Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daniel lopez

  • Tennis : Roland Fourcassa remonte au filet

    Il remplace Bruno Carbonnel, candidat au poste d'assistant moniteur de tennis.

    Bureau TCC 2013-2014.jpgRoland Fourcassa, Dominique Bigou, Daniel Lopez et Bruno Carbonnel, le nouveau quatuor dirigeant du TCC.

    Il était en réserve du Tennis-Club du Chalabrais, tantôt président, membre du comité de l'Aude de tennis, juge-arbitre officiel, ou bien responsable du graphique des concours, Roland Fourcassa vient de reprendre les rênes d'un club dont il connaît le moindre rouage. C'était à l'occasion de l'assemblée générale du TCC, programmée au club-house de la route de Limoux, où Bruno Carbonnel et son équipe venaient de présenter un bilan d'activités et un rapport financier, tous deux positifs.

    A l'heure de l'élection du nouveau bureau, Bruno Carbonnel, aux affaires depuis le 28 août 2008, émettait le souhait de troquer sa casquette de président, contre celle d'assistant moniteur de tennis. Après avoir satisfait à la demande, l'assemblée se dotait d'un bureau composé comme suit : président Roland Fourcassa, vice-président Bruno Carbonnel, secrétaire Dominique Bigou, adjointe Hélène Manenq, trésorier Daniel Lopez, adjointe Marie-France Escande.

    La nouvelle saison commencera le 1er octobre, et le TCC sera représenté par une, voire deux équipes Messieurs, et une équipe Dames, engagées en coupe de l'Aude, en coupe de l'Amitié et en championnat de l'Aude (Messieurs 2e division, Dames 1e division). L'équipe II Messieurs devrait rapidement se retrouver au complet, mais un point d'interrogation subsiste côté Dames, lié à des contraintes professionnelles. A ce propos, le TCC tient à remercier Laurence Bérenguer et Sophie Pianzola, pour leur investissement, tout au long de ces dernières saisons.

    Le prix des licences est de 35 € pour les adultes, 22 € pour les enfants, et des cours de tennis seront dispensés (35 € par trimestre). Au niveau de l'encadrement, c'est donc Bruno Carbonnel qui sera responsable de l'école de tennis, il sera épaulé par Bernard Floch. Tous deux s'apprêtent à passer la formation initiateur AMT (assistant moniteur de tennis) les 1, 2 et 3 novembre prochains à Trèbes.

    Les adhérents sont informés qu'en date du 1er octobre, les cadenas des courts auront été changés. Une nouvelle clef leur sera remise, qu'ils pourront demander à Dominique Bigou, Bruno Carbonnel, Roland Fourcassa ou Daniel Lopez. Ils sont invités à ramener les vieilles clefs.

    Les entraînements sont prévus chaque jeudi à partir de 17h, les raquettes du Kercorb ont à présent rendez-vous le dimanche 22 septembre, pour le premier tour de la coupe mixte de l'Aude.

  • Ils ont tourné la page Cartofrance

    Cartofrance News.jpgGérard Calbo (à gauche) et Daniel Lopez (au centre), ont finalisé la cession de la société avec Marie-Christine et Eric Giraud.

    L'aventure avait commencé en 1993, lorsqu'ils avaient choisi de relever le challenge qui se présentait à eux, à la suite de la mise en liquidation des Ets Franzone. De jeunes chômeurs bénéficiant du soutien de Pedro Alzamora, actionnaire de la Catalogne espagnole, avaient créé l'entité Cartofrance, dans les locaux historiques de la rue du Pont-Vieux. Deux ans plus tard, et à la faveur d'une activité en progression constante, le coeur de l'entreprise se déplaçait vers la zone artisanale de la Gare, dans un atelier-relais mis à disposition par l'équipe municipale de Jacques Montagné. Une extension des locaux interviendra en l'an 2000, avant un dernier agrandissement opéré en 2005, destiné à accueillir un combiné TCY, tout droit venu de Chine. En l'occurrence, une nouvelle machine aux performances confirmées, permettant un traitement plus rapide du carton d'emballage, et une impression en trois couleurs.

    A quelques jours d'un anniversaire marquant deux décennies prospères, Gérard Calbo, chargé de la gestion commerciale et de la fabrication, et Daniel Lopez, responsable du secteur administratif, ont opté pour une fin d'activité dans l'industrie du cartonnage. D'un commun accord, les deux associés ont décidé de rendre le tablier, non sans avoir auparavant pris les dispositions nécessaires afin de pérenniser l'activité au sein de l'entreprise Cartofrance. Il ne restait plus alors qu'à transmettre le témoin, ce qui était fait tout dernièrement auprès de Eric et Marie-Christine Giraud, nouveaux gestionnaires de l'établissement de la Z.A. de la Gare. L'occasion de souhaiter à chacun, une pleine réussite dans les nouvelles activités qui sont les leurs à présent.

  • Les 20.000 jours de Raymond Dumay

    20.000 jours.jpgUn anniversaire célébré en altitude pour le président Raymond Dumay (à gauche).

    A quelques semaines du coup d'envoi du championnat de l'Aude saison 2010-2011, Raymond Dumay s'est retrouvé bien loin du périmètre engazonné sur lequel il fit les beaux jours du « Feuceuceu », voilà bientôt trente ans. Présent à des milliers de kilomètres du pays de Kercorb, l'actuel président du F.C Chalabre XI a réalisé un objectif qu'il s'était fixé depuis bien longtemps, souffler les bougies de son anniversaire sur les hauteurs du Piton de la Fournaise. Accompagné dans cette aventure originale par son ami Daniel Lopez, Raymond Dumay a ainsi célébré 20.000 jours d'existence, à 2631 mètres d'altitude, tout près du Bory et du Dolomieu, les deux cratères sommitaux du fameux volcan de l'Ile de la Réunion. 20.000 bougies, correspondant à n'en pas douter à la puissance dégagée par le « Grand Brûlé » à chacune de ses éruptions.

    Les deux compères, grands amateurs de champignons et donc rompus à l'exercice physique, ont réalisé l'expédition avec d'autant plus de facilité qu'ils ont été accueillis au pied de l'avion par un guide hors-pair, en la personne de Jacques Montagné, aujourd'hui installé sur ce petit paradis posé dans l'Océan Indien. Bien loin des turbulences, le trio a atteint le sommet avec le jour naissant. A la faveur d'une pause bienvenue et après avoir converti des milliers de jours en leur équivalent de printemps, Raymond, Jacques et Daniel ont pris plaisir à lever leur verre en direction d'un horizon superbe et prometteur.