, proposé par l’association Il était une fois Chalabre, en partenariat avec la mairie. Ce rendez-vous inscrit au programme des Fulgurances de l’été, sous l’égide de Fabienne Canal, a permis de récompenser les amateurs invités à composer sur le thème du patrimoine industriel d'hier et d'aujourd'hui. Un résultat que chacun avait pu découvrir en avant-première en mairie, où les photos étaient exposées.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Accueillis par Michel Brembilla, président, et Jean-Jacques Aulombard, maire, les photographes ont tous été félicités pour leurs créations, par la voix de Henriette Brembilla, présidente du jury. Après avoir motivé les choix arrêtés par un trio longtemps indécis, face à une belle palette de photos anonymes, il était l’heure de saluer les lauréats.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Premier prix du concours 2019 (200 €), Alain Artigues de Blagnac, est primé pour un cliché original, offrant l’image d’un avion effleurant de ses ailes, la voilure d’un moulin à vent assoupi. Le 2e prix (160 €) revient au Quillanais Nico Roelofs, pour les restes ferrés des mines de Bentaillou (Ariège), le 3e prix (120 €) étant décerné à Martine Gibert de Lagord, et aux vestiges d’une briqueterie en Charente-Maritime.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabreLe prix spécial du public étant attribué à Jacques Blum (lauréat en 2018), pour son moulin au fil de l’eau (photo).

    En conclusion, le président Brembilla saluait le concours efficace et apprécié de Noëlle Danjou, bibliothécaire et coordinatrice de l’événement. Avant d’évoquer le thème du concours 2020, pour l’instant illustré par un point d’interrogation.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Le 2e prix pour le Quillanais Nico Roelofs

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Henriette Brembilla présente le 3e prix, décerné à Martine Gibert

  • Animations à la carte

    Chemin Faisant sur la voie verte.

    Horloge.JPGChemin Faisant est une animation proposée dans le cadre d’un partenariat entre la bibliothèque municipale et l'association Atout Fruit, avec le concours de Traverse 119, Subtil Courtil et les chants occitans de Lo Cor de Canterate. L’ancienne gare de Chalabre sera le point de rencontre, le samedi 6 juillet, peu avant 14 h. Le programme de cette matinée sera le suivant : à 14 h, Solène Gallarec de l’association Atout Fruit, présentera les objectifs du Conservatoire fruitier ouvert. A 14 h 30, départ aux côtés de Patrice Salerno, pour la visite commentée du jardin pédagogique le Subtil Courtil. Chemin faisant seront contées des anecdotes ferroviaires. Retour à la gare à 16 h 30 pour une dégustation de jus de pomme et confiture de cynorhodon, issus de la Voie verte. A 17 h, chants occitans avec Lo Cor de Canterate.

    Les Etoiles du Kercorb  au théâtre.

    Etoiles 2018 30 juin.jpg

    Archives 30 juin 2018

    L’association Bouge et mets tes baskets invite à son spectacle de danse, le samedi 6 juillet à partir de 20 h, au théâtre Georges-Méliès. Les Etoiles du Kercorb auront le plaisir de se produire sur la scène chalabroise et invitent à les rejoindre pour une soirée dédiée au tempo et à la bonne humeur.

    Les Tréteaux du dimanche à Villelongue-d’Aude.

    Eko ekO.jpg

    Eko ekO

    C’est le rendez-vous de l’été, celui qu’on ne veut pas rater, les Tréteaux du dimanche matin reviennent sur les hauteurs de Villelongue-d’Aude. « Une terrasse au pied du clocher carré, des parasols de toutes les couleurs, un verre bien frais ! Et devant vous, un concert live, de la musique, enjouée ou déchaînée, toujours vivante ». Chacun trouvera le petit marché, avec des producteurs et des artisans d’ici et de pas loin, du Plateau-de-Sault ou de la Haute-Vallée. Et sur les tables, des livres, du miel, du pain, des légumes du moment… et des plats tout préparés. Côté pratique, le marché démarre à 10 h et le concert gratuit à 11 h. Au programme de la saison 2019 des Tréteaux du dimanche matin, 7 juillet, Margo’s Family (une histoire de famille groovie), 21 juillet, Eko ekO (duo pop reggae variété), 4 août, Ça souffle sur les cordes (chansons françaises à la sauce swing).

    Musique en Kercorb.

    patrice salerno,bibliothèque chalabre,david compston,elsa suard,tréteaux de villelongue

    Pour la huitième année consécutive, les associations Ensemble pour le Calvaire, Rivel Patrimoine, Ste Colombe d’hier et d’aujourd’hui, et Saint-Jean-Baptiste de Sonnac-sur-l'Hers, proposent un programme musical de qualité pendant tout l'été. Le premier concert sera donné le dimanche 7 juillet à 17 h en l’église de Sainte-Colombe-sur-l'Hers, avec la prestation des Sacqueboutiers, ensemble de cuivres anciens de Toulouse. Daniel Lassalle (sacqueboute), Jean-Pierre Canihac (cornet à bouquin), Philippe Canguilhem (chalemie), Laurent Le Chenadec (doulciane), Yasuko Uyama-Bouvard (orgue), Florent Tisseyre (percussions), joueront le programme « Todo el Mundo en General », musique espagnole des 16e et 17e siècles.

