Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

delphine meyrignac

  • Delphine Meyrignac, une spécialiste de l'art de la céramique

    delphine meyrignacVisiter l'atelier de création de Delphine Meyrignac, l'autre façon de toucher terre (Photos archives août 2019).

    Son atelier de céramiste et porcelainière est installé depuis février 2015 au n° 8 de la rue Saint-Antoine, Delphine Meyrignac a donné une nouvelle identité à ce qui fut autrefois un salon de coiffure, puis un cabinet médical. Artisane d'art, elle crée les objets de la table, tasses, bols, ou vases, quelques-unes de ses pièces en porcelaine, sont posées en vitrine. Son travail est unique et elle accueille dans le même temps, les œuvres d’autres artisans de la région, pour exposition et vente (ci-dessous).

    delphine meyrignac

    Après avoir découvert le pays chalabrais au hasard de vacances, Delphine Meyrignac a choisi de poursuivre en Kercorb, la pratique de son art, tout en apprenant à maîtriser en parfaite autodidacte, la technique de l’émaillage. Ses créations sont exposées dans un atelier ouvert mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 10 h à 12 h et de 16 h 30 à 19 h, samedi et dimanche de 10 h à 12 h. Il est également possible d'obtenir rendez-vous au 06 52 88 68 13.

    delphine meyrignac

    En 2019, Sylvette Celma avait exposé rue Saint-Antoine à l'occasion de Chalabre en Sérénade

  • Lettre en vie, lettre morte ? Mais l’être pour sûr

    Au matin d’un mardi 12 mai, de l’année 2020, un message déposé par une ou plusieurs mains anonymes, est venu souiller la sérénité que d'ordinaire la cité chalabroise inspire. Delphine Meyrignac, céramiste porcelainière installée rue Saint-Antoine, a souhaité exprimer son sentiment à l'égard d'une bien piteuse expédition.

     

    delphine meyrignac,chalabre en sérénade« Je m’adresse à la couleur qui a été utilisée par un anonyme de Chalabre, entité singulière ou plurielle, ce drôle d’oiseau qui ne semble pas aimer le blues. Il l’a écrit en Bleu, mais son message prête à confusion.

    Cher Bleu foncé, bleu au cœur pour mes amis Jennifer et Vinx, pour moi-même, pour tous ceux qui ont aimé la joie et l’énergie de musiciens qui ont traversé l’Atlantique pour offrir à Chalabre un festival de sons, de créations, de belles rencontres, et à coup sûr un avenir possible. L’horizon semblait bleu profond.

    Cher Bleu, je n’ai pas compris ton message. Suis-je, moi aussi, invitée à partir car pour tout dire, je ne suis que Corrézienne. Cet automne, tard dans la nuit, un de tes enfants (enfants de Chalabre) heureux de vivre dans son village, avec ses amis, a « molardé » sur ma vitrine. A-t-il voulu transmettre son message. Un petit bleu en devenir ! L’horizon se grise.

    Illustre inconnu, illustre étranger : ne trouves-tu pas que ces mots se ressemblent ?

    Cher bleu, nuancé, plus clair, bleu pastel tu es le bleu des enfants, doux et tendre contre la tourmente.

    Chère couleur bleue, si belle lorsque tu nous apparaît, scintillante, à la surface du lac de Montbel, teintée de verts.

    Chers Bleus (car vous êtes nombreux) qu’as-tu voulu dire ? Est-ce toi que je rencontre et salue sincèrement, chaque jour, dans les rues du village ? Dis-nous ! Où se trouve le chez-soi de chacun ?

    Oh, chères couleurs ! Elles illuminent la Terre, le monde, tout le monde, infinies et complexes dans leurs différences.

    Chères couleurs, vous allez manquer à Chalabre non seulement à travers l’absence des notes de musique, des sourires, des visiteurs qui animaient (âmes) ces rues mais aussi soutenaient financièrement les commerces, vos commerces, nos commerces.

    Ah, cher Bleu, si tu pouvais parler, tu nous dirais pourquoi ?

    Pour moi, tu restes la couleur du ciel, des océans et des mers, la couleur bénie des dauphins.

    Bien sûr, à chacun ses couleurs !

