Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hôpital local chalabre

  • C’était hier : Soins à domicile : une réponse à un vrai besoin

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 16 janvier 2001.

    Aujourd’hui le souhait de nombreuses personnes âgées est de vivre à domicile le plus longtemps possible, dans la mesure où les aides nécessaires peuvent leur être procurées. Conscient de la réalité de ces « nouveaux besoins », le conseil d’administration de l’hôpital local de Chalabre que dirige Jean-Jacques Aulombard créait en 1995 un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) pour 20 places (photo ci-dessous). Au cours de l’année 2000, ce service passait à 35 et une extension de 9 places vient d’être obtenue, portant la capacité du service de soins infirmiers à 44 places.

    ssiad chalabre,hôpital local chalabre

    Au premier plan, Anne-Marie Garcia et Mathilde Ilhat, au 2e rang, Christelle Deckmyn, Muriel Fournès, Hélène Recoules.

    Désormais, le SSIAD de Chalabre est l‘un des plus importants de l’Aude, apportant ainsi une aide efficace tant aux patients qu’à leurs familles. Le succès de cette structure est dû à l’excellente collaboration entre les trois médecins généralistes de Chalabre, à la participation active des infirmières libérales et de la kinésithérapeute, et à l’implication et au dévouement de l’équipe soignante et administrative de ce service.

    Le SSIAD, dont la mission est de prodiguer des soins de nursing va devoir évoluer pour répondre à des besoins plus spécifiques. Il convient en effet de prolonger l’action sanitaire par une action sociale (garde de nuit, aménagement de l’habitat, aides diverses).

    A moyen terme, ce service devra tendre vers un service de soins et d’accompagnement en lui permettant notamment d’intervenir au bénéfice de personnes handicapés adultes et de personnes adultes atteintes de maladies chroniques invalidantes.

    Actuellement, la présence d’une « assistante de convivialité » est très appréciée, tant par les personnes isolées qui éprouvent un immense plaisir à communiquer, que par les familles qui sont de ce fait soulagées.

    Le service de soins infirmiers à domicile est à présent une structure incontournable complémentaire de l’hôpital local de Chalabre, lequel aura ainsi une double vocation : accueillir certes des personnes âgées désireuses d’être admises dans la structure, mais surtout et de plus en plus des personnes dépendantes physiquement et psychiquement, provenant de la Haute-Vallée de l’Aude mais aussi du département.

  • C'était hier : Le nouvel hôpital sort de terre

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans le journal l'Indépendant, le dimanche 21 novembre 2004.

    Chantier Hôpital Novembre 2004 002.JPGLa future structure va s'insérer dans le décor de Roquefère (Photos Archives novembre 2004).

    L'activité bat son plein sous la colline de Roquefère où l'entreprise Dijol de Sallèles-d'Aude (photo ci-dessous, Janvier 2007), a lancé en juin dernier, les travaux de construction du futur hôpital rural. Après le coulage des fondations réalisé durant l'été, la structure sort peu à peu de terre, laissant déjà apparaître l'esquisse d'un établissement dont la livraison est prévue pour février 2006.

    hôpital local chalabre

    Pour l'heure les travaux se déroulent normalement, comme peuvent le constater les différents intervenants impliqués dans cette réalisation, réunis chaque semaine aux côtés de Jean-Jacques Aulombard, directeur de l'hôpital, et Christian Guilhamat, maire de Chalabre. Le nouvel ensemble qui s'élèvera bientôt sur une parcelle de terrain de 15 370 m² cédé pour l'euro symbolique par la municipalité, respecte les plans conçus par le cabinet d'architecture Tognella de Narbonne, conformément au programme établi par SCIC Développement, mandataire de l'hôpital. Ces travaux sont également supervisés par le cabinet Icare, filiale de la caisse de dépôts et consignation.

    Chantier Hôpital Novembre 2004 001.JPG

    L'Hôtel-Dieu Saint-Jacques, qui héberge les services de l'actuel hôpital désormais hors norme (les derniers grands travaux datent de 1973), reste le plus important fournisseur d'emplois sur le village et un appel d'offre a été lancé pour une extension de vingt lits. De plus, le conseil d'administration a décidé de demander la création de douze lits de médecine, le dossier sera présenté avant la fin de l'année. Dix ans après la fusion maison de retraite et cure médicale, visant à la création d'un pôle de gérontologie entre Chalabre et la Haute-Vallée, l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques tournera bientôt une dernière page.

    hôpital local chalabre

  • Du Blau au Chalabreil

    Football : Le Kercorb accueille la Malepère.