    Entrée 15 €, adhérents et groupes de plus de dix 10 € par personne, gratuit pour les moins de 15 ans, apéritif offert après le concert.

    Stage théâtre enfants.

    002.jpgIl aura pour cadre la maison du lac de Montbel, un stage théâtre à l’attention des enfants de 6 à 12 ans est proposé par Elsa. Formée à l’approche centrée sur la personne selon Rogers, Elsa pratique l’expression théâtrale depuis vingt ans. Ces stages permettent de développer sa créativité, sa communication, sa concentration, sa confiance en soi-même et dans les autres. Ils offrent également l’opportunité d’acquérir une meilleure connaissance de soi-même et de savoir être et vivre ensemble. Ce stage se déroulera de 10 h à 16 h avec le pique-nique, lundi 29, mardi 30, mercredi 31 juillet, avec un spectacle prévu le 1er août à 17 h. Prix du stage, 60 € (selon revenus). Pour plus d’infos contacter Elsa : elsatheatre@gmail.com

    La bibliothèque l'été.

    Dave paintings 9 février 2019.JPG

    Les habitués de la bibliothèque municipale prendront note des jours de fermeture de l‘établissement pour raisons pratiques, le jeudi 4, le vendredi 12 et le lundi 22 juillet, avant fermeture pour congés annuels cette fois, du jeudi 1er août à 16 h, au lundi 2 septembre à 9 h.

    Pour l’heure, Noëlle Danjou responsable de la bibliothèque invite à rendre visite à l’exposition des oeuvres de David Compston, les Artistes de la Route, au 4 rue des Boulangers, et à l’expo-photo sur le thème du Patrimoine industriel d'hier et d'aujourd'hui, à la mairie, Cours Sully.

  • Prélude à la magie du Tour, avec les Artistes de la Route

    Exposition. Jusqu'au 2 août, venez découvrir les toiles de David Compston.

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre
    David Compston, aussi talentueux sur un vélo que face à son chevalet
    (photos Jacques Blum).

    La bibliothèque municipale accueille jusqu’au vendredi 2 août, « Une célébration en acryliques et procédés mixtes, de sportifs et sportives qui choisissent de relever les plus grands challenges cyclistes ». A travers les créations de David Compston, l’exposition propose au visiteur d’être le témoin de la douleur, de la gloire et de l'héroïsme absolu, des Artistes de la Route, révélés par un self-made-man originaire du comté du Yorkshire (Royaume-Uni).

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    Coach en cyclisme, David Compston dirige avec son épouse Toni, le camp d’entraînement cycliste Bespoked, désormais bien connu en Chalabrais. S’il a jusqu’alors exposé ses toiles chez lui et pour le plus grand plaisir de ses hôtes, venus des quatre coins du monde, il s’agit là de la première exposition publique de ses créations. En présence d’une assemblée nombreuse et bilingue, accueillie par Noëlle Danjou lors du vernissage, l’artiste a remercié chacune et chacun, avant d’exprimer sa passion « for the bicycle ».  

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    « Qu’il soit engagé dans une course de vérité, mettant en lice l’athlète, la mécanique, la route et le temps, ou qu’il soit un grimpeur à la plastique d’oiseau, le cycliste est une sculpture vivante, déchirée, façonnée et ciselée par des milliers d’heures d’union avec sa machine, il est une œuvre d’art ». Ainsi s’exprime David Compston, dont les toiles révèlent l’artiste dans le cycliste, et pour qui cycliste et bicyclette sont de la poésie en mouvement. Poésie mais aussi musique, lorsque le peloton fonce vers la ligne d’arrivée, tel un orchestre en répétition générale, presto, allegro, vivace, dans la perspective du crescendo final. Puis, dans une cacophonie de sons, les fans martèlent les barrières et hurlent, tandis que les sprinters font fi de leurs cocottes de frein, et se ruent vers l’emballage final, exécutants d’une partition pour artiste solo.

    Les créations de David Compston sont exposées jusqu’au 2 août à la bibliothèque municipale, visibles lundi, jeudi et vendredi (9 h-12 h et 14 h-16 h), mardi (9 h-12 h et 16 h 30-18 h 30).

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabre

    bespoked,david compston,bibliothèque chalabrebespoked,david compston,bibliothèque chalabre

  • Les toiles de Lindsay Sutherland à la bibliothèque

    lindsay sutherland,bibliothèque chalabreAu rythme des expositions mensuelles proposées par la bibliothèque municipale et sa directrice Noëlle Danjou, une riche palette de styles s’offre au nombreux public qui s’invite régulièrement. Depuis le 17 mai, les cimaises des anciens Bains-douches accueillent l’œuvre de Lindsay Sutherland. Originaire de la Zambie, elle a pris ses marques dans l’arrière pays audois, installée depuis 2002 sur les hauteurs du hameau de Lescale. Ses aquarelles sont visibles jusqu’au 14 juin.