    Merci à tous ceux qui créent, imaginent un avenir vivant et Partagé pour Chalabre. Son histoire est riche. Les Tisserandes de l’époque auraient parlé haut et franc. Elles m’en « couragent » à le faire.

    Ce village est magnifique. Il a besoin de tous les possibles et imaginables, en harmonie entre ce qui était et ce qui sera.

    delphine meyrignac,chalabre en sérénadeS’il te plaît cher Bleu, de laisser Chalabre retrouver ces couleurs vives et de participer toi aussi à l’embellir, l’accord parfait est difficile à trouver mais il peut facilement être un accord juste ».

    Delphine, potière de Chalabre

  • La création s’ouvre sur les cours

    alain poincheval,delphine meyrignac,frederic paillard,laury dizengremelDelphine Meyrignac au coeur de son atelier de poterie, rue Saint-Antoine.

    Avec les premiers jours du mois d’août, quatre artistes installés en Chalabrais, ont ouvert la porte de leur atelier au public. Ce dernier était invité à traverser le cadre et à s’imprégner de l’atmosphère créatrice dans laquelle évoluent Alain Poincheval (sculpture et peinture), Laury Dizengremel (sculpture), Delphine Meyrignac (poterie) et Frédéric Paillard (vannerie). Cette visite d’ateliers d’art et d’artisanat, inscrite dans le cadre des Fulgurances de l’été, 3e du nom, aura emmené passionnés ou curieux, du cours Docteur Joseph-Raynaud à la Place Espérance-Folchet, via la rue Saint-Antoine et le cours Colbert.

    Rencontres très appréciées et riches en échanges, qui pouvaient se prolonger par une descente jusqu’au théâtre Georges-Méliès où les passionnés de maquettes du Kercorb et leurs amis invités des clubs voisins (photo ci-dessous), présentaient leurs créations et expliquaient les techniques employées afin de mettre la maquette à l’honneur.

    alain poincheval,delphine meyrignac,frederic paillard,laury dizengremel

    Les maquettistes des clubs voisins étaient réunis à l'invitation de Gérard Canal (à droite).

  • Atelier « Toucher terre »

    delphine meyrignacDelphine Meyrignac accueille dans son atelier de création.

    A partir du mois d’octobre (hors vacances scolaires), Delphine Meyrignac, céramiste porcelainière installée 8 rue Saint-Antoine, animera des ateliers pour adultes. Chaque jeudi de 15 h à 17 h 30, elle proposera une initiation au modelage de différentes argiles.

    Tarif, 16 € les 2 h 30, renseignements au 06 52 88 68 13.

     

  • Une céramiste porcelainière œuvre rue Saint-Antoine

    delphine meyrignacDelphine Meyrignac invite dans son atelier de création.

    Il a remplacé le cliquetis des ciseaux de Joseph Rey, dernier coiffeur pour hommes à Chalabre, le sifflement du tour de Delphine Meyrignac a redonné vie à la maison sise au n° 8 de la rue Saint-Antoine. Depuis février dernier, Delphine Meyrignac y a installé son atelier de céramiste et porcelainière, avec tout le matériel nécessaire à ses productions artisanales.

    Originaire de Brive (Corrèze) et formée à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux, elle effectue un stage tour chez Jean-François Bourlard à Sadirac (Gironde), puis découvre le pays chalabrais, au hasard de vacances.

    delphine meyrignac

    Et c’est ainsi qu’elle choisi de poursuivre en Kercorb, la pratique de son art, tout en apprenant à maîtriser en parfaite autodidacte, la technique de l’émaillage. Artisane d'art, elle crée les objets de la table, tasses, bols, ou vases, quelques-unes de ses pièces en porcelaine, sont posées en vitrine. Un travail unique pour cet auto entrepreneur qui dans le même temps, accueille les œuvres d’autres artisans de la région (expo et vente). Les créations de Sylvette Celma (potière nomade) et David Quéron (céramiques) sont actuellement visibles dans l’atelier. Présente sur les marchés (Mirepoix, Espéraza,…), Delphine Meyrignac à qui nous souhaitons la bienvenue, envisage la mise en place de stages (projet 2016). Elle est joignable au 06 52 88 68 13.

    delphine meyrignac