Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gilbert laurent

  • Gilbert Laurent rapproche le Kercorb de l'Irlande

    Le thermomètre du pont du Blau affiche 4°c, lorsque Gilbert Laurent entre dans Chalabre, terme de la deuxième étape d'un périple engagé la veille à travers Pays limouxin, Malepère et Haute-Vallée. Jeudi 4 décembre et par un froid quasi glacial, le directeur de la Poste de Limoux réussit dans les délais, la jonction avec son collègue et ami Roland Fourcassa, qui l'attend devant le bureau de poste de la cité chalabroise.

    Gilbert Laurent 04 Déc.2014 002.jpgEn entrant dans Chalabre, Gilbert Laurent a accompli la moitié du chemin.

    Loin d'être fortuite, cette rencontre traduit la complicité qui anime deux sportifs passionnés et habitués à mettre la barre toujours plus haut. Champion d'Europe de ball-trap dans la catégorie handisport, Roland Fourcassa vise à présent le titre mondial, qui se disputera en juillet 2016 sur les terres irlandaises. Beau challenge certes, avec un lourd investissement financier en guise de bémol. Une barrière que Gilbert Laurent, coureur à pied et rompu aux longues distances, a décidé de faire sauter, en lançant le pari de parcourir 168 km en moins de 20 h (sur 4 jours), kilomètres additionnés et vendus au profit de son partenaire de boulot.

    Accueilli et encouragé aux abords du Pont-Neuf par les Chalabrois, le maire Jean-Jacques Aulombard, et les amis Dennis et Diana Ingram, sociétaires comme lui du club des PaCouLix, Gilbert Laurent a pu se réchauffer et récupérer d'une étape engagée le matin et à la frontale, depuis Bouriège, via Puivert, Rivel, Sainte Colombe-sur-l'Hers et Chalabre. A mi-parcours et avec 900 € récoltés, notre coureur de fond solitaire a pratiquement rempli son contrat.

    Arrivée à Limoux     Après un périple dans la circulade de la Malepère (vendredi), Gilbert Laurent en a terminé hier samedi, arrivée d'une quatrième et dernière étape à Limoux. Une Ronde des agences postales menée en solo et avec une volonté tenace, pour mettre Cork et Banagher (Irlande), à portée de fusil.

    Gilbert Laurent 04 Déc.2014 004.jpgGilbert Laurent (à gauche), accueilli dans le bureau de poste de l'avenue Auguste-Cathala.

  • Ils sont entrés dans la ronde des agences postales

    La Poste APC 2012.jpgOuverture exceptionnelle le dimanche, pour Roland Fourcassa et le bureau de poste de l'avenue Auguste Cathala (Photos Marc Cros).

    A l’image du facteur Adrien Raynaud, en exercice dans les années 1920, et qui parcourait à pied ou en vélo près de 62 km quotidiens, depuis Chalabre jusqu’au Camazou, Gilbert Laurent et Philippe Cavaillès ont terminé à Chalabre, un périple original.

    Sociétaire de l’association limouxine des « PaCouLix », et directeur de l’agence postale de la sous-préfecture, Gilbert Laurent a ainsi relevé un challenge qui lui aura permis de rallier Limoux à la capitale du Kercorb, en visitant les vingt-et-une agences dont il a la gestion. Accompagné à vélo par Philippe Cavaillès, postier en retraite mais également pourvoyeur de bidons et autres barres énergétiques, le marathonien aux couleurs de la poste aura effectué plus d’un marathon par jour, soit 200 kms en quatre journées passées au contact du macadam.

    Rivel.jpg

    Du pays limouxin au pays de Kercorb, via le Razès et la Malepère, l’intrépide duo bouclera la boucle en basculant au sommet du col du Boyer. Rejoints dans l’effort par Adeline Cros, la régionale de l’étape (photo ci-dessus), ils descendront sur Rivel puis longeront les rives du lac de Montbel avant une arrivée sur le Pont-Neuf à Chalabre.

    Attendu par les élus, Gilbert Laurent en terminait avec sa première « Ronde des APC », au terme d’un sprint lancé non loin de la Croix des Missions, et validé par Roland Fourcassa, responsable de l’agence postale . 

     

    A. Azzi.jpgUne halte chez Antoine Azzi, à Ste Colombe-sur-l'Hers, avant l'ultime ligne droite.