Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil général de l'aude

  • C’était hier : Le président du conseil général à la rencontre des citoyens

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 21 janvier 2000.

    conseil général de l'aude,marcel rainaud,jacques montagnéLes citoyens du Chalabrais sont venus dialoguer avec les élus (photos archives, Janvier 2000).

    Le canton de Chalabre recevait vendredi 14 janvier dernier, la visite de Marcel Rainaud, président du conseil général de l’Aude. Dans le cadre de la tournée des cantons audois entamée au mois de septembre 1999, ce dernier venait en pays chalabrais à la rencontre des élus locaux et des citoyens. Une visite destinée à établir un dialogue constructif afin que chacun puisse être informé des actions menées par l’assemblée départementale, ses réalisations quotidiennes et les perspectives qu’elle nourrit pour l’avenir. Accueilli par Jacques Montagné, maire et conseiller général, et par les élus des communes du canton de Chalabre, Marcel Rainaud a pu rencontrer nombre de socio-professionnels et apprécier sur le terrain, la politique mise en œuvre à l’échelle de tout un canton. Au terme d’un parcours qui lui aura permis de visiter entre autre le camping à la ferme de La Besse et le collège Antoine-Pons de Chalabre, plus petit établissement du département (photo ci-dessous), le président Marcel Rainaud est revenu sur l’aspect instructif d’une démarche consistant à multiplier les contacts sur le terrain.

    conseil général de l'aude,marcel rainaud,jacques montagné

    Roger Rosich, Claude Ruiz (principal du collège), Marcel Rainaud et Jacques Montagné

    Lors de la réunion publique organisée en fin d’après-midi au théâtre municipal, le président s’est attaché à définir les grandes orientations du programme d’action appelé « Objectifs pour l’Aude 1999-2004 ». Avant d’effectuer un large tour d’horizon relatif aux domaines d’interventions, l’accent fut mis sur une priorité, l’effort de reconstruction des zones sinistrées après la terrible catastrophe du mois de novembre 1999. En souhaitant que la période charnière 1999-2000 soit placée sous le signe de la solidarité et de l’espoir, le président Rainaud a développé avec précision différents thèmes concernant le réseau routier, les transports scolaires, l’agriculture, l’éducation, le tourisme, le programme Pays cathare, la politique de Pays (Haute-Vallée et Ariège), et l’élimination des déchets.

    conseil général de l'aude,marcel rainaud,jacques montagné

    Ce dernier sujet a d’ailleurs donné lieu à un échange plutôt aigre-doux entre les élus et une forte délégation d’opposants à la décharge de Lignairolles, parmi lesquels les représentants du Val d’Ambronne. Les nombreux échanges d’arguments, assez violents parfois, n’ont pas semblé servir un dialogue en toute transparence proposé par le président du conseil général. Bien avant cela, Marcel Rainaud avait évoqué les journées difficiles d’une année 1999 interminable, pour reconnaître qu’il y avait aussi des jours heureux, tel ce vendredi 14 janvier et sa visite en pays de Kercorb. 

  • La chaudière bois du collège Antoine-Pons est opérationnelle

    collège antoine-pons,conseil général de l'aude,agenda 21L'agenda 21 et la thématique énergie respectent le tableau de marche.

    A la faveur des vacances d'été 2012, les potaches du collège Antoine-Pons laissaient la voie libre à un chantier, destiné à doter l'établissement d'un système de chauffage innovant. Une démarche de développement durable, correspondant aux orientations que s’est fixé le conseil général de l'Aude, conclue tout dernièrement par l'inauguration d'une chaudière bois.

    L’événement réunissait une nombreuse assemblée autour de Vincent Bousquet, principal du collège Antoine-Pons, qui a accueilli André Viola, président du conseil général, Marcel Martinez, vice-président du conseil général, Francis Savy, président de la communauté de communes des Pyrénées audoises, Jean-Jacques Aulombard, conseiller général du canton de Chalabre, et Christian Guilhamat, maire de Chalabre. Parmi les invités, Hubert Carcy, principal honoraire du collège. Le traditionnel ruban inaugural était coupé et donnait le coup d’envoi d’une visite complète des lieux.

    Au terme de laquelle allaient intervenir tour à tour Vincent Bousquet, Christian Guilhamat et André Viola, pour saluer un système performant, qui assure le chauffage du collège mais également des deux écoles primaires et maternelles voisines. L'ensemble bénéficiant d'un investissement de 414.000 €, avec le soutien financier de l’ADEME.

    collège antoine-pons,conseil général de l'aude,agenda 21La mise en route de cette chaufferie centrale fonctionnant aux plaquettes forestières, première du nom dans les collèges audois, contribue à la sauvegarde de l'environnement, mais aussi à la maîtrise des dépenses. Le bilan de la première saison de chauffe, avec un hiver assez long, laisse en effet entrevoir une économie autour de 50 %, par rapport à l’installation fioul précédente. Comme le soulignait André Viola, "Avec un taux de couverture bois de plus de 95 % pour la première année d’utilisation, cette chaudière, épargnée par les incidents techniques, est donc incontestablement un succès pour le conseil général, au service de l’ensemble de la communauté éducative".

    collège antoine-pons,conseil général de l'aude,agenda 21Il concluait son propos en rappelant combien le conseil général est attentif et impliqué dans le bon fonctionnement des 27 collèges du département. "Une priorité dans un contexte budgétaire tendu, réaffirmée, puisque nous n’avons jamais autant investi dans les collèges du département, qu’aujourd’hui".