    Ce dernier dimanche de novembre verra trois rencontres de championnat de l'Aude de football jouées au stade intercommunal Lolo Mazon. Dès 10h 30, les Moins de 17 ans emmenés par Olivier Cazas entameront la deuxième phase du championnat face au Cougaing. Cette rencontre arbitrée par Luc Barreau sera suivie à 13h du match des extrêmes, opposant les réservistes seniors du FCC II, derniers de la poule A de 3e division, à leurs homologues de Pexiora II, leaders invaincus après sept rencontres. Le challenge s'annonce intéressant à relever pour une équipe toujours en quête d'un premier succès. A 15h, le team fanion du Kercorb troisième de la poule A de 1ère division, accueillera le onze de la Malepère, classé en 7e position. Après le faux-pas concédé à Naurouze-Labastide, les joueurs de Philip Brown doivent impérativement signer un bon résultat afin de préserver le contact avec Bram et St Papoul. Patrick Courthieu arbitrera la rencontre.

    Hier après-midi, Philippe Gérard et les Moins de 13 ans accueillaient l'Entente de la Montagne Noire. Au terme d'un match très appliqué, les partenaires de Thibault Laffont enlèvent la rencontre sur la marque de 16 à 0 (photo ci-dessous : Ben Evenden (n° 6) inscrit le 4e but de la rencontre).

    Ben.JPG  

    Hébergement temporaire à l'hôpital local.

    Jean-Jacques Aulombard, directeur de l'EHPAD de Chalabre  informe que l'établissement d'accueil des personnes âgées dispose désormais de trois lits d'hébergement temporaires. Ces séjours de répit permettent ainsi aux familles qui s'occupent de personnes âgées, de pouvoir  se reposer un certain temps. D'autant qu'il est difficile et onéreux de trouver des personnes diplômées pour une garde de nuit. Ce service d'hébergement temporaire est une réponse au désarroi de certaines familles. Le tarif est de 59 € par journée de 24 heures pour les prestations suivantes : hébergement, repas, surveillance, animation, blanchisserie. Les personnes intéressées peuvent obtenir plus de renseignements au 04 68 69 20 52 ou sur le site des Hauts de Bon-Accueil, à l'adresse suivante :sante.cathare@wanadoo.fr

    Avec les Restos du Coeur.

    Claudie Alègre, présidente de l'antenne chalabroise des Restos du Coeur informe que la campagne 2010-2011 des Restos du Coeur débutera le mardi 30 novembre. Une équipe de bénévoles s'activera pour servir au mieux les bénéficiaires du canton de Chalabre. La distribution se fera tous les mardis après midi de 14 h 30 à 17 h, dans l'ancien local Nys, au rond-point de la Croix des Missions.

  • Candidats en campagne

    Visite Codorniou.JPGDaniel Lopez (à gauche), a retracé l'historique d'une entreprise créée en 1992 (photos Richard Conte).

    Le rendez-vous prévu avant le premier tour des élections régionales avait été différé pour cause de neige. Mercredi 17 mars, Didier Codorniou, Eric Andrieu et leurs colistiers étaient en Kercorb, accompagnés de Roger Rosich conseiller général et Hubert Carcy secrétaire de la section PS du canton de Chalabre. Ils se sont d'abord rendus dans les locaux de l'usine Cartofrance où ils ont été accueillis par Daniel Lopez et Gérard Calbo gérants de la structure. La délégation s'est ensuite rendue au centre de convalescence Christina pour une rencontre avec Christian Nys. Au programme également, une visite à l'hôpital local, guidée par Jean-Jacques Aulombard directeur et Christian Guilhamat maire de Chalabre. Les candidats ont conclu la matinée dans la cour du château de Puivert, avant une dégustation de produits locaux dans le jardin du musée du Quercorb. 

    Hôpital.JPGHauts de Bon-Accueil, hôpital local.

    Centre de convalescence ChristinaChristina.JPG.

    Château de Puivert.Ch. Puivert.JPG