Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dominique sancho

  • Une journée sur les quais

    Cet article avait été publié dans l’édition de l’Indépendant du vendredi 6 août 1999. Depuis, le quai de transfert s’est déplacé de quelques hectomètres, muni d’un règlement en bonne et due forme. Lequel ne laisse aucune chance à l’étourdi bricoleur qui n’a pas actualisé les bons horaires d’ouverture. « Jadis »,  une remorque chargée jusqu’aux ridelles se voyait invariablement délestée de son fardeau dès l’arrivée à quai. Certains jours d’aujourd’hui, il n’est pas rare de voir cette même remorque effectuer d’étranges navettes, entraînée par un pilote manifestement chagrin. Les temps changent, mais ce petit retour en arrière offre surtout l’occasion d’adresser à l’ami Denis, devenu aujourd’hui le messager de la première heure, tous nos souhaits de prompt rétablissement.

    denis mamet,dominique sancho,quai de transfertDenis et Dominique se relaient au service de la communauté (photo archives août 1999).  

     

    Ils s’appellent Denis, Dominique, Jacques, Alain ou Pedro et ont un signe distinctif qui ne saute pas forcément aux yeux, ces jeunes gens travaillent chacun à leur tour pour la préservation de notre patrimoine naturel. Ils sont ou ont été les agents d’entretien chargés de la surveillance du quai de transfert route de Mirepoix, aménagé et mis en service en 1991. Ce centre de collecte et d’élimination des déchets qui jouxte l’ancienne gare de Chalabre a ainsi permis de supprimer l’ensemble des décharges sauvages sur les communes de Rivel, Ste Colombe sur l’Hers, Puivert et Sonnac.

    Comme ses compagnons ont pu le faire auparavant, Denis Mamet assure à son tour une permanence des plus assidue du lundi au samedi, afin de faciliter les opérations de tri sélectif que nos concitoyens sont invités à réaliser, et ce dans le but de faciliter le recyclage de nos déchets. De temps à autre, Denis reçoit un coup de main très apprécié de la part de son copain Dominique, un ancien dans la maison. Qu’il nous soit permis d’adresser un clin d’œil amical à ces deux compères, qui s’emploient avec ardeur et dévouement tout au long d’une journée sur les quais.