    Un album-photo Chaudière bois du collège-Février 2014 est en ligne.

  • « Au nom de la mémoire » au collège Antoine-Pons

    Collège Juin 2013.jpgMme Monnot et Jean-Jacques Aulombard ont invité les élèves à rester vigilants.

    Jean-Jacques Aulombard, élu du conseil général, a remis aux élèves de 3e du collège Antoine-Pons, le recueil « Au nom de la Mémoire ». Ce livret fait état de réflexions de collégiens partis sur les traces de déportés lors de la 2e Guerre mondiale en Italie. Il est offert aux élèves de 3e du département de l’Aude, pour conclure une année d’apprentissage de ces moments forts de notre histoire dans le cadre du programme.

    Mme Monnot, professeur de géographie- histoire et éducation civique a lancé une dynamique autour de son enseignement. Tout d’abord ses élèves ont participé au Concours national de la Résistance et de la Déportation, dont Axel a été un des lauréats, puis ils se sont rendus sur le site de Rivel, pour un hommage aux Résistants et Déportés. En français, des textes ont été étudiés sur cette période ainsi qu’en Histoire des Arts. Les élèves ont écrit un dossier sur le « Dictateur » de Charlie Chaplin, la Résistance en chanson, ou encore une étude du tableau de Picasso : « Guernica ». Nul doute que ce recueil constituera la base de leur maturité et de leur réflexion sur la Liberté des peuples et les valeurs humanistes.

  • Une dotation pour la maison de la presse

    Dotation CG José.jpgJean-Jacques Aulombard et José Sanchez devant le logo du conseil général.

    Communiqué du conseil général : « Jean-Jacques Aulombard, conseiller général du canton de Chalabre a le plaisir  d’informer José Sanchez, patron de l’unique bureau de presse et tabac du canton, de l’attribution par le conseil général de l’Aude, d’une subvention de 5000 € pour son installation. Au nom du conseil général, Jean-Jacques Aulombard souhaite à ce sympathique et dynamique commerçant une belle réussite. L’implantation de ce bureau de presse et tabac est primordiale pour la population, qui apprécie la disponibilité et la gentillesse de José Sanchez ».  

  • La rue de la Gare est un boulevard

    Screg III.JPGL'équipe de la Screg a réconcilié la rue de la Gare avec les usagers.

    La voie d'accès vers la zone artisanale de la gare vient de faire l'objet d'une complète réfection, menée à bien par les services de l'entreprise Screg. Ce lieu de passage emprunté tour à tour par les usagers du quai de transfert, les employés des services techniques de la communauté de communes et de la mairie de Chalabre, les camions approvisionnant l'usine Cartofrance, et les cars de la société de transport Vidal, s'était enrichi au fil des hivers, d'un invraisemblable assortiment de nids de poule. Au final, seuls les adeptes de VTT présents sur cet axe afin de  rallier la voie verte y trouvaient leur compte.

    Depuis mai et après la pose d'un revêtement en asphalte, la rue de la gare propose une perspective digne d'un grand boulevard. Rien de plus légitime en définitive, pour un des lieux de passage les plus fréquentés de Chalabre. Ces travaux commandés par le conseil général de l'Aude vont grandement améliorer le service aux usagers, et permettre enfin aux suspensions et autres cardans de souffler.

  • 713 000 € du Département pour les communes du canton de Chalabre

    Roger Rosich conseiller général du canton de Chalabre communique :

    « Lors des dernières commissions permanentes du Conseil général de l'Aude, de nombreux dossiers de demandes d'aides présentés par les communes du canton de Chalabre, soutenues par Roger Rosich leur conseiller général ont reçu un avis favorable pour un montant de 405.000€.

     Le détail des attributions se présente comme suit : Caudeval, travaux d'adduction d'eau potable, Chalabre, travaux dans les bâtiments scolaires, sur la voirie communale et la passerelle du Chalabreil (photo). Corbières, travaux sur la voirie communale, Courtauly, travaux de sécurisation de l'arrêt de bus scolaire, renforcement du pont de Toulouzet.

    Passerelle.jpg

    Gueytes et Labastide, aménagement du coeur du village, Montjardin, réfection de la toiture de la mairie, Puivert, travaux d'assainissement sur le Hameau de l'Escale, acquisition foncière, rénovation de la toiture de la Chapelle, travaux sur l'éclairage public.

     Rivel, aménagement du coeur du village et d'une aire de loisirs, St Benoît, travaux sur la voirie communale, Ste Colombe sur l'Hers, réfection de la salle polyvalente, travaux sur la voirie communale, St Jean de Paracol, travaux sur le réseau de distribution d'eau potable.

    Sonnac sur l'Hers, travaux éclairage public, Tréziers, travaux bâtiment communal, Villefort, construction de la station d'épuration, Communauté de communes du Chalabrais, travaux sur les bâtiments intercommunaux et à la déchetterie.

    Sur les fonds pour les travaux d'électrification rurale, ont été retenus les dossiers suivants pour un montant d'aide de 164 000 € : Montjardin, renforcement BT de la Strade, Puivert, création d'un poste à la Borde basse (2e tr), Sonnac sur l'Hers, réseau BT Camplimoux.

    Enfin sur les crédits d'aide aux territoires, 144 000€ d'aide ont été accordés à la Communauté de Communes et à diverses associations pour les structures et les actions suivantes : Maison du Tourisme, Musée du Quercorb, poste agent de développement, transports à la demande, sentiers de randonnées, Enfance Jeunesse, Charte forestière, Festival Intercommunal et Réseaux culturels.